Que veut dire Onii-chan, Onee-chan, Onii-san et Onee-san en japonais ?

Onii chan en japonais

Mais que veulent dire les termes Onii-chan, Onee-chan, Onii-san et Onee-san en japonais ? Si vous avez déjà regardé des animes ou des dramas, vous avez sans doute entendu la prononciation de ce vocabulaire. Ils sont employés pour décrire le rapport et les relations entre frères et sœurs plus jeunes ou plus âgés. On les emploie beaucoup au Japon, si bien que vous devez absolument les maîtriser !

Il existe tout un vocabulaire pour évoquer les membres de la famille en japonais. En plus des trois expressions que nous avons rapidement introduites ci-dessus, il ne faut pas oublier les autres termes qui sont : Imouto, Otouto, Kyoudai, Shimai et Aniki. Quoi qu’il en soit, vous êtes dans le bon article, nous allons tout vous expliquer à ce propos.

Récapitulatif

Si vous n’avez pas le temps de lire l’entièreté de l’article et que vous souhaitez quelque chose de synthétique, voici pour vous. Nous avons pensé que vous rédiger ce tableau récapitulatif pourrait vous épargner du temps. Il décrit de façon succincte les différentes expressions pour évoquer un frère, une sœur, des jumeaux, un beau-frère, etc. en japonais. Nous vous suggérons cependant de lire la suite de cet article, car nous vous dévoilons certaines expressions annexes, des règles d’usage ainsi que des exceptions notables.

Français Japonais Romaji Kana
Frères (et Sœurs) 兄弟 kyoudai きょうだい
Sœurs 姉妹 shimai しまい
Frère aîné ani / oni あに
Sœur aînée ane / onee あね
Frère cadet otouto おとうと
Sœur cadette imouto いもうと
Jumeaux, jumelles 双子 futago ふたご
Demi-frère cadet 義弟 gitei ぎてい
Demi-sœur cadette 義妹 gimai ぎまい

Onii-chan

Onii-chan est sans doute le plus connu d’entre tous. Ce n’est rien de plus qu’une expression informelle pour dire « grand frère » en japonais. La partie « Onii » (お兄) signifie littéralement « frère aîné ». Le -chan est un suffixe honorifique qui sert à introduire une relation plutôt enfantine, informelle et intime. C’est une sorte de diminutif.

On trouve une variante beaucoup plus formelle et courante, qui emploie le suffixe -san. On peut donc parler de onii-san pour désigner un frère aîné. Ces deux expressions peuvent être utilisées comme un titre honorifique complet. Par exemple, vous pouvez dire « Nicolas-oniichan » pour parler de votre grand frère Nicolas.

Au passage, on voit souvent ces deux expressions orthographiées de manière différente dans les traductions françaises. Parfois, on peut lire « Oniichan » et dans d’autres œuvres, on voit « Onii-chan ». Dans les faits, il n’y a pas de méthode correcte. Ce tiret est juste une option de romanisation que nous utilisons pour séparer les mots « frères » du suffixe -san ou -chan. Le plus important de ne pas se cantonner à écrire uniquement « onichan » sans le double « i ». Si vous faites cela, vous faites référence aux démons, à un ogre ou un monstre Oni (鬼).

Onee-chan

Onee chan

Onee-chan est une façon informelle de dire « grande sœur » en japonais. On reprend le même fonctionnement que pour Onii-chan. Le caractère « Onee » (お姉) signifie littéralement « grande sœur ». Enfin, le suffixe -chan est un diminutif informel qui sert à marquer une relation plutôt affective et enfantine.

Là encore, on peut utiliser le terme Onee-san pour être un peu plus formel et distant. Cela signifie toujours « grande sœur », mais avec une dose de respect plus assumée. Les femmes sont très respectées au Japon, en particulier dans les discussions sur la voie publique. Les hommes nippons ont généralement tendance à utiliser « onee-san » plus que « onee-chan » en fonction de la situation familiale.

Ane

Mya Nee Anime

L’expression « Ane » (姉) est beaucoup moins connue, mais elle fait aussi référence à la sœur aînée. Dans les faits, on l’emploie souvent lorsque l’on parle de sa propre sœur à d’autres personnes. Cette expression est moins utilisée, mais on peut l’entendre parfois, alors nous avons décidé de l’inclure dans cet article.

Il existe aussi une déclinaison de celle-ci, dans une version un peu plus formelle et archaïque. Il s’agit de « Aneue » (姉上). Vous êtes susceptible de l’entendre dans certains animes, en particulier dans ceux qui dépeignent des milieux aristocratiques ou conservateurs. Il peut être intéressant de garder cette expression dans le coin de votre tête lorsque vous vous rendez au Japon. En effet, si vous allez dans une entreprise conservatrice ou dans certains milieux, il est recommandé de l’employer à la place du Onee-san.

Récapitulatif des formes

Le japonais est une langue qui existe depuis très longtemps. Il existe tout un tas de variantes pour désigner un grand frère, une grande sœur ou n’importe quel membre de votre famille. Pour vous faciliter la tâche, voici un tableau récapitulatif des différentes variantes des expressions « grand frère, grande sœur » plus ou moins polies.

Description Frère aîné Grande sœur
Keigo - Trop formel - Souverain onii-sama [お兄さま] onee-sama [お姉さま]
Plus conservateur aniue [兄上] aneue [姉上]
Formel - quotidien onii-san [お兄さん] onee-san [お姉さん]
Un peu plus informel nii-san [兄さん] nee-san [姉さん]
Sans suffixe respectueux, informel nii [兄] nee [姉]
Suffixe informel et diminutif onii-chan [お兄ちゃん] onee-chan [お姉ちゃん]
Totalement informel avec suffixe diminutif nii-chan [兄ちゃん] nee-chan [姉ちゃん]
Alternative à nii et nee ani [兄] ane [姉]
Précieux, estimé, honorable Aniki [兄貴] aneki [姉貴]

Imouto, Otouto

Kyoudai

La première partie de cet article concernait nos aînés, c’est-à-dire un grand frère et une grande sœur. Mais les Japonais ont aussi des expressions tout à fait appropriées pour parler des cadets. On emploie essentiellement le mot otouto (弟) pour un frère cadet, et imouto (妹) pour une sœur cadette.

Il y a une différence d’usage par rapport aux exemples vus précédemment. Ces mots n’utilisent généralement pas de suffixe, à l’exception de la situation où on fait référence à des membres d’une autre famille. Par exemple, si vous évoquez la sœur cadette de votre ami, vous allez utiliser « imouto-san ». Il est important de bien conserver cette règle en tête, puisque vous paraîtrez tout à fait impolis en l’oubliant.

De même, « imouto » et « otouto » ne sont pas souvent utilisés pour s’adresser directement à vos jeunes frères et sœurs. Cela marque une différence majeure par rapport aux termes « onii-san » et « onee-san ». Les Japonais préfèrent appeler leurs petits frères directement par leur prénom. Pour les connaisseurs de Naruto, rappelez-vous de Itachi Uchiha. Il ne dit pas Sasuke-kun ou Sasuke-san. Il se contente de dire Sasuke !

Futago (les jumeaux)

Si l’on évoque désormais deux individus qui sont jumeaux, comment peut-on prononcer leurs relations ? Qui décidera d’être le frère cadet ou le frère aîné ? Le japonais possède un mot spécifique à ce sujet pour les jumeaux : futago (双子). Cela signifie littéralement enfants en couple ou ensemble.

Cependant, vous n’êtes pas sans savoir que même les jumeaux qui naissent en même temps sont ordonnés. Celui qui naît en premier du ventre de la mère est considéré comme le plus âgé. Ainsi, on peut employer les quelques expressions suivantes :

Français Japonais Romaji
Frère jumeau 双子の兄 Futago no ani
Soeur jumelle 双子の姉 Futago no ane
Grand frère jumeau 双子のお兄さん Futago no oniisan
Grande sœur jumelle 双子のお姉さん Futago no oneesan
Petit frère jumeau 双子の弟 Futago no otouto
Petite sœur jumelle 双子の妹 Futago no imouto
Jumeaux (de l'anglais twins) ツイン Tsuin

Kyoudai, Shimai

Famille Demon Slayer

Pour finir, nous devons aussi évoquer les cas des expressions Kyoudai et Shimai. Ce sont d’autres façons de parler de frères et sœurs. On va les utiliser si l’on veut désigner au pluriel frères et sœurs. On va recourir à la jonction des idéogrammes de frère aîné avec frère cadet. Pour résumer, « les frères » en japonais vont donc s’écrire « kyoudai (兄弟), tandis que « les sœurs » vont s’écrire « shimai » (姉妹).

Si vous ne connaissez pas l’expression « shimai », cela s’explique par son manque d’usage dans le japonais de tous les jours. En effet, avec le temps, on constate que l’expression « Kyoudai » peut englober tous les frères et sœurs. Les femmes sont donc incluses. Ce n’est pas une erreur !

Voilà, vous connaissez à peu près tout ce qu’il faut savoir sur les frères et sœurs au Japon. Vous savez désormais ce que signifie les expressions Onii-chan, Onee-chan, Onii-san et Onee-san. N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu et s’il vous a été utile. Cela permettra de couper court à certaines idées reçues par des personnes qui regardent des animes !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires