Quelles sont les marques de voitures japonaises ?

Au Japon, l’industrie automobile est l’une des plus importantes au monde. Le pays figure depuis les années 1960 dans le trio de tête des pays où l’on fabrique le plus de voitures. Il surpasse même l’Allemagne. Cette industrie s’est rapidement développée des années 1970 aux années 1990, date à laquelle elle était orientée à la fois vers l’usage domestique et l’exportation mondiale.

Elle a dépassé les États-Unis dans les années 1980 et 1990 en tant que premier producteur de voitures, avec une production pouvant atteindre 13 millions de véhicules par an et des exportations importantes.

À la suite de la montée en puissance spectaculaire de la Chine dans les années 2000, conjuguée à la volatilité de la production américaine, le Japon est actuellement le troisième producteur mondial d’automobiles (9,9 millions de véhicules par an en 2012).

Voyons ensemble toutes les marques de voitures japonaises. Au passage, saviez-vous pourquoi roule-t-on à gauche au Japon ?

Marques automobiles japonaises. Source : logos-world.net
Marques automobiles japonaises. Source : logos-world.net

🚗 Constructeurs grand public

  • Toyota
  • Honda
  • Subaru
  • Nissan
  • Mazda
  • Mitsubishi
  • Suzuki
  • Isuzu
  • Daihatsu
  • Mitsuoka

✨ Constructeur de luxe

  • Toyota Century
  • Lexus
  • Acura
  • Infiniti
  • Toyota Alphard
  • Toyota Crown
  • Mitsuoka
  • Aspark

🚚 Marques de camions

  • Hino
  • Isuzu
  • UD
  • Datsun

🏎️ Autres marques et dérivés

  • Nissan Nismo (hautes performances)
  • Nissan GT-R (voitures de sport)
  • Daihatsu (Automobiles, Moteurs)
  • Autobacs
  • Scion (Véhicules compacts de sport)

🚘 L'histoire automobile au Japon

C’est Komanosuke Uchiyama qui a fabriqué la première automobile au Japon en 1902. Son moteur à essence avait été rapporté des États-Unis. Il produisit la première voiture entièrement fabriquée au Japon en 1907. Torao Yamaha a construit en 1904 le premier bus de fabrication japonaise, qui pouvait accueillir 10 passagers. Mitsubishi Zosen a fabriqué sa première voiture, appelée modèle A, en 1914.

En 1930, les constructeurs automobiles américains ont commencé à fabriquer des voitures au Japon pour le marché japonais. Leur production s’élevait à près de 20 000 unités par an. Quant aux constructeurs nationaux japonais, ils produisaient moins de 500 unités. À compter de 1935, le Japon est en bonne voie d’industrialisation et 16 entreprises produisent des voitures.

Suite à la Seconde Guerre mondiale, les zaibatsu, ou conglomérats industriels japonais, ont dû se dissoudre. Un grand nombre de ces entreprises se sont reformées après l’occupation. Conscient de l’importance de relancer le marché national de l’automobile, le gouvernement japonais a pris des mesures pour stimuler l’innovation.

Les voitures sont aussi dans les mangas : la Toyota AE86 de Takumi Fujiwara (Initial D)
Les voitures sont aussi dans les mangas : la Toyota AE86 de Takumi Fujiwara (Initial D)

En 1973, le choc pétrolier a suscité une demande mondiale de voitures plus économes en carburant. Comme les constructeurs automobiles américains se sont concentrés pendant des années sur des moteurs puissants et de grande taille, le Japon était bien placé, avec sa gamme de moteurs plus petits conçus pour un meilleur rendement énergétique, et a pu conquérir de nombreux marchés mondiaux et en particulier les États-Unis.

Vers 1985, les constructeurs automobiles japonais se sont établis comme des entreprises de classe mondiale. Des innovations dans les systèmes de fabrication, les systèmes de gestion et les matériaux automobiles ont atteint des niveaux qui ne seront pas égalés par d’autres nations avant le milieu des années 1990.

Aujourd’hui, le pays est le siège de multiples entreprises qui produisent des voitures, des véhicules de construction, des motocyclettes, des VTT et des moteurs. Les véhicules conçus au Japon ont remporté à plusieurs reprises les prix de la voiture européenne de l’année, de la voiture internationale de l’année et de la voiture mondiale de l’année.

Mais sa part de marché est en légère baisse depuis quelques années. Cela est dû notamment à la concurrence de la Corée du Sud, de la Chine et de l’Inde. Quoi qu’il en soit, l’industrie automobile nippone est toujours florissante, ses parts de marché ont à nouveau augmenté et, au premier trimestre 2008, Toyota a dépassé l’américain General Motors pour devenir le plus grand constructeur automobile du monde.

🚐 Les voitures japonaises les plus iconiques

Voici quelques exemples de voitures nippones qui auront marquées leur époque :

  • Nissan Fairlady Z
  • Nissan GT-R R32 
  • Nissan Nismo 400R R33 GT-R
  • Nissan GT-R R34 Z-Tune
  • Nissan 300ZX Z32 Twin-Turbo
  • Nissan Nismo R35 GT-R 
  • Mitsubishi Evolution VI
  • Mitsubishi GTO/3000GT
  • Toyota Century
  • Toyota 2000GT
  • Toyota Celica GT-Four ST205
  • Toyota MR2 Mk2
  • Toyota Supra Mk4
  • Mazda MX-5 
  • Mazda RX-7 FD
  • Honda Integra Type R DC2
  • Honda Civic Type R FK8
  • Honda NSX-R
  • Honda S2000
  • Subaru Impreza 22B STi
  • Lexus LFA

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?