FuransuJapon-Banniere

Pikachu : 13 choses que vous ne savez pas sur le Pokémon

Pikachu
Pikachu, le plus mignon des Pokémon ?

Pikachu est aujourd’hui connu à travers le monde entier, y compris en France. C’est le compagnon éternel de Sacha dans l’anime Pokémon, qui a marqué plusieurs générations de téléspectateurs depuis les années 90. Pourtant, la créature toute mignonne et jaune a encore bien des secrets à nous révéler… découvrez 13 d’entre eux ci-dessous !

13. Pikachu s'appelle Jean-Luc dans le manga

Jean Luc Pikachu
Jean Luc Pikachu

Ce n’est certes pas le cas dans l’anime où Pikachu est nommé comme tel, mais dans le manga, il a été surnommé Jean-Luc (comme on peut le faire dans l’intégralité des jeux vidéo de la franchise). Et oui, ce n’est pas une blague, même si Pokémon est un jeu japonais, les inspirations occidentales sont diverses. C’est ainsi que notre bon vieux Pikachu se prénommait… Jean-Luc !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est Sacha (ou Satoshi dans la version japonaise) qui l’a désigné ainsi. On peut affirmer, sans trop s’avancer, que la décision de retirer tout surnom à Pikachu est une bonne chose tant la légende de la petite créature jaune a marqué les esprits des spectateurs ! Sacré Jean-Luc Pikachu.

12. Pikachu n'était pas censé être la mascotte de Pokémon

Melofee et Pikachu
Melofée et Pikachu

Aujourd’hui, c’est bien Pikachu qui est la mascotte de Pokémon. Il est présent sur la quasi-intégralité des sponsors, dans la majorité des épisodes et il est probablement plus connu que le protagoniste de la série, Sacha. C’est d’ailleurs, sans conteste, le Pokémon le plus populaire du monde. Mais continuons de déconstruire un mythe, car, initialement, ce n’était pas lui qui devait être la vedette de la franchise !

Lorsque Pokémon était encore au stade de la planification et que l’on envisageait la communication, c’était Mélofée qui devait devenir l’idole des plus jeunes. Avec sa couleur rose et sa bonne humeur, on estimait qu’elle serait plus clémente à attirer les gens, une fois les premiers épisodes diffusés.

Il s’est avéré que Pikachu a rapidement pris en popularité et, surtout, des études ont recommandé qu’un personnage central jaune fût meilleur pour une marque. C’est commode à voir de loin, les enfants le repèrent facilement et, surtout, il y a peu de concurrence. À l’époque, seul Winnie l’ourson pouvait lui faire de l’ombre.

11. Le Pikachu femelle est différent du mâle

Couple de Pikachu
Couple de Pikachu

Savez-vous qu’il y a une différence physique entre un Pikachu mâle et femelle ? En effet, l’intégralité du corps semble la même, à l’exception de la queue, qui est distincte selon le sexe. Une femelle possède une encoche au niveau de la queue, ou encore des entailles qui forment une sorte de cœur.

Ainsi, il a été officiellement confirmé dans un épisode que le Pikachu de Sacha est un mâle. La petite créature toute mignonne se permet même de se faire passer pour une femelle dans un épisode en mettant du ruban adhésif sur sa queue pour faire mine d’avoir cette fameuse entaille arrondie.

10. Pikachu adore le ketchup

Pikachu Ketchup
On ne rigole pas avec le ketchup !

Chaque Pokémon, en plus de son genre, possède une personnalité propre. Les goûts et les couleurs ne sont pas réservés aux humains, mais il semble qu’il y a une tendance chez les Pikachu à raffoler du ketchup ! Parfois même, cela vire à l’obsession. Cela se vérifie dans de nombreux épisodes de l’anime, mais il y a aussi des topics entiers sur Reddit conversant de cette passion !

Certains y voient aussi une similarité avec le nom de famille de son dresseur, Ketchum. Quoi qu’il en soit, Pikachu aime également les pommes ainsi que les baies, d’autres aliments rougeâtres…

9. L'explication du nom Pikachu

Pikachu eclair
Un Pikachu pas content, ça fait des éclairs

L’étymologie du nom Pikachu vient du japonais pikapika qui signifie un crépitement électrique ainsi que de chuchu (pour souligner un côté mignon). C’est l’explication officielle, mais il y en a une deuxième, qui est plus que crédible, mais qui n’a jamais été confirmée.

En effet, le pika est un petit mammifère qui ressemble étrangement à une souris, comme Pikachu, et le chu est l’onomatopée du cri de la souris. Cependant, il semble que l’origine du Pokémon ne provienne pas de là. Enfin, une troisième théorie voudrait que Ken Sugimori, le dessinateur des artworks originaux pour les jeux Pokémon, ait choisi ce nom en hommage d’un hamster de son amour de jeunesse qui s’appelait Pikachu.

8. Une ville américaine a été renommée Pikachu

Pikachu-Topeka
La ville de Topeka, symbole d'union avec les Pokémon (Photo Twitter Nintendo)

Les premiers jeux vidéo Pokémon ont été de véritables révolutions au Japon comme en Occident. On ne compte plus les événements promotionnels tous plus originaux les uns que les autres, organisés par Nintendo. Mais c’est peut-être aux États-Unis que la singularité fut la plus grande. En effet, une ville du Kansas a littéralement été renommée le temps d’une journée « ToPikachu ».

Plus précisément, c’est la ville de Topeka qui est ainsi devenue ToPikachu. Elle a été renommée une seconde fois, vingt ans plus tard ! Quel autre personnage issu d’un manga ou d’un jeu vidéo peut se targuer d’aller jusqu’à faire modifier l’appellation d’une ville, capitale du Kansas qui plus est ?

7. Il est sur 191 cartes Pokémon

Pikachu a toujours été l’un des Pokémon de base et est l’un des plus connus. Il est donc normal qu’au sein du jeu de cartes à collectionner, ils soient largement surreprésentés, bien plus que ses semblables. Cela dit, au fil des années et des nouvelles itérations de plus en plus rares, nous avons eu pas mal d’exemplaires de Pikachu différents.

L’estimation varie selon les sites, et nous avons par exemple trouvé que la petite souris jaune a été reproduite sur 191 cartes différentes depuis le début de la création du jeu ! C’est un record. À chaque fois, les capacités varient légèrement et certaines sont en édition limitée. Elles se vendent, dans de rares cas, plusieurs milliers d’euros (voir beaucoup plus lorsque Logan Paul se chauffe).

6. Attention à ne pas toucher la queue d'un Pikachu

Queues de Pikachu
Queues de Pikachu

Si vous avez regardé l’anime Pokémon, la queue de Pikachu doit vous dire quelque chose. Elle est en forme d’éclair, comme l’élément d’attaque de la créature. Surtout, elle n’est pas anodine, et il s’en sert parfois pour se battre, mettre des claques à son dresseur favori, ou encore pour rebondir ou monter dessus (par exemple pour surveiller les environs).

On sait que les Pikachu utilisent des couinements et frottent leurs queues pour communiquer entre eux. Ce qui est moins connu, c’est que si quelque chose ou quelqu’un tire sur leur queue, alors il va attaquer. Il peut libérer une grande quantité d’électricité via les poches rouges de ses joues, mais aussi depuis sa queue.

5. La doubleuse de Pikachu est l'une des plus connues au monde

Il y a eu plusieurs comédiennes de doublage pour le rôle de Pikachu, mais c’est bien Ikue Ōtani qui est la plus connue. La femme, née en 1965, a toujours eu le rôle de la souris jaune. Elle l’a notamment incarnée pour le compte de Nintendo, mais surtout dans l’anime Pokémon qui a marqué des générations avec le fameux « Pika Pika ! ».

Pour les fans de One Piece, elle a également joué le rôle de Tony Tony Chopper. À chaque fois qu’elle fait une interview ou une apparition en public, on lui demande de jouer sa fameuse réplique qui n’a jamais été traduite, car il s’agit d’un rugissement de Pikachu (qui est certes différent dans les jeux). En seulement deux mots, elle a réussi à conquérir le monde et à devenir inoubliable !

4. L'une des personnes de l'année en 1999

Pikachu est fier
Pikachu est fier !

Vous connaissez sans doute le magazine Time, très réputé en Occident, qui conçoit chaque année plusieurs listes des plus importantes personnalités du moment. La petite spécificité, c’est qu’elle n’est pas forcément constituée exclusivement de personnes réelles. Pikachu, en 1999, s’est ainsi classé second de la liste dans la catégorie « People » ! Seul Ricky Martin fait mieux.

Le magazine explique son choix par le fait qu’il s’agit d’un symbole d’une franchise ayant à son actif les ventes les plus rapides de l’histoire du jeu vidéo, un gigantesque empire de cartes à jouer et l’un personnage d’animation mémorable, le plus adorable depuis Hello Kitty. En 2003, le magazine Forbes classe Pikachu comme huitième personnage de fiction le mieux payé de l’année (pour désigner Pokémon).

3. Pikachu recharge ses batteries avec de l'électricité

Pikachu-qui-dort
Le repos, c'est important

On le connait comme un Pokémon de type électrique, qui peut attaquer à distance ses adversaires depuis ses joues ou bien sa queue. Ainsi, son endurance correspond plus ou moins à sa quantité d’électricité qu’il a stockée. On sait moins comment il recharge ses batteries…

En fait, comme un être humain avec son endurance, Pikachu doit dormir pour se recharger. C’est pour cette raison que dans certains épisodes, lorsqu’il est réveillé en pleine nuit ou en sursaut, de la foudre crépite depuis ses joues. On sait également qu’en se dressant sur sa queue, il est en mesure d’attirer la foudre et de déclencher un orage. Enfin, la créature a le mauvais réflexe d’électrocuter tout ce qu’il rencontre de nouveau.

2. L'équivalent de Mickey Mouse

Pikachu est une icône au Japon. Chaque année, on demande à des dizaines de personnes différentes de se transformer en la petite souris en enfilant des costumes, comme on le voit en France ou aux États-Unis avec Mickey. C’est l’une des, si ce n’est la créature préférée des jeunes enfants japonais.

Certains se demandent même si aujourd’hui, pour les nouvelles générations, Pikachu ne pourrait pas détrôner Mickey sur l’autel de la popularité. Le principal avantage de Mickey est sa longévité, puisqu’il vient tout droit des années 1920. Quoi qu’il en soit, les deux sont des icônes de la pop culture et restent plus que jamais des symboles de réussite pour des franchises qui vivent toujours.

1. Il existe une protéine nommée Pikachurine

L’influence du Pokémon est telle qu’une protéine découverte en 2008 par l’institut de bioscience d’Osaka a été baptisée en son honneur. La Pikachurine est une protéine rétinal et plus précisément un ligand essentiel à la communication des informations entre le cerveau et l’œil.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule protéine qui a été nommée ainsi en l’honneur d’une mascotte japonaise, puisqu’il existe la Sonic hedgehog. Chez les mammifères, c’est l’une des trois protéines impliquées dans la voie de signalisation. Le gène a été identifié en 1978.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
pere-fille-japonaise-livre
Romaji — Le japonais en latin

Le romaji est une méthode d’écriture du japonais en caractères latins. Découvrez son histoire, des exemples et des astuces !

japonaise-oui
Oui et Non en japonais

Découvrez nos méthodes simples et gratuites pour apprendre à dire « oui » et « non » en japonais. Des mots très utiles lors d’un voyage !

Carte-Japon
Cartes du Japon

Découvrez notre collection des meilleures cartes du Japon : des villes, des préfectures, des îles, satellites ou des métros !

Femme-voyage-Japon
Bagages et valises au Japon

Se déplacer au Japon peut être difficile si l’on transporte une grosse valise ou plusieurs bagages. Découvrez notre guide complet.

observation-mont-fuji
Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en fonction de ce que vous envisagez découvrir.