Tokyo Skytree – La plus haute structure du Japon

tokyo skytree

La Tokyo Skytree (東京スカイツリー) est une tour de télédiffusion et un point de repère géographique de Tokyo. Elle est située dans le quartier de Sumida, non loin d’Asakusa. Son hauteur de 634 m (qui peut être lu comme Musashi, un nom historique de la région de Tokyo) fait de ce monument la plus haute structure du Japon, et la 2e plus haut du monde au moment de son achèvement le 29 février 2012. Elle est accompagnée par un aquarium et un grand complexe commercial à sa base.

Histoire

La construction a commencé le 14 juillet 2008. Elle s’est terminée le 29 février 2012. Son ouverture s’amorce le 22 mai 2012. Le coût total est de 65 milliards de yens. C’est la société Tobu Railway qui est propriétaire. La tour est le principal site de diffusion de télévision et de radio de la région de Kanto. En effet, l’ancienne tour historique de Tokyo n’offre plus une couverture complète de diffusion de télévision numérique terrestre. Elle est désormais entourée d’immeubles de vaste grandeur qui bloque les signaux.

L’élaboration du gratte-ciel a été publiée le 24 novembre 2006. Le cahier des charges comportait 3 importants concepts :

  • la fusion du design néofuturiste et de la beauté traditionnelle du Japon ;
  • la revitalisation de la ville ;
  • la contribution à la prévention des catastrophes.

C’est ainsi que la conception s’articule sur base en forme de trépied d’une hauteur d’environ 350 m. Au sommet, tout a été mis en œuvre pour offrir aux touristes une vue panoramique sur le fleuve et la ville. On trouve des observatoires à 350 m, capable d’accueillir jusqu’à 2000 personnes. Un 2e est situé à 450 m et peut loger 900 individus. Dans l’observateur supérieur, on peut utiliser une passerelle en spirale recouverte de verre dans laquelle les vacanciers montent les 5 derniers mètres jusqu’au point le plus élevé de la plate-forme supérieure. Pour finir, une section du sol en verre offre aux visiteurs une vue directe sur le vide et les rues en contrebas.

Comme l’intégralité des nouveaux bâtiments depuis un demi-siècle au Japon, la tour dispose d’une protection parasismique. Son ossature est en béton armé. Le pilier interne principal est attaché à la structure extérieure de la tour sur les 125 premiers mètres au-dessus du sol. Jusqu’à 375 m, ce même pilier est fixé à la charpente de la tour avec des amortisseurs à huile. Ces derniers vont agir comme des coussins en cas de séisme. Un autre système d’amortissement permet la configuration du bâtiment de se déplacer en décalage pour maintenir le centre de gravité aussi stable que possible. Les concepteurs évoquent une capacité d’absorption jusqu’à 50 % de l’énergie d’un tremblement de terre.

comparaison-tour-grande-monde
Comparaison des hautes tours du monde (Par Timsdad sur Wikipédia)

Apparence

La Tokyo Skytree est une tour au design moderne, qui tranche avec la mer de béton de Tokyo. Ces quelques 32 étages hors-sol (et 3 étages en sous-sol) la font parfois côtoyer les nuages de la capitale japonaise. Le tri extérieur est peint d’une teinte officiellement baptisée la SkyTree White. Elle est fondée sur une couleur japonaise traditionnelle blanche bleutée que l’on appelle aijiro (藍白).

Surtout, une illumination adaptative et dynamique est rapidement mise en œuvre. Il a été explicité à partir du 16 novembre 2009. Deux motifs d’éclairage sont retenus :

  • iki, un bleu ciel chic et stylé ;
  • miyabi, un violet raffiné et élégant.

La tour est éclairée par des LED à faible consommation en permanence. Les deux motifs d’éclairage sont quotidiennement alternés.

tokyo-skytree-1

Les observatoires

La visite de la Tokyo Skytree débute au 4e étage. C’est de là que l’on peut acheter les tickets pour le premier pont d’observation. On gagne le reste de l’édifice par un élévateur rapide et fluide qui peut vous emmener au dernier niveau du premier espace d’observation. On peut dès lors se procurer des billets pour accéder à la 2e plate-forme panoramique. Globalement, on n’utilise pas les escaliers, mais uniquement les ascenseurs.

On explore la Tokyo Skytree principalement pour ses 2 observatoires impressionnants. Le Tembo Deck est le plus bas des deux et mesure 350 m de haut. Il s’étend sur 3 niveaux avec de très belles vues sur tous les étages. Au dernier, on profite de grandes et de larges fenêtres qui offrent les meilleurs panoramas à 360° de la ville. On apprécie aussi l’étage intermédiaire qui comporte une boutique de souvenirs et un restaurant, le Musashi Sky. C’est l’occasion de goûter une cuisine franco-japonaise. L’étage plus bas comprend un café et quelques panneaux de verre au sol d’où on peut regarder la base de la tour en se faisant peur.

Le second observatoire est le Tembo Galleria. Il est relié avec le Tembo Deck par un ensemble d’ascenseurs pratiques et efficaces. Ce 2e spot panoramique se situe à 450 m de haut. Il est localement surnommé « la passerelle la plus haute du monde ». On y accède via une rampe en spirale inclinée qui prend de l’altitude en faisant le tour de l’édifice. Chacun bénéficie d’un vaste tube en acier et en verre qui permet de regarder de la grandeur vertigineuse de la tour sur toute la région du Kanto.

La plate-forme d’observation plus conventionnelle avec des zones de détente, de larges baies transparentes et des fenêtres se situe officiellement à 451,2 m. C’est le point culminant des ponts d’observation nippons de la capitale. Énormément de voyageurs en profitent pour prendre des photos saisissantes. Les vitres sont régulièrement lavées et ne devraient pas gêner vos clichés. C’est une visite très agréable pour tous les membres de la famille. On vous recommande d’y aller en semaine si c’est possible. Cela vous évitera de tomber au même moment que tous les ménages japonais.

Comment s’y rendre ?

Comme nous l’avons dit ci-dessus, l’entrée de la Tokyo Skytree se trouve au 4e étage. Il est situé entre la station Tokyo Skytree (anciennement connue sous le nom de station Narihirabashi) sur la ligne Tobu Isesaki et la station Oshiage sur la ligne de métro Asakusa, la ligne de métro Hanzomon et Ligne Keisei Oshiage. On peut aussi y accéder à 20 minutes à pied depuis Asakusa.

Informations pratiques

Adresse : 1 Chome-1-2 Oshiage, Sumida City, Tokyo 131-0045, Japon

Téléphone : +81 570 550 634

Site internet : http://www.tokyo-skytree.jp/

Entrée :

  • Premier observatoire : 2100 yens (jours de semaine), 2300 yens (week-ends et jours fériés)
  • Les deux observatoires : 3100 yens (jours de semaine), 3400 yens (week-ends et jours fériés)

Pour les touristes étrangers uniquement :

  • Fast Skytree Single Ticket (premier observatoire) : 3200 yens
  • Fast Skytree Combo Ticket (les deux observatoires) : 4200 yens

Horaires : 10 h à 20 h (entrée jusqu’à 19 h)

Date de fermeture : Pas de jours de fermeture

Temps de visite : 2 à 4 heures (en comptant le temps d’attente)