FuransuJapon-Banniere

Boku no Pico : c’est quoi cet anime dont tout le monde parle ?

Avez-vous déjà ressenti un terrible malaise en regardant un anime, une série ou en lisant un manga ? Boku no Pico (également orthographiée Boku no Piko) est une œuvre à part entière dans le sens où elle est en mesure de mettre à genoux n’importe lequel d’entre vous, que ce soit par dégoût, par peur , par épouvante ou par stupéfaction. Il s’agit d’une série d’animation de trois épisodes, complétée par un épisode spécial. Elle a été produite par le studio Natural High et c’est un OVA (Original Video Animation). On vous en dit plus dans la suite de l’article.

Un anime shotacon

Mettons tout de suite les pieds dans le plat : l’anime ne s’adresse pas à tout le monde puisqu’il s’agit d’une œuvre shotacon. Le producteur de la série Katsuyoshi Yatabe vient même nous dire que c’est la toute première adaptation en série animée du genre. Ce terme est une contraction du mot shotaro, signifiant « jeune adolescent » et de l’anglais complex. Pour résumer, il s’agit d’une qualification pour des œuvres mettant en scène des relations entre un adulte et un ou plusieurs jeunes garçons.

En toute logique, une œuvre (dessin privé, mangas doujinshi, anime ou jeu vidéo) shotacon peut mettre en scène des femmes adultes avec des enfants masculins, mais également des hommes adultes. C’est le cas de Boku no Pico, un anime qui est donc un yaoi (relations homosexuelles entre deux hommes) shotacon. Cramponnez-vous, nous ne sommes qu’au début de ce qui fait la renommée malsaine de Boku no Pico.

En effet, les personnages qui sont introduits au fil des trois épisodes ont la particularité d’être des jeunes garçons travestis. Là encore, un terme existe (les Japonais ne manquent jamais d’imagination et adorent tout ranger dans des cases) : on parle de otonoki, qui vient de « otoko no musume ». Littéralement, cela signifie « fille garçon », bref, un jeune homme qui s’habille en fille.

Synopsis de l'anime Boku no Pico

Pour passer entre les mailles du filet législatif, le protagoniste qui joue le rôle d’un adulte ne l’est pas tout à fait. Il s’agit de Tamotsu « Mokkun » et il a presque la majorité. Il va rencontrer Pico, un garçon adolescent très efféminé. Les deux vont tout de suite ressentir un amour réciproque et ne tarderont pas à entamer des relations sexuelles.

De son côté, Mokkun pensait initialement que Pico était une jeune femme. En découvrant la réalité des choses, il ne va pas se braquer et l’encourage même à se travestir en fille. Le jeune garçon accepte assez rapidement pour plaire à son bien-aimé. Cependant, il aura une prise de conscience en estimant que Mokkun pourrait ne voir en lui qu’un objet sexuel capable de satisfaire ses désirs. Il décide alors de partir.

La simili-intrigue de l’anime nous met essentiellement dans la peau de Mokkun, ce jeune adolescent qui se met à la recherche de Pico. Il souhaite lui expliquer la réalité, dévoiler ses sentiments pour le garçon et éclaircir tous les doutes. En tout cas, c’est la première trame, puisque les autres épisodes viendront rajouter des protagonistes toujours aussi jeunes et malaisants.

En effet, la série se compose de trois parties principales : Boku no Pico, Pico to Chico et Pico x Coco x Chico. Un épisode spécial a ensuite été édité et diffusé pour un public âgé de moins de 18 ans. Du côté du manga, il y a également eu une parution papier avec un chapitre one shot « Ame no Hi no Pico to Chico ».

Quelles sont les critiques ?

Vous l’aurez compris, de notre côté, nous n’avons pas pu nous empêcher d’émettre des jugements de valeur sur ce type d’œuvres qui heurtent facilement la sensibilité d’un bon nombre d’entre nous. Mettre en scène des relations ouvertement pédophiles (en simulant un adulte qui n’en aurait que l’apparence) est malsain, pervers et ne fait que susciter des polémiques. C’est également l’avis d’une bonne partie du public qui a été scandalisé par la parution de tels épisodes. Il faut dire que la réglementation en matière de pédopornographie est différente au Japon, puisqu’elle est beaucoup moins rigoureuse quand il s’agit de compositions inventées, de mangas, d’animes, etc.

À l’inverse, on peut lire sur des sites répertoriant les épisodes et disposant d’une section commentaires bien remplie, des personnes qui lancent avoir apprécié les épisodes. Certains parlent d’un « bon yaoi » qui a permis de démocratiser le genre, tout comme le shotacon et les tempéraments efféminés aux yeux du grand public. Il est difficile de voir en quoi Boku no Pico serait fondateur d’une quelconque révolution ou bouleversement de l’industrie de l’animation puisque si l’œuvre attire toujours les curieux, on ne peut pas dire que les productions similaires aient vu le jour en plus de 10 ans.

Si Boku no Piko est une œuvre très connue qui attire le clic, c’est aussi en raison d’un meme qui s’est développé à partir de la deuxième moitié des années 2010. Les réseaux sociaux ont amené une plaisanterie récurrente à ce propos. Lorsqu’une personne demande des informations ou le nom d’un anime (généralement, sous un tweet, sous une publication d’un compte populaire), de nombreux internautes prennent un malin plaisir à lui répondre Boku no Pico. En lui indiquant cela au lieu d’une véritable réponse, le demandeur se retrouve piégé et découvre cette terrible série d’épisodes…

Quoi qu’il en soit, si vous cherchez à vous purifier les yeux et la pensée, nous avons rédigé de nombreux classement sur les meilleures œuvres de plusieurs catégories, Yaoi y compris. N’hésitez pas à utiliser la section recherche du site Internet pour vous donner de nouvelles idées de lecture… et si jamais vous avez apprécié Boku no Pico, n’hésitez pas à nous le signaler dans la section commentaires ci-dessous.

Production

  • Histoire originale : Natural High
  • Réalisateur : Yatabe Katsuyoshi
  • Chara-design : Yoshiten
  • Musiques : K2 Project, Shinobi
  • Studio d’animation : Blue Cat, SugarBoy

Personnages

  • Piko : Mikage Yuu
  • Chiko : Akizuki Mai

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
japonaise-oui
Oui et Non en japonais

Découvrez nos méthodes simples et gratuites pour apprendre à dire « oui » et « non » en japonais. Des mots très utiles lors d’un voyage !

Carte-Japon
Cartes du Japon

Découvrez notre collection des meilleures cartes du Japon : des villes, des préfectures, des îles, satellites ou des métros !

Femme-voyage-Japon
Bagages et valises au Japon

Se déplacer au Japon peut être difficile si l’on transporte une grosse valise ou plusieurs bagages. Découvrez notre guide complet.

observation-mont-fuji
Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en fonction de ce que vous envisagez découvrir.