Comment le Japon célèbre-t-il la fête des mères ?

fete-mere-japon-haha-no-hi

La Fête des mères est célébrée dans le monde entier, mais comment cela se déroule au Japon ? En France, elle est programmée pour le 29 mai 2022. Profitez de cette occasion pour découvrir comment la Fête des mères est fêtée au Japon !

Contexte

La fête des Mères se dit 母の日 haha no hi en japonais. Elle est traditionnellement célébrée le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup de pays. Cette décision remonte à 1949. Il a alors été déterminé que la fête des Mères soit une fête nationale. Pour autant, il ne s’agit pas d’un jour férié. Cela dit, bon nombre de Japonais ne travaillent pas ce jour-là. C’est l’occasion rêvée pour célébrer cela en famille et s’offrir quelques cadeaux.

Le rôle de la mère est en pleine mutation au pays du soleil levant. La population japonaise en est bien consciente. Les grands groupes de magasins et de restauration mettent le paquet en termes de marketing pour séduire les acheteurs potentiels : père de famille, enfants, proches. C’est notamment le cas de la célèbre chaîne de konbini 7-Eleven qui effectue une opération annuelle devenue populaire. L’objectif est de récolter le maximum de dessins réalisés par des enfants pour leur mère quelques jours avant le Haha no hi.

La population japonaise est en constant déclin. Cela s’explique de nombreuses manières, mais le très faible taux de natalité est souvent pointé du doigt. Les mamans nipponnes sont encouragées (en tout cas par le gouvernement japonais) à embrasser plus vite et plus intensément leur rôle de mère. Pour cette raison, cette fête nationale offre un moment de reconnaissance bienvenue à toutes ces femmes vaillantes !

L'histoire de la Fête des Mères

Au Japon, la célébration gagne en popularité, puisqu’elle correspond aux principes traditionnels de respect des parents et des personnes âgées. Elle est aujourd’hui connue sous le nom de Haha no Hi (母の日). Le concept de la fête des mères est né aux États-Unis au début du XXe siècle.

Au départ, il s’agissait d’un mémorial lorsqu’une femme nommée Ann Jarvis a organisé un service en l’honneur de sa mère décédée dans une église de Virginie. En 1912, une association internationale de la fête des mères a été créée pour promouvoir la fête dans d’autres pays. Au Japon, elle a été pratiquée pour la première fois par les chrétiens à partir de 1913 environ. Dans les années 1930, de grands rassemblements ont été organisés pour célébrer la fête des mères.

La première célébration au Japon a eu lieu le 6 mars, date de l’anniversaire de l’impératrice Kojun, qui était la mère d’Akihito (l’ancien empereur du Japon). Cette célébration s’est par la suite pleinement établie aux côtés de l’organisation de l’Union des femmes impériales en 1931. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Japonais ne pouvaient pas célébrer les coutumes occidentales et ce rendez-vous a été brutalement interrompu.

Ou, du moins, jusqu’en 1949, lorsque la guerre était terminée et que la fête des mères a connu un renouveau important. Le deuxième dimanche de mai est devenu la date officielle, qui est toujours célébrée aujourd’hui. Depuis sa renaissance, la fête des mères a été largement célébrée dans tout le Japon.

De nos jours, de nombreuses festivités sont organisées en son honneur et elle est devenue l’une des journées les plus animées de l’année pour les restaurants et les centres commerciaux.

La période est particulièrement propice au Japon et offre un cadre romantique

Comment célébrer la Fête des Mères au Japon ?

Au Japon, les enfants montrent leur reconnaissance en achetant des cadeaux et en aidant aux tâches ménagères. Des événements spéciaux sont généralement organisés dans les grands magasins et les quartiers commerçants, et dans certaines écoles primaires, les enfants font des cadeaux à leur mère ou dessinent des portraits de leur mère en classe.

Comme il est courant en Occident, les enfants préparent également divers petits plats pour leur maman. Au Japon, des repas simples, mais savoureux comme les sushis, miso et le tamagoyaki figurent souvent au menu de la fête des mères. Cette coutume occidentale a été pleinement adoptée par le pays du soleil levant !

Au Japon, si vous désirez suivre les coutumes japonaises à la lettre, il convient de vous lever tôt et de saluer votre mère avec les mots Okaasan haha no hi omedetou (bonne fête des mères !).

Un gros bouquet de fleurs est également attendu pour montrer votre amour et votre gratitude. Le choix du bouquet de fleurs que vous allez offrir a son importance. Par exemple, les roses ont une symbolique d’amour, de dévotion et de beauté. De leur côté, les œillets, qu’ils soient rouges ou roses, sont très appréciés, car ces fleurs symbolisent la pureté, la douceur et l’endurance. À l’instar de la France, le Japon a acté une tradition très populaire avec l’acte d’offrir des fleurs pendant la Fête des Mères.

On connaît déjà le jour des prochaines Fêtes des Mères au Japon. En 2022, ce sera le 8 mai. En 2023, ce sera le 14 mai. Enfin, en 2024, ce sera le 12 mai.