Ginzan Onsen : le chaleureux village onsen des montagnes

Ginzan-Onsen-1
De jour comme de nuit, Ginzan Onsen est un coin de toute beauté

Le village de Ginzan Onsen (銀山温泉, littéralement « source chaude de la montagne d’argent ») est un lieu de sources thermales reculé, situé dans les montagnes de la préfecture de Yamagata. Elle s’est développée à ses débuts à proximité d’une mine d’argent, mais est aujourd’hui mieux connue comme l’une des plus belles villes onsen du Japon. Elle abrite en son sein un grand nombre de ryokans historiques installés le long de la rivière.

🏺 Un plongeon dans l'histoire

On date la fondation de la ville dans les années 1400. Comme dit en introduction, il y avait une mine d’argent dans les montagnes près d’Obanazawa. Par la suite, les exploitations minières ont cessé et des hôtels ont surgi aux alentours de la ville. Les sources chaudes ont connu une recrudescence à partir de l’ère Taishō (1912-1926). Plusieurs ryokans en bois à plusieurs étages sont apparus sur les rives de la rivière Ginzan.

Encore aujourd’hui, cette « ambiance Taisho » perdure et de nombreux touristes japonais comme internationaux se rendent sur les lieux pour s’y immerger. Il n’y a finalement que peu de concessions modernes dans le village Ginzan Onsen. On pense surtout au ryokan Fujiya qui a été réalisé par le célèbre architecte Kuma Kengo et qui emprunte divers éléments modernes. Toutefois, il a la bonne idée de garder un pied dans le passé en incorporant des techniques traditionnelles et des matériaux comme son magnifique bois brut.

Ginzan-Onsen-6
Un mélange de modernités et de traditions

🎎 Une petite ville

Ginzan Onsen est un village très compact. Il ne faut que 5 minutes de marche pour le parcourir de bout en bout. Les auberges ryokan traditionnelles japonaises, construites le long de la rivière Ginzan-gawa aux eaux cristallines, sont plus que centenaires et les rangées de bâtiments en bois confèrent à l’endroit une atmosphère charmante.

On peut s’immerger dans l’atmosphère historique en louant un kimono pour se promener dans les ruelles pavées, ornées de carreaux accrocheurs, et admirer les ryokan traditionnels en bois le long de la rivière. Aux alentours du coucher du soleil, on allume des lampes à gaz sur les ponts qui traversent la rivière Ginzan. La ville est alors inondée d’une lumière chaude. Ce spectacle est tout particulièrement saisissant en hiver, quand la lumière tamisée des lampes vient illuminer la ville recouverte de neige.

Une superbe chute d’eau de 22 mètres de haut se déverse continuellement à la sortie de la ville. À proximité de celle-ci se trouve l’une des entrées de la mine d’argent historique qui a été construite ici il y a plus de 500 ans. Il est possible de rentrer dans le tunnel éclairé, mais on ne peut aller très loin, car il n’est accessible que sur une vingtaine de mètres.

Ginzan-Onsen-4
La nuit en hiver, un autre type de beauté s'installe

🏮 Quel est le meilleur onsen ?

Si vous êtes de passage et que vous cherchez le meilleur endroit pour vous reposer, vous avez le choix. Il existe en effet de nombreux établissements reconnus et qui offrent d’excellents services. Les trois onsen publics, Shiroganeyu, Kajikayu et Omokageyu, constituent les destinations préférées des visiteurs.

Le point central des sources chaudes de Ginzan est le Notoya Ryokan. Celui-ci est composé de quatre étages. Ouvert en 1892, le bâtiment existant a été reconstruit en 1921 et a été désigné comme bien culturel matériel national.

On peut y entrer pour une somme minime afin de profiter des bains d’eau chaude traditionnels. Si vous êtes gêné par le fait d’être nu devant les autres, sachez qu’il existe également des bains de pieds (appelés ashi-yu) dans la ville. Vous pouvez les utiliser gratuitement.

Par ailleurs, un grand nombre de ryokan de la ville ouvrent leurs bains aux clients de passage pendant la journée pour un prix variant de 500 à 1500 yens. Pour la plupart, il s’agit de bains intérieurs historiques.

🏃 Comment se rendre dans le village de Ginzan Onsen ?

En train, vous devez prendre le JR Yamagata Shinkansen de Tokyo à la gare de Oishida (quatre arrêts au nord de la gare de Yamagata). Le voyage aller simple dure environ 200 minutes et coûte à peu près 12 500 yens. Depuis cette gare, des bus partent pour Ginzan Onsen toutes les 60-90 minutes. La durée du trajet en bus est d’environ 35 minutes et coûte 720 yens pour un aller simple. La portion ferroviaire du voyage est entièrement couverte par le Japan Rail Pass, le JR East Tohoku Area Pass et le JR East South Hokkaido Pass, mais le trajet en bus n’est pas inclus.

En avion, il existe deux trajets aller-retour en bus par jour entre l’aéroport de Yamagata et Ginzan Onsen (75 minutes, 1500 yens l’aller simple) qui ne nécessitent aucune réservation préalable. Ils sont synchronisés sur les arrivées du matin et du début de l’après-midi et sur les départs de l’après-midi vers l’aéroport Haneda de Tokyo, l’aéroport Itami d’Osaka et l’aéroport Komaki de Nagoya.

En bus, une voiture de location peut se révéler judicieuse pour explorer la région. Vous trouverez des points de location de voitures dans les gares du Shinkansen de Yamagata, telles que les gares de Murayama, Shinjo et Yamagata, ainsi qu’à l’aéroport de Yamagata. Les parkings sont disponibles à 5-10 minutes de marche du centre ville. Un grand nombre de ryokans viennent chercher leurs clients au parking.

Ginzan-Onsen-3
Le trajet Tokyo-Ginzan Onsen

🎥 Découvrez Ginzan Onsen en vidéos

Retrouvez ci-dessous notre sélection de quelques vidéos sur ce petit village, disponibles gratuitement sur YouTube. Nous les avons retenues, car leur qualité d’image est au rendez-vous, et surtout, elles retranscrivent assez bien l’ambiance que l’on ressent une fois sur place. Attention toutefois, ce sont des vidéos anglophones qui comportent des sous-titres.

💁 Informations pratiques

  • Adresse : 427 Ginzanshinhata, Obanazawa, Yamagata Prefecture
  • Téléphones : 0237-28-2494
  • Heures d’ouverture : 7h00 du matin jusqu’à fermeture de chaque établissement, variant selon le propriétaire
  • Meilleure saison : Hiver

Sources : Livejapan.com, Nippon.com, Gaijinpot.com, Japan-guide.com

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?

Katakana
Tableau des Katakana japonais

Les Katakana forment l’un des syllabaires utilisés pour écrire et lire le japonais. C’est la seconde leçon pour apprendre la langue !

Hiragana
Tableau des Hiragana japonais

Les Hiragana forment l’un des syllabaires utilisés pour écrire et lire le japonais. C’est la première leçon pour apprendre la langue !