FuransuJapon-Banniere

Japon : nouveau record de cas de COVID (+42 000)

C’est par l’intermédiaire du quotidien japonais Kyodo News que nous apprenons, ce jeudi, un nouveau record de cas de contamination par le coronavirus au Japon.

Le nombre de cas quotidiens confirmés de coronavirus au pays du soleil levant a franchi le cap des 42 000 unités. Il s’agit d’un nouveau record pour la troisième journée consécutive, alors que la variante Omicron, hautement transmissible, se propage rapidement dans le pays.

Le Japon n'est pas épargné

Certains pensaient le pays sauvé par sa situation géographique, par la rigueur des mentalités nippones : cela ne semble pas résister au variant Omicron.

La somme cumulée des cas de COVID-19 au Japon a elle aussi dépassé les 2 millions. Dans de nombreuses régions, le pays est aux prises avec ce qui est devenu la « sixième vague » d’infections. Les autorités japonaises, qui ont décidé mercredi d’étendre un quasi-état d’urgence à Tokyo et à d’autres régions, ont confirmé leur premier cas en janvier 2020.

La ville de Tokyo a confirmé jeudi 8 638 cas quotidiens de coronavirus, éclipsant le précédent record de 7 377 cas enregistrés mercredi. La moyenne mobile sur sept jours des nouvelles infections s’est établie à 5 386,1 par jour dans la capitale.

Une vague plus intense

La cinquième vague d’infections au Japon, en août de l’année dernière, a entraîné un total cumulé de plus d’un million de cas de COVID-19.

Sans surprise, la vague actuelle ira bien plus loin. Malgré le fait que le nombre de contaminations ait commencé à diminuer par la suite avec les progrès de la vaccination contre le virus, on constate depuis une nouvelle flambée au Japon.

Les trois préfectures de l’ouest du Japon, OsakaKyoto et Hyogo, demanderont ce vendredi au gouvernement de les placer en état de quasi-urgence face à la propagation rapide de la variante Omicron hautement transmissible du coronavirus, a déclaré le gouverneur d’Osaka, Hirofumi Yoshimura.

Cette requête conjointe des trois préfectures reflète la pression croissante exercée sur le système médical local, Osaka ayant récemment enregistré environ 6 000 nouvelles infections quotidiennes, a déclaré M. Yoshimura aux journalistes jeudi à Osaka.

Une mesure de quasi-urgence permet aux gouverneurs locaux, sur la base de leurs décisions, de demander et d’ordonner aux restaurants et aux bars de fermer plus tôt et d’arrêter ou de limiter le service de l’alcool.

En dehors des trois préfectures de l’ouest du pays, Hokkaido, Shizuoka et Fukuoka envisagent également de demander au gouvernement de les placer en quasi-état d’urgence, ont déclaré jeudi des responsables locaux, alors que le pays s’efforce de maîtriser la hausse des infections.

Source : KyodoNews

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?