FuransuJapon-Banniere

Tremblement de terre au Japon le 16 mars 2022 : les dernières infos

L'emplacement du séisme de magnitude 7,3 au Japon, le 16 mars 2022
L'emplacement du séisme de magnitude 7,3 au Japon, le 16 mars 2022

La nouvelle est tombée dans l’après-midi du 16 mars 2022 (heure française) ce qui correspond à la soirée au Japon : de terribles tremblements de terre sont survenus au large des côtes de Fukushima. Considérés comme des séismes majeurs, leurs dégats ne se sont pas faits attendre (voir images plus bas dans l’article).

Une alerte au tsunami allant jusqu’à 1 mètre a été émise pour les zones côtières des deux préfectures, les habitants étant invités à se tenir éloignés de la côte. Un tsunami de 20 centimètres a ensuite atteint le port d’Ishinomaki à Miyagi, selon l’agence. Pour le moment, trois personnes sont décédées.

💥 Quelles sont les intensités de ces tremblements de terre ?

Au cours des 24 dernières heures, le Japon a été touché par de nombreux séismes. Voici les plus importants.

Le 16 mars 2022 à 23h34, heure locale, un séisme de magnitude 6,4 s’est déroulé à 93 km au sud de Isginomaki, dans la préfecture de Miyagi au Japon.

Deux minutes plus tard, le 16 mars 2022 à 23h36, heure locale, un séisme de magnitude 7,3 s’est déroulé à 89 km au sud-est de Sendai, dans la préfecture de Miyagi au Japon.

Quelques minutes plus tard, le 16 mars 2022 à 23h42, heure locale, une première réplique de magnitude 3,4 a été notifiée à 40 km à l’est de Nobeoka, dans la préfecture de Miyazaki au Japon.

Puis, les répliques sismiques se poursuivent : le 16 mars à 23h49, un tremblement de terre de magnitude 4,6 a été détecté à 88 km au sud-est de Ishinomaki. Un autre est survenu une dizaine de minutes plus tard (00:04, heure locale), de magnitude 4,1 à 91 km au sud-est de Ishinomaki.

L’agence japonaise met en garde contre un autre tremblement de terre d’intensité similaire (< 7) dans d’ici à une semaine.

Les deux tremblements de terre japonais du 16 mars 2022
Les deux tremblements de terre majeurs du 16 mars 2022

Voici une vidéo capturée par une personne à bord du métro, ligne Yurikamome à Tokyo. Les services sont arrêtés, mais on s’attend à des dégâts sur les infrastructures.

De son côté, le diffuseur NHK a dévoilé une vidéo faisant état de la violence des secousses.

⚠️ Quels sont les risques pour la centrale nucléaire de Fukushima ?

Le terrible séisme, survenu en 2011 dans la région du Tohoku, était d’une intensité bien plus haute (magnitude 9.0 contre 7.3 ici). Le tremblement de terre ne devrait pas endommager la centrale nucléaire, qui a été conçue avec des normes antisismiques drastiques.

En revanche, une alerte au tsunami a été déclenchée dans la foulée des deux tremblements de terre. Si cela se confirme, il faudra veiller au bon fonctionnement de la résurgence des réacteurs de la centrale.

À 16h47 (heure française), les autorités ont fait savoir qu’il n’y avait pas d’irrégularités constatées à la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa à Niigata.

À 17h12 (heure française), l’AFP indique qu’il n’y a pas d’anomalies à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi après le séisme.

📊 Quel est le bilan des dégâts au Japon ?

Kyodo News a indiqué que « de nombreuses personnes ont été emmenées à l’hôpital à Soma, dans la région de Fukushima, après le séisme de magnitude 7,3. » On apprend dans la matinée du 17 mars que trois personnes ont perdu la vie (le Premier ministre Fumio Kishida indique qu’une enquête est ouverte concernant un quatrième décès). Plus de 160 personnes sont considérées comme blessées.

Les premiers rapports ont immédiatement rapporté que plusieurs millions de ménages qui ont perdu l’électricité dans les secondes qui ont suivi les deux tremblements de terre. La compagnie d’électricité de Tokyo a indiqué qu’environ deux millions de foyers ont été privés d’électricité après le séisme de magnitude 7,3.

Ce dernier touche essentiellement la côte nord-est du Japon et les secousses ont été senties dans la capitale, Tokyo. Plusieurs coupures de courant ont été recensées. Les répliques se sont poursuivies durant plusieurs minutes.

Voici la vidéo d’un motard qui a pu capturer les coupures de courant simultanées qui suivent le tremblement de terre.

Le gouvernement a mis en place une équipe de crise (une task force) pour répondre à la situation. Les opérations de sauvetage et de remise à niveau ont été rapidement lancées. Plusieurs routes étaient rapidement bloquées par des gravats et des éboulements, notamment.

Un tsunami de 20 cm a été observé sur les côtes de Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi. Kyodo indique que plusieurs autres petits tsunamis se sont échoués sur les côtes nippones, mais rien de préoccupant. L’alerte au tsunami a par ailleurs été levée.

À titre de comparaison, un tremblement de terre de magnitude 7,1 qui s’est déroulé l’année dernière a tué une personne et en a blessé 186 autres. Les dégâts étaient principalement matériels et sur les infrastructures.

Kyodo News nous rapporte à 17h13 que le Shinkansen du Tohoku a déraillé en raison des secousses. Une centaine de personnes étaient à bord, mais aucune blessure n’est (heureusement) à déplorer. Les images ci-dessous, publiées par l’utilisateur @tokimemo1130 sur Twitter, restent très impressionnantes.

D'autres répliques ?

Selon des experts japonais, il est probable que le séisme de magnitude 7,4 qui a frappé le nord-est du Japon soit dû à la secousse survenue au même endroit en février 2021. Dans ce contexte, ils préviennent qu’une forte activité sismique devrait se poursuivre dans la région.

« Il est possible qu’une partie de la faille à cet endroit ne se soit pas rompue lors du séisme de l’année dernière, mais qu’elle se soit rompue cette fois-ci avec un an de retard », a déclaré Takashi Furumura, professeur de sismologie à l’Université de Tokyo.

D’après Shinji Tooda, professeur de sismologie à l’université de Tohoku, les parties de la faille qui se sont rompues en 2021 et cette année étaient situées l’une à côté de l’autre et elles sont « sans aucun doute » liées.

⛩️ Plus d'articles sur les catastrophes naturelles

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
japonaise-oui
Oui et Non en japonais

Découvrez nos méthodes simples et gratuites pour apprendre à dire « oui » et « non » en japonais. Des mots très utiles lors d’un voyage !

Carte-Japon
Cartes du Japon

Découvrez notre collection des meilleures cartes du Japon : des villes, des préfectures, des îles, satellites ou des métros !

Femme-voyage-Japon
Bagages et valises au Japon

Se déplacer au Japon peut être difficile si l’on transporte une grosse valise ou plusieurs bagages. Découvrez notre guide complet.

observation-mont-fuji
Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en fonction de ce que vous envisagez découvrir.