Jardin Rikugien – Tokyo en couleurs

Rikugien

Rikugien (六義園) est bien souvent considéré comme le plus beau jardin paysager japonais de Tokyo (avec le Koishikawa Korakuen). Le parc est situé dans le quartier résidentiel de l’arrondissement de Bunkyo. Il comprend un petit étang, des arbres et une colline. Il signifie littéralement le « jardin des six poèmes » et reproduit en miniature 88 scènes d’œuvres poétiques célèbres.

Visite

Le Rikugien est un jardin typique de l’époque d’Edo. Il offre divers points de vue et panoramas appréciés des visiteurs. Il est situé en plein cœur de Tokyo, ce qui le définit ipso facto comme une échappatoire à la vie agitée de la ville.

L’endroit est assez spacieux. Il faut compter environ une heure pour parcourir tout le réseau de sentiers pédestres du parc. On gravite autour du grand étang central d’eau de source qui est entouré de collines artificielles et de zones boisées. On se plaît à serpenter à travers les pelouses charmantes et les forêts. Le pont Togetsukyo (voir photo en début d’article) est un outil de traverse, mais sert surtout de paysage « carte postale ».

Rikugien

Le voyageur est invité à se rendre dans plusieurs salons de thé ouverts au public. Nous recommandons celui appelé Fukiage Chaya, localisé le long de la rive nord-ouest de l’étang. C’est un endroit agréable où l’on peut prendre le thé dans une atmosphère paisible et avec un personnel accueillant. La boisson vous sera facturée 620 yens.

On visite le jardin Rikugien à longueur d’année. Cependant, l’automne est certainement le moment suprême pour le découvrir sous sa meilleure apparence. Les multiples érables du parc le transforment en lui apportant des couleurs d’automne rayonnantes. Les nombreux points de vue du site sont magnifiés (salon de thé Tsutsuji no Chaya, Fujishirotoge, etc.). Cela correspond à la période de la fin novembre jusqu’au début du mois de décembre.

Rikugien

Le printemps est aussi une saison appréciée des touristes. Ce n’est certes pas le meilleur emplacement de la capitale à cette période de l’année, mais des arbres et arbustes à fleurs bourgeonnent tout autour du parc. Les cerisiers pleureurs localisés près de la porte principale sont les plus remarquables. Ils sont à leur zénith entre fin mars à début avril. En outre, on aime contempler les buissons d’azalée plantés le long de la rive du grand étang central du jardin entre avril et mai.

Des visites nocturnes sont régulièrement organisées en automne et au printemps. Cela permet d’admirer les arbres éclairés. Les illuminations peuvent être suspendues selon les conditions. Ces horaires de nuit prolongés offrent une expérience différente, mais tout aussi saisissante.

Histoire

Rikugien

La construction du jardin Rikugien a débuté en 1695 pour se terminer 7 ans plus tard, en 1700 : elle a été dirigée par Yanagisawa Yoshiyasu sous l’agrément et la demande du shogun Tokugawa Tsunayoshi. Yanagisawa a essayé de dépeindre 88 séquences représentées dans une sélection de 6 poèmes classiques. Des bornes en pierre disséminées à travers le jardin permettent de retrouver les scènes en question. Tristement, il n’en reste aujourd’hui plus que 32.

Le jardin a malheureusement été négligé après la mort de son initiateur, Yanagisawa. Il faut attendre 1878 pour que Iwasaki Yatarō, le fondateur de la société Mitsubishi, rachète les parterres. Très vite, il entreprend de les restaurer et de leur redonner leur éclat d’antan. Cette mission sera poursuivie par son frère et successeur, Iwasaki Yanosuke.

Le jardin a été offert au gouvernement de la ville de Tokyo en 1938. Ils ont été élevés au rang de « lieu spécial de beauté scénique » (tokubetsu meishō) en 1953. Ils font actuellement le tiers de leur taille d’origine.

Comment s’y rendre ?

La porte d’entrée principale du parc Rikugien est située à son angle est. On peut y accéder à 5 à 10 minutes à pied :

  • depuis la gare de Komagome sur la ligne JR Yamanote ;
  • depuis la ligne de métro Namboku.

Une 2e porte, la Someimon, est ouverte au public pendant quelques semaines en automne (entre fin novembre et début décembre) et au printemps (entre fin mars et début avril). Elle est plus pratique d’accès et nous vous recommandons de passer par cette dernière si vous en avez l’occasion.

Informations pratiques

location-dot-solid
Adresse
6 Chome-16-3 Honkomagome, Bunkyo City, Tokyo 113-0021, Japon
phone-solid
Téléphone
+81 339 412 222
yen-sign-solid
Tarif
300 yens
clock-solid
Horaires
9 h à 17 h (entrée jusqu’à 16 h 30).
Illuminations nocturnes jusqu’à 21 h pendant la saison des couleurs d’automne et des cerisiers en fleurs.
calendar-xmark-solid
Date de fermeture
29 décembre au 1er janvier
person-walking-solid
Temps de visite
1 à 2 heures

Photos

Rikugien
Rikugien
Rikugien
Rikugien