FuransuJapon-Banniere

Top 10 meilleurs mangas josei de tous les temps

josei-top-10

Le josei manga (女性漫画) regroupe des mangas ou des œuvres destinés à un public de femmes adultes. Le terme a été utilisé pour la première fois dans les années 1980 et il cible donc essentiellement un lectorat plus âgé que celui des shojo. Aujourd’hui cependant le josei manga peut tout autant concerner un public masculin mature que le traditionnel public de femmes déjà insérées dans la vie active et mariées.

Traditionnellement, l’opposé du genre josei (pour femmes matures) est le dansei (pour les hommes matures, regroupant les shonen et les seinen). Là encore, l’utilisation de cette catégorie est galvaudée, que ce soit par les maisons d’édition, les traductions ou encore le public en lui-même. Cela sert davantage de repères que de véritables classifications.

Ci-dessous, découvrez notre classement des 10 meilleures œuvres du genre josei. Ce top a été réalisé en compilant les votes de dizaines de milliers de personnes sur le site MyAnimeList. Il est donc totalement objectif et tient compte de données utilisateurs remontant à plusieurs dizaines d’années. Les votants ont accès à la quasi intégralité des œuvres existantes et peuvent d’ailleurs donner un point à plusieurs titres. Cependant, chaque vote offre un unique point.

10 - Le Rakugo à la vie, à la mort

Rakugo à la vie à la mort

Le jeune Yotarou vient de sortir de prison après avoir purgé une courte peine pour un crime dont il ignore tout, mais sans famille, il n’a nulle part où aller. Au lieu de cela, il va directement chez le maître inégalé du rakugo, une forme de conte japonais comique, Yakumo Yuurakutei lui-même.

En raison d’une série d’événements, Yotarou s’éprend du rakugo et veut devenir un shunichi. Yakumo, qui ne prend jamais d’apprentis, accepte presque immédiatement de transmettre son métier à Yotarou. Accompagné de Konatsu, une jeune femme vivant dans la maison, ils commencent à lutter pour devenir le nouvel espoir du rakugo, qui semble s’éteindre lentement avec l’ère Shouwa.

Yotarou apprend à connaître son nouveau mentor et sa « grande sœur », mais il remarque des traces d’un sombre passé chez l’un et l’autre. L’environnement de la maison devient tendu et, parfois, effrayant. Naturellement, le jeune Yotarou n’a que faire de ces difficultés, car son regard est tourné vers leur avenir commun, celui où il deviendra le maître du rakugo.

9 - Princess Jellyfish

Depuis sa jeunesse, Tsukimi Kurashita a toujours voulu être une princesse. Malheureusement, à 18 ans, elle est loin de ce rêve. Au lieu de cela, elle est devenue une fille ordinaire et timide qui consacre la plupart de son temps et de son argent à sa plus grande obsession : les méduses.

Avec ses collègues amateurs, Tsukimi vit dans le complexe d’appartements Amamizukan, où les deux règles les plus importantes sont d’éviter les personnes élégantes et les hommes. Elle a toujours respecté ces règles jusqu’à ce qu’un soir, alors qu’elle sauve une méduse tachetée, elle rencontre une femme de classe, semblable à une princesse. Après avoir autorisé la jeune fille à passer la nuit chez elle, Tsukimi est choquée de découvrir que cette personne n’est pas du tout une femme.

8 - Paradise Kiss

Paradise Kiss

Yukari ne veut rien d’autre que rendre ses parents heureux en étudiant dur et en entrant dans une bonne université. Un après-midi, cependant, elle est kidnappée par un groupe de fashionistas qui se font appeler « Paradise Kiss ».

Elle se retrouve soudainement projetée dans les montagnes russes du monde de la mode, guidée par George, un artiste snob extraordinaire. Au cours d’une métamorphose glamour du corps, de l’esprit et de l’âme, elle passe du statut de rat de bibliothèque malchanceux à celui de mannequin exclusif de ses amis.

7 - Petshop of Horrors

Petshop of Horrors

Dans les ruelles brumeuses du quartier chinois de Los Angeles se cache une mystérieuse animalerie, où vivent de nombreuses créatures bizarres mais amicales. Le propriétaire du magasin est un jeune homme énigmatique qui répond au nom de Count D.

Il accueille tous ceux qui se sentent seuls et blessés dans sa boutique, prétendant vendre « de l’amour, des rêves et de l’espoir » sous la forme des bêtes fantastiques qui s’y trouvent. Chaque créature est accompagnée d’un contrat spécial et d’un ensemble de règles. Cependant, il prévient ses clients qu’il ne peut être tenu responsable des conséquences du non-respect des règles.

Léon Orcot, détective au caractère bien trempé, remonte la piste de plusieurs crimes jusqu’au comte D et à ce qu’il considère comme une animalerie des horreurs. Déterminé à trouver la preuve que le comte est un criminel, il commence à rendre régulièrement visite à la boutique.

6 - Hachimitsu and Clover

Takemoto vit dans un appartement étudiant délabré, où sa plus grande inquiétude est de savoir quand il pourra se permettre de manger de la viande et s’il arrivera à l’heure en classe. Alors qu’il est loin de chez lui et qu’il vit seul, Takemoto est loin d’avoir fini de grandir. Avec ses amis, Morita, Mayama, Yamada et Hagumi, Takemoto part à la découverte de la vie et de sa vraie nature.

5 - Kids on the Slope : Bonus Track

Sakamichi no Apollon

Suite de Kids on the Slope (Sakamichi no Apollon), dont voici le synopsis :

Depuis son enfance, Kaoru Nishimi change constamment d’école. En raison de sa nature intellectuelle et de son milieu aisé, il a toujours été considéré comme un paria lors de ses transferts. Mais après avoir déménagé à Kyushu pour sa première année de lycée, les choses commencent à changer lorsque Kaoru se lie d’amitié avec la déléguée de classe Ritsuko Mukae et, de façon inattendue, avec le délinquant scolaire notoire Sentarou Kawabuchi. Alors que Kaoru est une élève brillante, Sentarou est constamment impliqué dans des bagarres et sèche les cours. Cependant, ces deux opposés trouvent un point commun dans une chose : la musique.

Dans cette suite, nous retrouvons une fois de plus Sentarou, Kaoru et leurs amis dans une courte histoire d’amitié, de musique et d’amour.

1. Junichi et Yurika, après le déménagement de Junichi à Tokyo.
2. Une courte histoire sur Kouta, Ritsuko et le gars qui a répondu au téléphone quand Kaoru a appelé Ritsuko.
3. Tsutomu Murae (le père de Ritsuko) et comment il trouve sa voie dans le jazz.
4. Sentarou Kawabuchi et comment il découvre sa nouvelle détermination.
5. Après l’histoire…

4 - Nodame Cantabile

Le fils perfectionniste d’un célèbre pianiste, Shinichi Chiaki, est en quatrième année au collège de musique de Momogaoka, espérant réaliser son rêve secret de devenir chef d’orchestre. L’admiration qu’il porte à son père l’a conduit à faire carrière dans la musique. Bien qu’il souhaite retourner en Europe, sa phobie de l’avion le retient au Japon où il vit désormais.

Lorsqu’une nuit, il s’évanouit, il est recueilli par Megumi « Nodame » Noda. À première vue, Nodame est une pianiste talentueuse, mais elle est aussi baveuse et excentrique. Le pire, c’est qu’elle est sa voisine et qu’il se retrouve obligé de travailler avec elle. Bien que cela semble être une recette pour un désastre, Chiaki est attiré par cette fille qui lui rappelle l’amour de la musique qu’il avait autrefois. Que réserve l’avenir à ce duo musical ?

3 - Chihayafuru

Chihayafuru

Chihaya Ayase, qui a toujours été considérée comme inférieure à sa sœur aînée, n’a pas de rêve à elle, même si elle est déterminée et sans but. Contrairement à elle, Taichi Mashima, le fils d’un chirurgien, est doué mais peu sûr de lui, car il est accablé par les lourdes attentes de sa mère stricte, qui veut qu’il soit parfait en tout. Cependant, les vies de Chihaya et Taichi changent rapidement lorsqu’ils rencontrent Arata Wataya, le nouvel élève transféré dans leur classe.

Encouragée par le rêve d’Arata de devenir le meilleur au karuta, un jeu de cartes basé sur l’anthologie classique de cent poètes japonais, Chihaya tombe rapidement amoureuse de ce jeu. Refusant de perdre face au talentueux Arata, l’orgueilleux Taichi se joint à lui et s’immerge dans le jeu, dans le but de surpasser un jour son rival désigné. Les trois amis passent leur enfance à pratiquer le karuta tous les jours, jusqu’à ce que certaines circonstances les obligent à se séparer.

Plusieurs années plus tard, alors qu’ils sont au lycée, le trio se retrouve dans le monde du karuta de compétition. Aux côtés de leurs nouveaux camarades et rivaux, ils s’embarquent dans un voyage de découverte de soi, d’amitié et de romance.

2 - Kids on the Slope

Kids on the Slope

Kaoru Nishimi a toujours changé d’école depuis son enfance. Son caractère intellectuel et sa richesse lui ont valu d’être considéré comme un paria. Les choses commencent à se transformer lorsque Kaoru se lie d’amitié avec la déléguée de classe Ritsuko Mukae et, de façon inattendue, avec le célèbre délinquant Sentarou Kawabuchi. Contrairement à Kaoru, qui est une élève brillante, Sentarou est constamment impliqué dans des bagarres et sèche les cours. Cependant, ces deux opposés trouvent un point commun dans une chose : la musique.

Ritsuko invite un jour Kaoru à visiter le magasin de disques de sa famille, où il trouve Sentarou au sous-sol en train de montrer son talent de batteur de jazz. Kaoru, qui est un pianiste classique, ne connaît rien au jazz. Mais le spectacle l’inspire et il commence à s’ouvrir au genre aux côtés de Sentarou. Ils commencent à s’entraîner lors de sessions de jazz après l’école, dans le sous-sol du magasin de disques. Alors qu’il passe de plus en plus de temps à améliorer ses compétences en jazz, Kaoru trouve une personne qu’il peut vraiment appeler son ami, et apprend les joies de la musique.

1 - Kakukaku Shikajika

Kakukaku Shikajika

La jeune Akiko Hayashi nourrit des rêves ambitieux mais étrangement précis : réaliser un premier manga à succès alors qu’elle est encore à l’école, faire jouer son acteur préféré dans son adaptation et finir par l’épouser. Cependant, elle est loin d’avoir la motivation ou les compétences nécessaires pour réaliser ces espoirs. Lorsqu’une amie lui présente un cours d’art peu orthodoxe, dispensé par Kenzou Hidaka, appelé simplement « sensei », Akiko décide de s’inscrire, s’attendant à un parcours facile et à une amélioration automatique de ses compétences artistiques. À son grand dam, ce qu’elle obtient est tout autre chose : un professeur dur, exigeant et intransigeant qui ne s’intéresse absolument pas aux mangas.

Mais quand Akiko relève le défi de l’horaire intensif de Sensei, elle se rend compte à quel point il se soucie de ses élèves et crée un lien étroit avec lui. Avec les conseils de Sensei, Akiko apprend ce qu’il faut pour devenir un mangaka accompli et ce que signifie être un adulte.

La plupart des œuvres mentionnées dans ce classement sont disponibles dans une édition française. Cependant, certaines ne sont tout simplement pas traduites. Pour les lire, et seulement si elles ne sont pas sous licence, vous pouvez vous rendre sur un site de scans afin de les parcourir. Les synopsis sont une traduction de ceux renseignés sur le site MyAnimeList.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Fukuoka
Fukuoka — Le centre de Kyushu

Fukuoka (福岡) est la plus grande ville de Kyushu (quatrième île majeure du Japon) et l’une des dix villes les plus peuplées du Japon.

kanji
Kanji — Les caractères japonais

Les kanji sont les caractères d’origine chinoise utilisés pour écrire le japonais. Découvrez des listes traduites et leur histoire !

pere-fille-japonaise-livre
Romaji — Le japonais en latin

Le romaji est une méthode d’écriture du japonais en caractères latins. Découvrez son histoire, des exemples et des astuces !