L’école au Japon : cours, clubs, dates, horaires, tout savoir

ecole japonaise
Une salle de classe dans le quartier d'Emukai

Au Japon, le système scolaire se compose principalement d’écoles élémentaires d’une durée de six ans, de collèges de trois ans et de lycées de trois ans, suivis d’études supérieures de deux, trois ou quatre ans. L’enseignement obligatoire dure 9 ans dans les écoles primaires et les collèges, mais 98,8 % des élèves poursuivent leurs études au lycée. Les élèves doivent généralement passer des examens afin d’entrer dans les lycées et les universités. Récemment, certains collèges et lycées se sont regroupés pour former des écoles uniques de six ans.

🏺 Les matières étudiées

En avril, après leur sixième anniversaire, les enfants japonais entrent en première année d’école primaire. Une classe d’école primaire typique compte entre 30 et 40 élèves. Les sujets étudiés comprennent le japonais, les mathématiques, les sciences, les sciences sociales, la musique, l’artisanat, l’éducation physique et l’économie domestique. Dans de plus en plus d’écoles élémentaires, l’anglais est également enseigné. Les technologies de l’information sont progressivement adoptées pour améliorer l’enseignement et la plupart des écoles ont accès à l’Internet.

Les écoliers apprennent aussi les arts traditionnels japonais comme le shodo (calligraphie) et l’haïku. La pratique du shodo consiste à tremper un pinceau dans l’encre et à l’utiliser pour écrire des kanji (caractères utilisés dans plusieurs pays d’Asie de l’Est et ayant leur propre signification) et des kana (caractères phonétiques dérivés des kanji) dans un style artistique. Le haiku est une forme de poésie développée au Japon il y a environ 400 ans. Il s’agit d’un court vers de 17 syllabes, divisé en unités de cinq, sept et cinq syllabes. Le haïku utilise des expressions simples pour transmettre des émotions profondes aux lecteurs.

Les établissements disposent d’une autonomie limitée dans l’élaboration de leurs programmes. Dans les lycées académiques, les élèves suivent généralement trois années de chacune des matières suivantes : mathématiques, études sociales, japonais, sciences et anglais. Les autres disciplines comprennent l’éducation physique, la musique, l’art et les études morales. Tous les étudiants d’un même niveau scolaire suivent les mêmes matières. En raison du nombre de matières obligatoires, les cours facultatifs sont peu nombreux.

Au terme de la journée scolaire, tous les élèves participent à o soji (大掃除), le nettoyage de l’école. Ils passent le balai dans les salles de classe et les couloirs, vident les poubelles, nettoient les toilettes, nettoient les tableaux et les gommes à craie, et ramassent les déchets sur le terrain de l’école. Après le o soji, l’école est suspendue et la plupart des élèves se dispersent dans différentes parties de l’école pour des réunions de clubs. Ci-dessous, on vous met une superbe vidéo d’étudiants nettoyant leur établissement !

🎎 Quand les cours commencent-ils au Japon ?

L’année scolaire japonaise commence en avril. Le premier trimestre dure jusqu’au 20 juillet environ, date à laquelle commencent les vacances d’été. Le deuxième trimestre, qui dure jusqu’au 25 décembre approximativement, a lieu début septembre. Enfin, le dernier trimestre commence début janvier et se termine fin mars.

Selon la plupart des gens, le printemps – moment où la vie reprend son cours – est le moment idéal pour commencer de nouvelles choses. Les jeunes japonais sont enthousiastes et pleins d’attentes à l’approche de la nouvelle année scolaire. Par ailleurs, le début du mois d’avril est la période où les cerisiers en fleurs sont en pleine éclosion. Par conséquent, lorsque les gens pensent à l’entrée dans de nouvelles écoles et au début d’une carrière, ils évoquent souvent des images de ces magnifiques fleurs.

Il est toutefois à noter que des personnes cherchent à modifier l’année scolaire pour qu’elle commence en septembre. Selon elles, cela faciliterait la vie des étudiants étrangers qui viendraient étudier dans le pays et celle des étudiants japonais qui iraient faire leurs études à l’étranger. Cela reste aujourd’hui une simple suggestion qui n’est pas à l’ordre du jour. Par ailleurs, l’exercice financier, que le gouvernement et les entreprises utilisent pour planifier leurs activités annuelles, commence également en avril.

lycee-japonais-couloir
Couloir d'un établissement japonais

⌚️ Quelles sont les horaires des étudiants japonais ?

Les horaires de début et de fin des cours varient d’une école à l’autre, mais la plupart des enfants doivent être à l’école pour l’inscription à 8h30, et le dernier cours de la journée se termine généralement vers 15h00. Néanmoins, ce n’est pas la fin de la journée scolaire pour la plupart des enfants, qui restent à l’école pour participer à des activités sportives et autres clubs.

Les écoles publiques au Japon ont des cours cinq jours par semaine, du lundi au vendredi. Certaines écoles ont également des cours le samedi. Au collège et au lycée, il y a six séances de cours par jour, qui durent traditionnellement 50 minutes chacune. Après la fin des cours, les élèves nettoient les salles de classe à tour de rôle, puis commencent leurs activités de club. Il existe une grande variété de clubs (culturels, sportifs, etc.).

ecoliers-japonais
Des écoliers japonais, à Osaka

🏊 Le fonctionnement des clubs dans les écoles japonaises

Les clubs scolaires appelés kurabu (クラブ) sont des sujets extrascolaires que les élèves préparent et organisent eux-mêmes, il est également courant d’utiliser le terme bukatsu (部活 – activité de club) au lycée. Chaque club dispose généralement de sa propre salle ou de ses propres installations. Un conseiller (enseignant) doit superviser et conseiller le club, ainsi qu’un président (kaicho). Dans certaines écoles, les clubs doivent avoir un nombre minimum de membres (généralement 5).

Les étudiants qui n’appartiennent à aucun club ou qui n’ont pas d’activités de club sont appelés kitakubu (帰宅部). Un individu ne peut s’inscrire qu’à un seul club, et il est rare qu’il change de club d’une année à l’autre. Dans la majorité des écoles, les clubs peuvent être divisés en deux types : les clubs sportifs (baseball, football, judo, kendo, athlétisme, tennis, natation, softball, volleyball, rugby) et les clubs culturels (anglais, radiodiffusion, calligraphie, sciences, mathématiques, annuaire).

Habituellement, les nouveaux élèves sont invités à choisir un club peu après le début de l’année scolaire, en avril. Chaque jour, les clubs se réunissent pendant deux heures après l’école et de nombreux clubs continuent à se réunir durant les vacances scolaires. La participation à un club est l’une des principales occasions de socialiser avec un groupe de camarades. Les étudiants qui se destinent à l’université se retirent pour la plupart des activités de club durant leur dernière année afin de consacrer plus de temps à la préparation des examens d’entrée à l’université.

Même si elles sont visibles dans le quotidien du lycée, c’est dans les clubs que les relations fondamentales de senpai (senior) et kohai (junior) se nouent le plus solidement. Il incombe au senpai d’enseigner, d’initier et de prendre soin du kohai. Il est du devoir du kohai de servir et de s’en remettre au senpai. A titre d’exemple, les étudiants kohai du club de tennis peuvent passer une année à courir après les balles de tennis pendant que les élèves de la classe supérieure s’entraînent. Lorsque les élèves de la classe supérieure ont terminé, les élèves de la classe inférieure peuvent utiliser les courts. On attend des kohai qu’ils servent leurs senpai et qu’ils apprennent d’eux en observant et en imitant leur comportement. Ce lien de référence se retrouve dans toute la société japonaise, dans les affaires, la politique et les relations sociales.

terrain-sportif-ecole-japon
Les infrastructures des établissements nippons sont souvent de très bonne facture

🎓 Comment est composée une école nippone ?

Dans chaque école, il y a un directeur, un directeur adjoint, des enseignants, une infirmière scolaire et d’autres membres du personnel administratif. Le principal, en tant que chef de l’exécutif, assume toutes les responsabilités de l’école, y compris les cours dispensés et les travaux administratifs connexes. Le vice-directeur aide le directeur à gérer les affaires administratives de l’école et à s’occuper des activités éducatives et du programme d’études des élèves.

Pour assurer le bon fonctionnement de l’école, les enseignants assument diverses responsabilités, telles que la gestion des activités éducatives, la vie scolaire des élèves et l’orientation professionnelle des élèves après l’obtention de leur diplôme. Certaines écoles font également le choix de créer leurs propres comités, par exemple un comité de promotion des échanges internationaux, etc.

Même par rapport aux normes mondiales, le niveau de l’enseignement japonais est élevé. Dans le programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l’OCDE, destiné aux jeunes de 15 ans, les élèves japonais ont enregistré des niveaux de réussite élevés, notamment dans les domaines liés aux sciences. En dehors de l’école, les activités éducatives sont aussi très développées et des programmes menant à une éducation avancée sont mis en œuvre.

La scolarisation dans les écoles secondaires atteint plus de 90 %, et les inscriptions dans les études supérieures sont par ailleurs élevées, atteignant plus de 50 %. Pour être admis dans les écoles secondaires et les collèges, il faut passer des examens d’entrée, qui ont lieu de janvier à mars.

Dans certains lycées, en dehors de l'anglais, les élèves sont également autorisés à suivre des cours de chinois, de coréen, de français, d'allemand, etc.

😄 Vacances et temps libre

Les écoles primaires et secondaires publiques sont fermées les jours fériés, les samedis et les dimanches. De plus, les établissements scolaires ont trois semestres, séparés par des vacances. Dans la majorité des cas, les vacances d’été durent une quarantaine de jours, du 20 juillet au 31 août. Les vacances d’hiver et de printemps durent environ 10 jours, du 26 décembre au 6 janvier environ et du 25 mars au 5 avril environ, respectivement. La reprise de l’année scolaire a lieu en avril, à la fin des vacances de printemps.

En fonction du niveau d’études, du type d’enseignement et de la préfecture dans laquelle nous nous trouvons, le temps libre quotidien peut grandement varier. Après la fin des cours « classiques », un étudiant japonais se rend généralement dans son club pendant quelques heures. Ensuite, il est fréquent qu’il aille chez un professeur particulier (ou qu’il le reçoive chez lui) afin de pratiquer davantage. Cela est largement répandu chez des étudiants qui se préparent à un concours.

Il n'est pas rare que les étudiants passent deux heures ou plus par jour dans les transports publics.

Autres articles sur la culture japonaise

Partagez pour nous aider

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?