Japon : les 10 lieux incontournables à visiter

japon-que-voir
Le Japon regorge de lieux magnifiques à ne pas rater

On peut considérer le Japon comme une énigme. Ce pays est la rencontre entre des traditions séculaires et une technologie de pointe qui évolue à la vitesse de l’éclair. Beaucoup de ceux qui visitent le Japon pour la première fois sont souvent surpris d’apprendre que, tout en étant l’une des nations industrialisées les plus avancées du monde, ce pays asiatique relativement petit possède également une histoire riche et fascinante qui remonte à des milliers d’années.

Connu comme le pays du soleil levant, la civilisation du Japon remonte à 30 000 ans. De nos jours, cet archipel conjugue harmonieusement sa riche histoire et son présent ultramoderne. Si Tokyo, sa capitale, est une visite incontournable pour les néophytes, le Japon a bien d’autres choses à offrir aux voyageurs de tous horizons. Le pays est une destination de voyage chaleureuse, accueillante et infiniment intéressante, avec quelque chose pour tout le monde. Voici un aperçu des meilleurs endroits à visiter au Japon.

Tokyo

Tokyo
Tokyo

La métropole est une véritable fête des sens. Certains quartiers comme Ginza et Akihabara sont animés par des lumières scintillantes et des magasins plus grands que nature, tandis que le sanctuaire Meiji et le palais impérial vous donnent un aperçu du passé historique du Japon. On y trouve également de nombreux espaces verts, comme le jardin national de Shinjuku Gyoen, qui offre un lieu d’évasion loin de la jungle chaotique et bétonnée. Tokyo est régulièrement reconnue comme une ville gastronomique de premier plan, notamment grâce à ses nombreux restaurants étoilés au guide Michelin (le plus grand nombre de restaurants dans le monde), alors ne manquez pas de vous y rendre.

Le monument le plus célèbre de Tokyo, le palais impérial, avec ses magnifiques parcs du XVIIe siècle entourés de murs et de douves, est un incontournable de la visite de la capitale du pays. Il ne faut pas se laisser rebuter par le fait que la plus grande partie du palais soit fermée au public (il est toujours utilisé par la famille impériale), car il y a suffisamment de choses à voir en se promenant simplement sur le domaine.

Tokyo est également le lieu de certaines des activités les plus bizarres que tout le monde ait pu faire. Cela va des cafés à thème (chats, hiboux, servantes, robots, chèvres, etc.) aux spectacles et arcades à surcharge sensorielle, en passant par le karting en cosplay.

Kyoto

Si Kyoto n’est aujourd’hui que la capitale de la préfecture de Kyoto, elle a autrefois été la capitale impériale du Japon pendant plus de 1 000 ans. Pour ceux qui souhaitent avoir un aperçu de l’ancien Japon, Kyoto doit absolument figurer sur leur itinéraire. Compte tenu de son importance historique, la ville a été largement épargnée par les bombardements destructeurs qui ont eu lieu dans le reste du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est située sur l’île centrale de Honshu et compte 1,5 million d’habitants. Elle compte également plus de 1 000 temples et sanctuaires, dont l’un des plus photographiés, le Pavillon d’or.

Parmi les points forts de l’architecture d’influence bouddhiste de Kyoto, on peut citer ses nombreux temples bien préservés, dont 30 sont encore en activité, et des structures importantes comme le Pavillon d’or (Kinkaku-ji) du XIVe siècle, célèbre pour son exquis revêtement extérieur en feuilles d’or. Assurez-vous également de visiter le château de Nijo, une forteresse du XVIIe siècle qui a conservé ses murs, ses tours et ses douves d’origine. Les magnifiques portes du château et son palais au décor intérieur raffiné valent par ailleurs le détour.

Un autre monument à visiter est le palais impérial original de Kyoto (Kyoto-gosho). Construit en 794, c’est l’un des sites historiques les plus visités de la ville. Pour finir, une visite complète de Kyoto ne saurait se passer de l’exploration de la bambouseraie d’Arashiyama. Cette superbe zone de grands bambous se trouve à quelques minutes de marche du centre-ville.

Osaka

Cette métropole tentaculaire est la troisième plus grande du Japon et a longtemps été un centre économique et financier important. C’est un incontournable du Japon pour de nombreux visiteurs. On aime la folie des néons de Dotonburi, la nourriture incroyable (pour les végétariens aussi), la gentillesse des habitants, les prix abordables, les manèges effrayants et le génial Harry Potter World à Universal Studios Japan. Pour le shopping, c’est à Shinsaibashi qu’il faut aller ; d’innombrables grands magasins, boutiques et centres commerciaux bordent la rue commerçante couverte.

Édifié en 1586 par le célèbre guerrier et homme politique japonais Toyotomi Hideyoshi, le château d’Osaka (Ōsaka-jō) était à l’époque la plus grande et la plus importante forteresse du pays. Bien qu’elle ait été détruite et reconstruite à plusieurs reprises depuis, la structure actuelle, construite en 1931, reste fidèle à l’original. En outre, la ville abrite le sanctuaire Sumiyoshi et le temple Shitennoji, deux des plus anciens sites religieux du Japon.

Mont Fuji

Le majestueux Mont Fuji (Fuji-san) est incontestablement l’emblème le plus reconnaissable du Japon et le plus haut sommet du pays. Avec ses 3 776 mètres qui surplombent un paysage essentiellement plat au sud et à l’est, ce mont majestueux et légendaire est suffisamment haut pour être vu de Tokyo, à plus de 100 kilomètres. Depuis des siècles, on célèbre le Mont Fuji dans l’art et la littérature. Il est maintenant considéré comme une icône si importante que l’UNESCO a reconnu son importance culturelle mondiale en 2013.

Quelques personnes choisissent encore de commencer l’ascension par la base, mais la plupart des alpinistes partent désormais de la 5e station, au-dessus de la moitié du parcours, ce qui permet une ascension plus facile, d’une durée d’environ six heures. On conseille à ceux qui tentent l’ascension complète de partir dans l’après-midi, en interrompant l’ascension par un arrêt pour la nuit dans l’un des « refuges de montagne » conçus à cet effet. Le jour suivant, un départ matinal permet d’atteindre le sommet pour le lever du soleil.

Kamakura

Kamakura
Kamakura

L’ancienne capitale politique du Japon séduit les amateurs de culture et de plein air. Installée sur les rives magnifiques de la baie de Sagami, entourée de collines couvertes de forêts, Kamakura est une destination de choix, située à une heure de train au sud de Tokyo. Comme elle était autrefois la capitale du Japon, la ville côtière abrite de nombreux points de repère importants et une pléthore de temples et de sanctuaires magnifiques.

Son principal monument est le Grand Bouddha de Kamakura, qui mesure 13,35 mètres de haut. Fait de bronze, il domine son environnement et constitue l’une des attractions les plus célèbres et les plus photographiées de la ville. Le Grand sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu est lui aussi très prisé des visiteurs, tout comme les jolis et paisibles temples zen de Kenchoji et Engakuji.

La ville de Kamakura possède de multiples sites historiques et culturels intéressants, mais le centre-ville regorge également de boutiques et de restaurants fantastiques. Un grand nombre de personnes viennent aussi pour faire des randonnées au milieu d’une nature époustouflante ou pour prendre un bain de soleil, nager ou surfer sur l’une de ses magnifiques plages.

Takayama

Takayama
Takayama

La petite ville de Takayama est un lieu très spectaculaire, située au bord des Alpes japonaises. Réputée pour son paysage urbain traditionnel, son cadre magnifique au bord de la rivière et sa culture et ses coutumes uniques, elle est en passe de devenir l’une des attractions les plus populaires de la région. Le quartier historique bien préservé abrite une architecture raffinée datant de la période Edo, ainsi que de petites brasseries de saké, des boutiques et de fantastiques vieilles maisons de marchands. À Takayama, les sanctuaires, les temples et les musées abondent, tandis que de nombreux marchés matinaux se trouvent près de la rivière.

Compte tenu de son isolement géographique, la ville de Takayama a développé sa propre culture et ses propres traditions, comme en témoignent les deux célèbres festivals de Sanno Matsuri et Yahata Matsuri. À cette occasion, de grands chars somptueusement décorés défilent dans la ville, qui est éclairée comme par magie par des lanternes. Nombreux sont ceux qui se rendent à ces festivals pour l’ambiance et l’atmosphère animées qui y règnent.

Nara

Nara était la première capitale permanente du Japon et regorge de trésors historiques, dont de nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle fait partie des meilleures destinations du Japon et constitue une excursion enrichissante au départ de Kyoto pour visiter les temples et les cerfs sauvages du parc de Nara.

Parallèlement à ses multiples rues historiques, la ville compte pléthores de temples anciens importants. Ses principales attractions se trouvent dans le magnifique parc vert de Nara, qui abrite également la multitude de cerfs apprivoisés de la ville qui se promènent en demandant de la nourriture aux touristes. Citons le magnifique temple Kofuku-ji du VIIe siècle, sans doute le plus connu des sept grands temples de Nara, et le splendide temple Todai-ji (Grand Temple de l’Est) du VIIIe siècle, réputé pour son immense statue de bronze du Grand Bouddha (Daibutsu), coulée ici en 749.

Le Todai-ji présente aussi un intérêt pour sa grande porte sud (Nandaimon). Cette construction spectaculaire de deux étages est soutenue par 18 colonnes, avec deux statues de Nio de huit mètres de haut, et elle garde l’entrée du temple. Il faut par ailleurs visiter la salle du Grand Bouddha, le plus grand bâtiment en bois du monde.

Hakone

Hakone
Hakone

La ville montagneuse de Hakone est l’une des destinations les plus populaires du Japon en matière de sources thermales. Installée dans le parc national de Fuji-Hakone-Izu, la ville compte 17 sources chaudes différentes, ainsi qu’un parc à thème avec des bains uniques, comme un bain au café et un autre au vin chaud. Le musée est un parc de sculptures qui s’étend sur 17 hectares.

Inauguré en 1969, c’est l’un des premiers musées en plein air du Japon, avec plus de 100 sculptures réparties sur tout le terrain. L’impressionnant musée en plein air constitue un autre atout majeur de ce petit coin de paradis paisible. Outre les expositions en plein air, le musée présente une exposition intérieure, dont l’une des collections de Picasso les plus impressionnantes au monde. Vous découvrirez plus de 300 œuvres du grand peintre espagnol, notamment des peintures à l’huile, des gravures, des céramiques et des sculptures.

Hakone abrite un grand nombre de onsens et de ryokans. Vous devez donc absolument vous rendre dans l’un des bains publics et séjourner dans une auberge traditionnelle. Vous pourrez également découvrir des sculptures et des œuvres d’art exquises dans les nombreuses galeries et musées de la ville, tandis que les petits magasins et les boutiques vendent des produits artisanaux locaux.

Une des attractions les plus populaires est une promenade en bateau sur l’un des bateaux pirates qui naviguent autour du lac Ashi. Depuis leur pont, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur le paysage époustouflant du lac et sur le majestueux mont Fuji au loin.

Kanazawa

Kanazawa
Kanazawa

Kanazawa est l’une des meilleures villes à visiter au Japon, mais peu de touristes étrangers s’y rendent. Alors que Kyoto gagne en popularité, envisagez de vous tourner plutôt vers Kanazawa pour découvrir, dans un endroit plus calme, des quartiers de geishas aux bâtiments en bois préservés.

Dans le centre-ville, vous découvrirez un superbe château séculaire, de même que des quartiers de samouraïs et de geishas charmants et bien préservés. Leurs allées étroites sont jalonnées de maisons traditionnelles, de salons de thé chaleureux et de temples et sanctuaires historiques. On trouve également à Kanazawa de grands musées et le marché très animé d’Omicho, réputé pour ses fruits de mer frais.

Son attraction la plus célèbre est le parc Kenroku-en, aménagé avec amour. Parfaitement entretenus avec le plus grand souci du détail, les jardins du Japon sont de véritables œuvres d’art. Se rendre dans un jardin japonais, c’est entrer dans une peinture. Le plus beau jardin du Japon est sans doute le jardin Kenrokuen à Kanazawa. Le parc faisait autrefois partie du château de Kanazawa et a été ouvert au public au XIXe siècle.

Hiroshima

Hiroshima
Hiroshima

Pour de nombreuses personnes, Hiroshima évoque des souvenirs de guerre, car c’est dans cette ville qu’a eu lieu la première attaque à la bombe atomique du monde en 1945. Aujourd’hui, Hiroshima est une ville de paix, avec des monuments et des mémoriaux comme le parc commémoratif de la paix, le monument à la paix des enfants et le dôme de la bombe atomique, certifié par l’UNESCO. Peut-être même plus important encore, Hiroshima est devenu un symbole de la paix éternelle dans le monde.

L’une des principales destinations de cette ville est le parc du mémorial de la paix de Hiroshima, qui a été créé en mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie ou ont été blessés par la bombe atomique. Ce vaste parc abrite de multiples lieux passionnants, dont le musée du Mémorial de la paix, où les visiteurs peuvent voir les effets de la bombe sur les citoyens de Hiroshima. Un autre site à ne pas manquer est le grand Torii, une porte de sanctuaire en bois qui semble flotter dans la mer à marée haute. Le Torii est situé sur l’île voisine de Miyajima.

⛩️ Plus d'articles sur le tourisme au Japon

Partagez pour nous aider

2 réponses

  1. Dans notre Japon, nous avons déambulés durant tout un mois. De villes en villes, de quartiers en quartiers, dans d’immenses et tentaculaires avenues aussi impressionnantes les unes des autres mais dans lesquels nous nous sentions merveilleusement bien et dont paradoxalement nous ne nous sommes jamais perdus !!! De ruelles en ruelles, de métro en métro, de bus en bus, ainsi qu’à pied, nous nous sommes volontairement engouffrés dans cette vie Nippone et laissé porter par ce flux permanent de la foule et enivrante culture bien souvent méconnue dans la réalité, mais tellement familière dans nos esprits. Nous prenions nos repères au quotidien et surtout en adoptions les codes et le mode de vie pour mieux nous fondre dans la masse et apprécier malgré cet effet de fourmilière, une vie de calme, de douceur, de fête, de courtoisie et surtout de sécurité tellement présente à chaque coin de rue. Un sentiment qui pour nous (pauvres français) n’avions jamais ressentis aussi fort, pas même dans notre propre pays. Nous sentir aussi important aux yeux de la population qui en plus de leur bienveillance à notre égard ont su nous envoûter par tant de générosité et de gentillesse. Le Japon est un diamant brut dans un écrin qu’il faut aborder avec humilité, subtilité, et douceur. Mais avec passion et sans aucune retenue. C’est au Japon et particulièrement à Tokyo que nous avons fait nos plus belles et inoubliables rencontres. N’ayez surtout pas peur de vous y perdre bien au contraire votre destin est à chaque coin de rue, là ou peut être une belle histoire vous y attend. Corinne & Serge Avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?