FuransuJapon-Banniere

One Piece : 10 anecdotes incroyables sur le manga

Dans le domaine de l’anime, certaines séries sont considérées comme « incontournables » depuis des années. Elles sont souvent associées à des titres comme Dragon Ball, Naruto et Bleach, mais la série One Piece a progressivement gagné un grand nombre de fans dans le milieu. Composée par l’auteur Eiichiro Oda, elle dure depuis plus de 20 ans, son lancement ayant eu lieu en 1997. Nous avons compilé quelques anecdotes peu connues sur Oda, One Piece et son impact sur le monde des animes.

Source image : One Piece

10 – One Piece détient un titre du Guinness Book des records mondiaux

Le Guinness Book of World Records a distingué Oda pour « le plus grand nombre d’exemplaires publiés pour une même série de BD par un même auteur » en 2014. Lors de cette récompense, One Piece s’était vendu à 320 866 000 exemplaires sur la période allant de décembre 1997 à décembre 2014. Les ventes de manga dépassent désormais plus de 416 millions d’exemplaires dans le monde.

9 – Initialement, One Piece ne devait durer que 5 ans

Pour Eiichiro Oda, One Piece est l’oeuvre d’une vie. Depuis plus de 20 ans désormais, le mangaka dessine uniquement les aventures de Luffy et de ses compères. Parfois, il doit prendre plusieurs jours de congés pour souffler et repartir de l’avant. Il dit même « Je me lève à 5 heures du matin et je travaille jusqu’à 2 heures du matin. Il est donc habituel pour moi de dormir de 2h à 5h du matin. »

Les plans initiaux d’Oda pour son manga ont beaucoup changé. Il avait déclaré par le passé que le manga se terminerait en 2002, après cinq ans de travail. Il avait même déjà planifié une conclusion ! Toutefois, en continuant à développer toujours plus de personnages, de batailles et d’aventures, le récit a pris une tournure toute particulière. En 2015, Oda a déclaré que l’aventure était achevée à 70%…

8 – Oda est devenu artiste pour éviter d’avoir un « vrai travail »

Eiichiro Oda adore dessiner et créer depuis son plus jeune âge. C’est le cas de beaucoup de mangaka. Cependant, on connait moins sa première motivation, qui l’a conduit à se lancer véritablement dans le secteur du manga. Selon une interview parue dans le One Piece Blue : Grand Data File, Oda a revendiqué avoir voulu devenir mangaka dès l’âge de 4 ans pour ne plus avoir à trouver un « vrai travail ».

7 – Il existe des monuments commémoratifs pour certains personnages

One Piece contient de nombreuses scènes déchirantes et des décès au fil de l’histoire. Parmi les pires moments, deux se sont déroulés pendant l’Arc de Marineford, lorsque les personnages très populaires Barbe Blanche et Ace sont morts. Leur disparition a eu des répercussions sur les fans.

Universal Studios Japan a donné vie à ces icônes en 2013, à l’occasion de son One Piece Premier Show annuel. Des scènes et des lieux mémorables ont été reconstitués pour le plaisir des spectateurs. On voit également des tombes, répliques exactes de celles représentées dans l’histoire. Elles comprennent une « zone d’écoute » où les fans peuvent écouter les deux personnages dire certaines de leurs célèbres répliques.

6 – De véritables pirates ont utilisé l’emblème de Shanks

Quand on évoque les pirates, on imagine habituellement l’image de l’île au trésor, utilisée depuis longtemps. Il y a aujourd’hui moins de pirates, mais certains existent encore. Ils subsistent par exemple en mer de Chine méridionale ainsi qu’au large des côtes de la Somalie.

Dans cette dernière région du monde, certains se sont tout simplement appropriés le logo de Shanks, pirate présent dans l’univers One Piece. Simple erreur ou dédicace, une vidéo a immortalisé le moment.

5 – Seul Oda connait la fin de l’histoire

Certains auteurs l’avouent, ils ne savent pas comment se termine leur histoire au moment de la rédaction. Ce n’est pas le cas pour Oda, qui affirme régulièrement avoir déjà tout planifié. Cela tend à se confirmer chaque année, quand des évènements ou indices d’il y a 5 ou 10 ans trouvent finalement leur sens en 2020.

Un fan de One Piece a connu le dénouement du manga. Hinati Fujinami était un enfant du Japon mourant des suites d’un cancer du poumon. La Fondation Make-A-Wish a permis de réaliser la dernière volonté d’Hinati, qui était de découvrir la fin de One Piece. Oda a rendu visite à l’enfant en personne et lui a raconté en privé la conclusion de One Piece. Un magnifique geste…

Résultat de recherche d'images pour "one piece manji"
Source : One Piece Manga / Eiichiro Oda

4 – Oda a été forcé à la censure

Les rédacteurs en chef du magazine Weekly Shonen Jump ont contraint Eiichiro Oda à censurer One Piece. Quand Ace a fait son apparition pour la première fois, il avait un tatouage représentant le symbole de Barbe Blanche sur le dos. Celui-ci avait une croix gammée inversée, le Manji, qui ressemble à une croix gammée inversée. Il a été transformé en croix.

Un changement imposé pour tous les médias, en vue d’éviter toute controverse potentielle. En effet, One Piece était déjà très populaire à l’international.

3 – Dragon Ball a été une des principales influences pour One Piece

Oda est un fervent admirateur d’Akira Toriyama et de son travail. Son talent a d’ailleurs été la principale source d’inspiration pour la carrière d’Oda, notamment lors de son enfance.

Ce n’est pas un hasard si plusieurs codes sont partagés entre les deux mangas. Luffy et Goku partagent des cheveux pointus, et surtout un comportement identique : gros mangeur, naif, puissant, sens de l’amitié et toujours souriant.

Résultat de recherche d'images pour "one piece anime screencaps"
Source image : One Piece

2 – Zoro devait être le garde du corps de Buggy

Le second de Luffy devait initialement connaitre un destin radicalement différent. Dans le troisième volume du manga, Oda nous révèle que Zoro devait à l’origine être l’un des gardes du corps de Buggy le Clown. Son rôle devait être celui du « grand frère » (aniki). Oda s’est finalement ravisé, puis en a fait le premier compagnon de Luffy.

Un pari payant puisque pendant dix ans, il a été le personnage secondaire le plus apprécié des fans. Trafalgar Law l’a dépassé pendant une courte période, avant de rétrocédé cette première place.

1 – Luffy est un ambassadeur pour les Jeux Olympiques d’été de Tokyo en 2020

Le Comité olympique japonais a intégré dans ses vidéos des personnages iconiques issus de la TV, mais également d’animes. Le soft-power nippon s’est largement déployé à l’international en s’appuyant sur la culture en manga. En France, elle est apparue dès les années 90, et s’est développée progressivement.

One Piece, le manga le plus vendu de tous les temps, ne pouvait être laissé de côté. Les ambassadeurs officiels sont : Astro Boy, Sailor Moon, Shin-chan, Luffy (One Piece), Naruto, Jibanyan (Yōkai Watch), et Goku (Dragon Ball Super). Du jamais vu pour des JO. Ils sont notamment présents sur certaines campagnes publicitaires.

Partagez pour nous aider

Derniers articles
Fukuoka
Fukuoka — Le centre de Kyushu

Fukuoka (福岡) est la plus grande ville de Kyushu (quatrième île majeure du Japon) et l’une des dix villes les plus peuplées du Japon.

kanji
Kanji — Les caractères japonais

Les kanji sont les caractères d’origine chinoise utilisés pour écrire le japonais. Découvrez des listes traduites et leur histoire !

pere-fille-japonaise-livre
Romaji — Le japonais en latin

Le romaji est une méthode d’écriture du japonais en caractères latins. Découvrez son histoire, des exemples et des astuces !