FuransuJapon-Banniere

Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, l’une des premières questions à se poser est : préférez-vous avoir un temps clément, moins de touristes, une saison plus fraîche ou plus chaude ? Il y a de nombreux facteurs climatiques (mais pas que) à prendre en compte suivant la localisation que vous envisagez de visiter. Certains feront tout pour éviter les foules quand d’autres n’auront pas de problème avec l’humidité de l’été. On considère généralement que le meilleur moment pour explorer le Japon est le printemps ou l’automne. Cela s’explique par des températures agréables, des évènements marquants ainsi que des précipitations peu fréquentes.

observation-mont-fuji

Il faut cependant bien admettre que ce sont également des périodes extrêmement touristiques. Il y a fort à parier que les lieux que vous souhaiterez visiter seront bondés de monde. D’autres périodes de l’année ont l’avantage d’être plus accessibles ou d’offrir certaines activités saisonnières comme les Matsuri (les festivals), les onsen d’hiver (sources chaudes) ou encore le ski et le snowboard.

Vous l’aurez compris, il y a énormément de facteurs à prendre en compte lorsque vous planifiez un voyage au Japon. Les quatre saisons sont bien marquées du nord au sud du Japon. Rappelons que le pays s’étend sur près de 3000 km du nord au sud. Ci-dessous, retrouvez notre guide pour déterminer le meilleur moment pour parcourir le Japon. Cela inclut des informations sur les saisons, la météo, les jours fériés et ainsi de suite.

Résumé des périodes pour voyager au Japon

Comme évoqué en introduction, les quatre saisons sont bien rythmées dans la plupart des préfectures japonaises. Cela permet de varier les expériences et de découvrir de nouvelles facettes insoupçonnées. Si vous avez la possibilité, nous vous recommandons de tester les quatre phases : printemps, été, automne, hiver. Voici un bref résumé de ce qu’elles offrent :

Le printemps est la période préférée des touristes au Japon. Il faut dire qu’il marque la saison des fleurs de cerisier, les sakura. Chacun pourra profiter du hanami (l’observation des fleurs de cerisier). On considère généralement cette époque comme très romantique et c’est pour cela que de nombreux couples y planifient leur lune de miel. Les températures sont tempérées et les paysages magnifiques.

L’été est la période la plus festive de toute l’année. On peut y découvrir des dizaines de Matsuri à travers tout le pays. Il est possible de réaliser de jolies randonnées dans les montagnes japonaises. En outre, c’est une bonne saison pour profiter de l’océan et se baigner dans certaines stations balnéaires à couper le souffle. En revanche, il faut faire attention à la saison des pluies qui pourraient bien vous surprendre. L’humidité, associée à la forte chaleur, peut mettre à mal certains organismes.

L’automne est, comme le printemps, une période magique et très populaire de l’année. Les couleurs automnales sont impressionnantes, brillantes et offrent de superbes paysages du nord au sud du Japon. Le paysage commence à changer de couleur dans le nord en septembre et progressivement la vague de belles nuances de rouge, de cuivre et de jaune se propage en direction du sud. Rappelons que le territoire du Japon est couvert par près de 70 % des forêts. Si vous êtes un photographe ou que vous appréciez vous balader dans la nature, alors c’est peut-être la meilleure période pour vous. Il existe même des prévisions de feuillages qui sont mis à jour chaque année et vous aident à vous planifier un itinéraire adapté. Les températures sont fraîches et agréables. C’est une époque recommandée pour explorer le pays du soleil levant.

L’hiver est une phase sous-estimée pour visiter le Japon. En plus des stations de ski et de snowboard, vous pourrez profiter de panoramas incroyables. La neige est en abondance et on apprécie se balader dans certains villages montagneux qui sont moins fréquentés des touristes. Vous n’oublierez pas d’essayer les sources chaudes (onsen) ainsi que les nombreuses auberges réconfortantes où vous pourrez discuter avec les propriétaires locaux. Même s’il fait très froid, le temps est sec et le ciel est dégagé la plupart du temps. Cela permet d’avoir un beau soleil et donc de profiter de son séjour. Si la randonnée et le cyclisme sont plutôt déconseillés en raison des fortes chutes de neige, on appréciera le fait que la période est moins touristique. Cela se traduit par des prix de transport et d’hébergement réduits.

Petit bonus culturel : les quatre saisons sont nommés Shiki (四季) en japonais. Mais en réalité, les locaux vont beaucoup plus loin : il existe 24 Sekki (節気). Ce sont en vérité des manières traditionnelles d’exprimer les saisons au Japon. Il y a par exemple le rikka (立夏, le premier jour de l’été) au début du mois de mai ou le shoman (小満) à la fin du mois de mai. Ces 24 sekki peuvent même être divisés en trois pour un total de 72 shijijūni ko (七十二侯) qui durent environ cinq jours chacun ! Autant de sous-saisons qui comprennent par exemple le mugi no toki itaru (麦秋至) « le temps du blé est arrivé », qui dure du 31 mai au 5 juin, ainsi que le kamakiri shozu « la mante est née » du 6 au 10 juin.

Le climat au Japon

La météo est peut-être l’aspect le plus important à prendre en compte pour décider de quand aller au Japon. Nous avons déjà rapidement évoqué la diversité géographique du pays qui engendre des variations dans les conditions météorologiques. Le climat du Japon est froid dans le nord (avec de la neige et de la glace qui dominent en hiver), tempéré dans les régions centrales et presque tropical dans les petites îles du sud. Il y a des pluies torrentielles et des typhons entre l’été et l’automne.

Les tableaux suivants indiquent les normales climatiques mensuelles/annuelles pour les principaux observatoires du Japon, calculées par l’Agence météorologique japonaise (JMA) en fonction du règlement technique de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) sur la base des données observées de 1991 à 2020. Ces normales climatiques sont les moyennes ou les totaux des informations constatées sur une période consécutive de 30 ans et mise à jour tous les dix ans.

Température moyenne (°C)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo -3.2 -2.7 1.1 7.3 13.0 17.0 21.1 22.3 18.6 12.1 5.2 -0.9 9.2
Sendai 2.0 2.4 5.5 10.7 15.6 19.2 22.9 24.4 21.2 15.7 9.8 4.5 12.8
Niigata 2.5 3.1 6.2 11.3 16.7 20.9 24.9 26.5 22.5 16.7 10.5 5.3 13.9
Nagoya 4.8 5.5 9.2 14.6 19.4 23.0 26.9 28.2 24.5 18.6 12.6 7.2 16.2
Tokyo 5.4 6.1 9.4 14.3 18.8 21.9 25.7 26.9 23.3 18.0 12.5 7.7 15.8
Hiroshima 5.4 6.2 9.5 14.8 19.6 23.2 27.2 28.5 24.7 18.8 12.9 7.5 16.5
Osaka 6.2 6.6 9.9 15.2 20.1 23.6 27.7 29.0 25.2 19.5 13.8 8.7 17.1
Takamatsu 5.9 6.3 9.4 14.7 19.8 23.3 27.5 28.6 24.7 19.0 13.2 8.1 16.7
Fukuoka 6.9 7.8 10.8 15.4 19.9 23.3 27.4 28.4 24.7 19.6 14.2 9.1 17.3
Kagoshima 8.7 9.9 12.8 17.1 21.0 24.0 28.1 28.8 26.3 21.6 16.2 10.9 18.8
Naha 17.3 17.5 19.1 21.5 24.2 27.2 29.1 29.0 27.9 25.5 22.5 19.0 23.3

Température minimale quotidienne (°C)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo -6.4 -6.2 -2.4 3.4 9.0 13.4 17.9 19.1 14.8 8.0 1.6 -4.0 5.7
Sendai -1.3 -1.1 1.4 6.3 11.7 16.1 20.2 21.6 18.0 11.9 5.6 0.9 9.3
Niigata 0.1 -0.1 2.4 7.0 12.7 17.7 21.8 23.3 19.0 12.8 6.9 2.4 10.5
Nagoya 1.1 1.4 4.6 9.7 14.9 19.4 23.5 24.7 21.0 14.8 8.6 3.4 12.3
Tokyo 1.2 2.1 5.0 9.8 14.6 18.5 22.4 23.5 20.3 14.8 8.8 3.8 12.1
Hiroshima 2.0 2.4 5.1 10.1 15.1 19.8 24.1 25.1 21.1 14.9 8.9 4.0 12.7
Osaka 3.0 3.2 6.0 10.9 16.0 20.3 24.6 25.8 21.9 16.0 10.2 5.3 13.6
Takamatsu 2.1 2.2 5.0 9.9 15.1 19.8 24.1 25.1 21.2 15.1 9.1 4.3 12.8
Fukuoka 3.9 4.4 7.2 11.5 16.1 20.3 24.6 25.4 21.6 16.0 10.6 5.8 14.0
Kagoshima 4.9 5.8 8.7 12.9 17.3 21.3 25.3 26.0 23.2 18.0 12.2 6.9 15.2
Naha 14.9 15.1 16.7 19.1 22.1 25.2 27.0 26.8 25.8 23.5 20.4 16.8 21.1

Température maximale quotidienne (°C)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo -0.4 0.4 4.5 11.7 17.9 21.8 25.4 26.4 22.8 16.4 8.7 2.0 13.1
Sendai 5.6 6.5 10.0 15.5 20.2 23.1 26.6 28.2 25.0 19.8 14.1 8.3 16.9
Niigata 5.3 6.4 10.3 16.1 21.3 24.8 28.7 30.8 26.4 20.7 14.3 8.7 17.8
Nagoya 9.3 10.5 14.5 20.1 24.6 27.6 31.4 33.2 29.1 23.3 17.3 11.7 21.1
Tokyo 9.8 10.9 14.2 19.4 23.6 26.1 29.9 31.3 27.5 22.0 16.7 12.0 20.3
Hiroshima 9.9 10.9 14.5 19.8 24.4 27.2 30.9 32.8 29.1 23.7 17.7 12.1 21.1
Osaka 9.7 10.5 14.2 19.9 24.9 28.0 31.8 33.7 29.5 23.7 17.8 12.3 21.3
Takamatsu 9.7 10.5 14.1 19.8 24.8 27.5 31.7 33.0 28.8 23.2 17.5 12.1 21.1
Fukuoka 10.2 11.6 15.0 19.9 24.4 27.2 31.2 32.5 28.6 23.7 18.2 12.6 21.3
Kagoshima 13.1 14.6 17.5 21.8 25.5 27.5 31.9 32.7 30.2 25.8 20.6 15.3 23.1
Naha 19.8 20.2 21.9 24.3 27.0 29.8 31.9 31.8 30.6 28.1 25.0 21.5 26.0

Précipitations (mm)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo -0.4 0.4 4.5 11.7 17.9 21.8 25.4 26.4 22.8 16.4 8.7 2.0 13.1
Sendai 5.6 6.5 10.0 15.5 20.2 23.1 26.6 28.2 25.0 19.8 14.1 8.3 16.9
Niigata 5.3 6.4 10.3 16.1 21.3 24.8 28.7 30.8 26.4 20.7 14.3 8.7 17.8
Nagoya 9.3 10.5 14.5 20.1 24.6 27.6 31.4 33.2 29.1 23.3 17.3 11.7 21.1
Tokyo 9.8 10.9 14.2 19.4 23.6 26.1 29.9 31.3 27.5 22.0 16.7 12.0 20.3
Hiroshima 9.9 10.9 14.5 19.8 24.4 27.2 30.9 32.8 29.1 23.7 17.7 12.1 21.1
Osaka 9.7 10.5 14.2 19.9 24.9 28.0 31.8 33.7 29.5 23.7 17.8 12.3 21.3
Takamatsu 9.7 10.5 14.1 19.8 24.8 27.5 31.7 33.0 28.8 23.2 17.5 12.1 21.1
Fukuoka 10.2 11.6 15.0 19.9 24.4 27.2 31.2 32.5 28.6 23.7 18.2 12.6 21.3
Kagoshima 13.1 14.6 17.5 21.8 25.5 27.5 31.9 32.7 30.2 25.8 20.6 15.3 23.1
Naha 19.8 20.2 21.9 24.3 27.0 29.8 31.9 31.8 30.6 28.1 25.0 21.5 26.0

Humidité relative (%)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo 69 68 65 61 65 72 75 75 71 67 67 68 69
Sendai 66 64 61 63 70 79 83 81 78 72 68 68 71
Niigata 72 74 68 66 69 74 79 75 73 72 74 74 72
Nagoya 64 60 58 59 64 71 73 69 70 68 66 66 66
Tokyo 51 52 57 62 68 75 76 74 75 71 64 56 65
Hiroshima 66 65 62 61 63 71 73 69 68 66 67 68 67
Osaka 61 60 59 58 61 68 70 66 67 65 64 62 63
Takamatsu 63 63 62 62 64 72 73 70 72 70 69 66 67
Fukuoka 63 62 63 64 67 75 75 72 73 68 66 63 68
Kagoshima 66 65 66 68 71 78 76 74 72 67 68 67 70
Naha 66 69 71 75 78 83 78 78 75 72 69 67 73

Durée d'ensoleillement (en heures)

Ville Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juillet Aout Sep Oct Nov Déc Annuel
Sapporo 90.4 103.5 144.7 175.8 200.4 180.0 168.0 168.1 159.3 145.9 99.1 82.7 1718.0
Sendai 149.0 154.7 178.6 193.7 191.9 143.7 126.3 144.5 128.0 147.0 143.4 136.3 1836.9
Niigata 56.4 74.3 136.8 177.7 202.8 179.2 162.1 205.2 156.2 138.2 91.5 62.9 1639.6
Nagoya 174.5 175.5 199.7 200.2 205.5 151.8 166.0 201.3 159.6 168.9 167.1 170.3 2141.0
Tokyo 192.6 170.4 175.3 178.8 179.6 124.2 151.4 174.2 126.7 129.4 149.8 174.4 1926.7
Hiroshima 138.6 140.1 176.7 191.9 210.8 154.6 173.4 207.3 167.3 178.6 153.3 140.6 2033.1
Osaka 146.5 140.6 172.2 192.6 203.7 154.3 184.0 222.4 161.6 166.1 152.6 152.1 2048.6
Takamatsu 141.4 143.8 175.0 194.5 210.1 158.2 191.8 221.2 159.6 164.6 145.5 142.7 2046.5
Fukuoka 104.1 123.5 161.2 188.1 204.1 145.2 172.2 200.9 164.7 175.9 137.3 112.2 1889.4
Kagoshima 132.6 139.3 163.2 175.6 178.2 109.3 185.5 206.9 176.4 184.0 157.7 143.2 1942.1
Naha 93.1 93.1 115.3 120.9 138.2 159.5 227.0 206.3 181.3 163.3 121.7 107.4 1727.1

Quels sont les jours fériés et les hautes saisons au Japon ?

Il peut être tentant de regarder les jours fériés au Japon pour fuir les foules de voyageurs japonais. Il faut dire que ces derniers profitent du moindre week-end de trois jours pour prendre le premier train shinkansen disponible afin de visiter du pays. De manière générale, nous vous recommandons de toujours prendre des trajets tôt le matin et de vous concentrer sur des endroits à l’écart des sentiers battus. Il faudra donc éviter autant que possible les sites touristiques populaires.

Les périodes les plus fréquentées de l’année au Japon, qui correspondent aux hautes saisons, sont les suivantes :

  • Le Nouvel An (de la dernière semaine de décembre à la première semaine de janvier)
  • La saison des fleurs de cerisier (de la deuxième quinzaine de mars à la première quinzaine d’avril)
  • La Golden Week (a généralement lieu la première semaine de mai, il s’agit d’une semaine de vacances prolongées)
  • Obon (a généralement lieu à la mi-août, il s’agit d’une paire de vacances prolongées)
  • Les jours fériés des salariés et étudiants japonais

Les jours fériés au Japon ont un véritable sens. Ils font écho avec l’histoire du pays, la nature, le changement de saison ou encore certains événements symboliques. Ils peuvent également correspondre avec l’actualité : en 2020, il y a eu d’autres jours fériés en raison de l’arrivée d’un nouvel empereur. Il existe ainsi une liste de jours fériés qui se répètent chaque année. Lorsqu’une fête nationale tombe un dimanche, c’est le lundi suivant qui est férié. Si un jour se trouve entre deux fêtes nationales, il est de facto férié. Cela ouvre la voie à des week-ends prolongés qui permettent aux Japonais de voyager en famille.

Calendrier des jours fériés au Japon

Jour férié Évènement
1er janvier Nouvel An (shogatsu)
Deuxième lundi de janvier Jour des adultes (seijin no hi)
11 février Jour de la fondation du Japon (kenkoku kinenbi)
23 février Anniversaire de l’Empereur (tenno no tanjobi)
20 ou 21 mars Equinoxe de printemps (shunbun no hi)
29 avril Le jour de Showa (Showa no hi)
3 mai Journée de la Constitution (kenpo kinenbi)
4 mai Journée de la verdure (midori no hi)
5 mai Journée des enfants (kodomo no hi)
Troisième lundi de juillet Journée de l'océan (umi no hi)
11 août Journée de la montagne (yama no hi)
Troisième lundi de septembre Journée du respect des personnes âgées (keiro no hi)
Vers le 23 septembre Jour de l'équinoxe d'automne (shubun no hi)
Deuxième lundi d'octobre Journée de la santé et du sport (taiiku no hi)
3 novembre Journée de la culture (bunka no hi)
23 novembre Fête du Travail (kinro kansha no hi)

Partir en janvier au Japon

Le mois de janvier est un juste moment pour visiter le Japon. Cependant, il faut savoir que le Nouvel An est l’une des trois principales saisons de voyage au pays du soleil levant. Il y a donc une intense activité de voyages nationaux et internationaux. Entre le 29 décembre et le 4 janvier, une bonne partie des magasins, des restaurants et des attractions touristiques sont fermés pendant 24 heures.

Du reste, on peut profiter d’un temps relativement ensoleillé et sec. Les sites touristiques ne sont pas très fréquentés une fois passé la furie du Nouvel An. Le Nouvel An chinois est aussi fêté, ce qui peut conduire à des célébrations ponctuelles. Il y a énormément de neige dans le nord du Japon ainsi que le long de la côte de la mer du Japon. Si vous aimez les sports d’hiver, alors vous pourrez pratiquer librement.

Les aspects négatifs sont l’état aride de la végétation ainsi que des journées relativement courtes. En effet, le coucher du soleil intervient vers 17 heures à Tokyo, la capitale.

Partir en février au Japon

Le temps est généralement ensoleillé au Japon en février. La plupart des sites touristiques ne sont pas très fréquentés. Le climat est sec. Le coucher de soleil prend place aux environs de 17 h 30 à Tokyo. Il y a toujours beaucoup de chutes de neige au nord du Japon ainsi que sur la côte de la mer. On considère que février est le meilleur mois pour profiter des sports d’hiver. Cependant, vous pouvez aussi tenter l’expérience de l’observation des paysages hivernaux. Les fermes enneigées de Shirakawago ainsi que la banquise au large d’Hokkaido sont des lieux privilégiés.

Partir en mars au Japon

Le temps devient plus chaud et plus tempéré. De nombreuses stations de ski fonctionnent toujours et la neige est encore visible à certains endroits. Les fleurs de cerisier bourgeonneront de Kyushu à Tokyo fin mars. Les plantes et les arbres à floraison précoce comme les pruniers donnent les premiers signes du printemps. L’activité de voyages intérieurs augmentant durant la seconde moitié de mars, car c’est le moment des vacances scolaires de printemps.

Partir en avril au Japon

Avril est souvent considéré comme le meilleur moment pour visiter le Japon. Il correspond à la saison des cerisiers en fleurs qui dévoilent un magnifique spectacle dans la plupart des régions du pays. Le temps est agréablement doux, et les couleurs sont éclatantes. En revanche, l’activité des voyages intérieurs est à la hausse au début du mois d’avril en raison des vacances scolaires de printemps. La fin avril est particulièrement touristique par le fait du début de la Golden Week. Les voyageurs internationaux sont nombreux à cause de la saison des fleurs de cerisier.

Partir en mai au Japon

Le mois de mai commence au Japon avec la fin de la Golden Week, cette semaine de vacances pour tous les Japonais qui a lieu entre fin avril et début mai. Il faut bien y faire attention, car les prix des logements, des transports ainsi que des prestations augmentent partout. Après cela, le reste du mois de mai est l’un des meilleurs moments pour visiter le Japon de l’année, selon nous. La végétation devient luxuriante, les températures sont très confortables et on observe une diminution touristique de toute part. C’est l’occasion ou jamais de réaliser quelques affaires !

La progression du printemps est retardée d’environ un mois à Hokkaido par rapport à Tokyo. Si vous avez la possibilité de voyager sur l’île la plus septentrionale du Japon, alors vous pourrez faire partie des gens qui assistent à deux printemps en une seule année ! Sinon, vous pouvez vagabonder à Okinawa, l’île au sud du Japon, où la saison des pluies (tsuyu) intervient entre le début du mois de mai jusqu’à la mi-juin.

Partir en juin au Japon

En juin, la saison des pluies s’installe dans la plupart des régions du Japon, à l’exception d’Hokkaido. La durée et l’intensité de ces fortes précipitations torrentielles peuvent varier d’une année à l’autre. Globalement, même s’il ne pleut pas tous les jours, le temps sera souvent couvert et maussade. Ce n’est donc pas la meilleure saison pour voyager au Japon et profiter de l’extérieur.

En revanche, il est intéressant de se rendre dans des destinations qui sauront vous remonter le moral : les stations thermales comme Hakone, les montagnes boisées du temple Koyasan ou même Hokkaido qui n’est pas touché par la saison des pluies. Vers la fin du mois, le temps s’améliore nettement à Okinawa (chaleur, ensoleillement, horizon), ce qui permet des voyages agréables qui tranchent avec le reste du pays du soleil levant.

Partir en juillet au Japon

La première quinzaine de juillet marque la fin de la saison des pluies au Japon. Cependant, le climat reste chaud et humide dans la majeure partie du pays. Ce ne sont franchement pas des conditions idéales pour réaliser de longues activités physiques en extérieur, car le simple fait de mettre le nez dehors peut vous faire transpirer. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de visiter des lieux moins impactés comme Hokkaido ou des sommets en altitude.

En revanche, on peut assister à de nombreux festivals locaux et des feux d’artifice au mois de juillet. La pêche au cormoran est en plein boom. Okinawa reste une destination privilégiée pour y passer quelques jours sur ses plages. Le mont Fuji est ouvert à l’escalade. La fin du mois marque le début des vacances scolaires d’été pour les étudiants japonais. Attendez-vous donc à faire face à une activité plus intense des voyages intérieurs à ce moment-là.

Partir en août au Japon

Nous sommes toujours en été, et le Japon est encore frappé par un climat chaud et humide en août. Le même constat s’applique que pour les deux précédents mois : on vous recommande de pérégriner en altitude ou dans le nord du pays, à Hokkaido. Le calendrier du mois comporte de nombreux festivals locaux, des feux d’artifice, des concerts de musique… globalement, il ne se passe pas une semaine sans qu’il y ait quelque chose à faire à proximité. Cependant, cette époque est marquée par une activité de déplacement intense, car les vacances scolaires d’été sont en cours. La période d’Obon (mi-août) est critique pour les voyages avec des réservations limitées et des prix à la hausse.

Partir en septembre au Japon

Septembre marque l’apogée de la saison des typhons, qui commence en août. Ces phénomènes naturels frappent généralement les côtes d’Okinawa, de Kyushu et de Shikoku. Ils sont sans risque la plupart du temps, mais ils ont la fâcheuse tendance de provoquer de fortes pluies et des vents occasionnellement impressionnants dans plusieurs régions du Japon. Leur durée peut s’étendre sur plusieurs jours. Après leur passage, on profite d’un temps très clair et d’un ciel parfois magique. La bonne nouvelle, c’est que septembre témoigne de la disparition progressive des foules de touristes des précédents mois. En revanche, la météo est encore chaude et humide.

Partir en octobre au Japon

Le mois d’octobre est l’un des plus agréables pour voyager au Japon. En effet, la température est chaude et le climat est moins humide. C’est aussi le début de la mutation progressive des arbres qui commencent à changer de couleur. Cela est particulièrement vrai dans les régions du Nord ainsi que dans les lieux de haute altitude. En revanche, les habitants ainsi que les touristes affluent vers les parcs et les montagnes pour observer les feuilles d’automne. Les rues et les trains sont inondés de fêtards pendant Halloween.

Partir en novembre au Japon

On apprécie voyager au Japon en novembre, car le temps est relativement sec et doux. Les couleurs d’automne (rouge, jaune et brun) sont spectaculaires dans la plupart des régions du pays. Les randonnées sont particulièrement appréciées par beaucoup de locaux et de touristes pour observer les feuilles d’automne. Au début de la saison, les couleurs se retrouvent surtout dans les montagnes où des pentes entières deviennent rougeâtres. Dans la deuxième partie de la saison, les couleurs gagnent les villes japonaises. On peut alors les contempler dans les parcs et les jardins publics. Les jardins des temples de Kyoto sont en particulier pris d’assaut.

Novembre est également une période où le temps se rafraîchit, notamment le soir et la nuit. De plus, l’hiver commence à Hokkaido. Nous vous recommandons donc de bien prévoir des vêtements chauds pour être parés à toute éventualité. Le climat peut se révéler traître dans certaines régions japonaises.

Partir en décembre au Japon

L’activité des déplacements intérieurs demeure faible pendant la première quinzaine de décembre. Ensuite, c’est le déclenchement des vacances scolaires à partir du 23 décembre. Cela reste un excellent mois pour voyager, en particulier grâce à des conditions climatiques sèches. Les températures sont fraîches et les jours sont moyennement ensoleillés. Les journées sont relativement courtes, puisque le soleil se couchera à 16 h 30 à Tokyo. C’est le début de la saison de ski dans les stations hivernales. Enfin, à compter du 29 décembre, certaines attractions touristiques ferment pour faire place aux vacances du Nouvel An.

Les pires périodes pour voyager au Japon

Lorsque l’on essaye de savoir quand partir au Japon, il peut être intéressant de regarder de l’autre côté du miroir : quelles sont les pires périodes de fréquentation touristique, climatiques ou événementielles du pays du soleil levant ? Il faut dire que l’archipel est arpenté par des millions de visiteurs au fil des mois. En tant que francophones, nous avons souvent l’habitude de voyager pendant nos vacances d’été : les mois de juillet, d’août, mais également en avril et en octobre pour la nature nipponne. Voici nos recommandations des moments à éviter au moment où vous planifiez un séjour au Japon.

Commençons par évoquer les tarifs à la hausse. C’est un fait, il y a désormais une basse et une très haute saison au Japon. On vous suggère de toujours vérifier les promotions ainsi que les vols « économiques » aller-retour. Les montants de plusieurs destinations fluctuent du simple au double sur la période ! Les hébergements sont aussi concernés avec des tarifs qui peuvent quadrupler selon la pression de la demande et notamment les moments de jour férié au Japon comme la Golden Week. Les autres prestations comme les services de Pocket Wi-Fi, les guides privés ou certaines billetteries imitent cette tendance haussière.

Voyager au Japon pendant l’une des pires périodes touristiques, c’est d’abord s’exposer à des files d’attente insoutenables pour accéder à certains événements, temples, sanctuaires ou musées. Des établissements seront tellement pris d’assaut que vous ne pourrez pas les visiter, à moins de vous y présenter très tôt. C’est aussi devoir composer avec l’agacement de quelques locaux qui deviendront peut-être hostiles à l’égard de certains vacanciers, particulièrement à Kyoto qui est surfréquentée. Enfin, c’est surtout devoir se contenter de conditions parfois limites en ce qui concerne le confort : prendre en photo un lieu avec une vingtaine de voyageurs autour de soi, on a connu mieux.

Voici les périodes à éviter si vous souhaitez esquiver le trop-plein touristique :

  • Entre mars et mai : c’est la période des cerisiers en fleurs. Inutile de vous préciser qu’il y a énormément de monde entre la fin du mois de mars et le début d’avril. Les touristes chinois, coréens, européens et américains se précipitent dans les parcs et les endroits conseillés sur Internet pour tenter de saisir le moment de l’éclosion des sakura. Malheureusement, cela provoque un engorgement dans les principales artères de circulation. Il est d’ailleurs faux de penser que la floraison se poursuit sur l’entièreté du mois d’avril. Enfin, la fin du mois est marquée par la Golden Week qui provoque des congestions dans les réservations de transport ou d’hébergement. Les prix sont aussi fortement à la hausse.
  • Entre juillet et août : c’est la période où le climat japonais est désagréable : il y a des grosses chaleurs, une humidité agaçante et des pluies trop fréquentes. Puisque cela correspond à nos calendriers de vacances européens, il y a énormément de touristes qui n’ont d’autre choix que de partir à ce moment-là. Ainsi, on note une forte recrudescence de voyageurs étrangers au Japon pendant ces 60 jours. Il faut aussi préciser que c’est la période des vacances scolaires pour les élèves japonais. Ils vont donc voyager et se rajouter à ce flux de visiteurs. Enfin, la fête des Morts Obon permet à de multiples ménages de pouvoir voyager en famille.
  • En octobre : le moment n’est pas réellement à éviter, mais disons qu’il est de bon ton de préparer méticuleusement son voyage. Les couleurs automnales n’ont pas encore atteint les villes principales du Japon et de nombreux vacanciers pourraient se révéler déçus du résultat. Il faut de ce fait soit attendre une poignée de semaines supplémentaires, soit visiter les destinations en altitude pour observer les koyo alpins. Nous vous invitons à vous référer à nos paragraphes sur les mois d’octobre et de novembre plus haut dans l’article.
  • Les mois de mars, avril, mai, août, octobre et novembre sont les plus chers pour un voyage touristique. Nous vous recommandons de viser les mois de février, septembre et novembre pour un périple moins cher, plus agréable et aéré. Les économies que vous réaliserez vous permettront de séjourner plus longtemps, de faire plus de choses pour le même prix, ou tout simplement de partir plus souvent au Japon. Bien sûr, vous pourrez tout à fait adorer un voyage réservé pour le mois d’avril ou en août. Mais si vous en avez la possibilité, nous vous préconisons de vous reporter sur des périodes de basse saison.
Derniers articles
telephone-portable-japonaise
Téléphone au Japon

Découvrez nos conseils pour téléphoner au Japon, les astuces et les différentes propositions pour préparer votre séjour !

voyage-japon-femme-seule
Voyager seul(e) au Japon

Découvrez nos guides, nos astuces et nos recommandations pour voyager seul au Japon. Logement, sécurité, habitation, valise…