Chronologie du Japon

40 000 à 13 000 av. J.-C.

Culture précéramique (旧石器時代, kyūsekki-jidai). On observe la confection de lances et d'alliances, de pierres polies et une adaptation à un couvert végétal pour chasser des petits mammifères.

13 000 à 400 av. J.-C.

Epoque Jomon, caractérisée par la poterie à dessin cordé et la chasse et cueillette. Les dogu, des figurines en terre cuite sans usage pratique ont souvent été enterrées intentionnellement.

400 av. J.-C. à 300 apr. J.-C.

Epoque Yayoi, caractérisée par l'introduction de la culture du riz. Le bronze et le fer sont maitrisés grace aux influences de Chine et de Corée. La population augmente et la société se hiérarchise lentement. Les peuplements se font dans des villages d'agriculteurs avec des constructions en bois.

~ 250

Epoque Kofun et guerre des clans : l'élite de la région du Kansai monte progressivement en puissance. Elle instaure un Etat, avec à sa tête le tenno (souverain). C'est ce qui est généralement considéré comme le début de la souveneraineté impériale japonaise.

538

Le bouddhisme fait son apparition sur l'archipel. Il est introduit par les influences chinoises et coréennes. Le roi du Baekje fait porter à son homologue japonais une statue de Bouddha en bronze doré.

552

La première ambassade coréenne est établie au Japon.

586

Le Japon est frappé par la peste. L'empereur fait un voeu officiel dans un temple bouddhiste.

593-622

Le régent Shotoku Taishi promeut le bouddhisme comme religion d'Etat. Il s'oppose frontalement à la Chine et des tensions éclatent.

645

Un Coup d'Etat est mené. Le clan Soga est brisé lors de l'incident d'isshi. Le clan Nakatomi devient le pouvoir dominant. Les grandes réformes de Taika sont entreprises.

710

La capitale impériale est établie à Nara C'est le début de l'Epoque Nara, jusqu'en 794.

712

La plus ancienne chronique du Japon, le Kojiki, est rédigée.

794

La capitale est déplacée à Heian-kyô. C'est l'actuelle Kyoto.

858-1160

La famille Fuji-wara domine ses semblables et étend son pouvoir sur l'archipel.

1160-1185

Période des Taira.

1185

Le clan des Taira perd la bataille de Dan no Ura. Le chef Yoritomo Minamoto établit son fief (bakufu) à Kamakura. C'est le début de l'Epoque Kamakura, jusqu'en 1333.

1191

Le moine Eisei enseigne le zen sur l'archipel.

1192

Yoritomo Minamoto est nommé Shogun, le général en chef des armées.

1219

Le shogun Minamoto est assassiné. Ce sera le dernier de son clan. Les Hojo, descendants du clan Taira, prennent le pouvoir.

1274

Les Mongoles lancent leur première grande offensive. Elle est repoussée dans le Kyushu, essentiellement grâce à un typhon. L'expression vent divin, ou kamikaze, est employée.

1332

Takauji Ashikaga réinstalle le pouvoir à Kyoto au nom de l'empereur Go-Daigo. La famille du shogun Hojo est exterminée. Le clan Ashikaga s'installe et proclame son shogun.

1333-1392

Période où la Cour est divisée en deux : une au sud et au nord. Les guerres civiles s'enchainent et déchirent le pays. La Cour du Nord est soutenue par les Ashikaga et s'installe à Kyoto. La Cour du Sud est exilée dans le Yamato. Le bouddhisme Zen est à son apogée. Le Japon s'ouvre de nouveau à la Chine et importe des denrées. C'est le début de l'Epoque Muromachi.

1467

Les travaux de construction du château d'Edo commencent. Aujourd'hui, il correspond au jardin Est du Palais impérial de Tokyo.

1467-1477

Guerre d'Onin. Le pouvoir central est démentelé. Des seigneurs de province puissants émergent : les daimyo.

1524

Hojo Ujitsuna investit le chateau d'Edo. Il confirme la suprématie de son clan sur les Uesugi.

1543

Les Portugais débarquent à Tanegashima. Ils apportent avec eux le christiannisme et les armes à feu.

1571

Le port de Nagasaki s'ouvre au commerce européen.

1575

Oda Nobunaga utilise les armes à feu contre la cavalerie des Takeda. C'est une première, qui marque les esprits.

1587

Le christiannisme est officiellement interdit dans l'ensemble de l'archipel.

1590

Ieyasu Tokugawa s'empare et occupe le chateau d'Edo.

1598

Décès de Toyotomi Hideyoshi.

1603

Edo, l'actuelle Tokyo, devient la capitale politique du pays. Tokugawa devient shogun et dirige le Japon depuis cette ville et, bientôt, son chateau. La ville connait un développement effrené, au point de rattraper les plus grandes agglomérations de son époque, comme Londres.

1637

La construction du chateau d'Edo est achevée. Une tour est ajoutée.

1786

Un terrible incendie ravage une bonne partie de la ville d'Edo.

1853

Le navires du Commodore Perry (Américain) arrivent à Uraga, dans la baie d'Edo. Le pouvoir shogunal est menacé. Il commence à vasciller.

1855

Un immense tremblement de terre fait de nombreux morts et dégats à Edo.

1858

Plusieurs Traités de Commerce sont signés avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et la France. Des concessions importantes sont accordées aux étrangers. Un groupe de samourais assassine Li Naosuke, un homme influent en faveur de l'ouverture du Japon sur le monde.

1867

Fin du shogunat des Tokugawa. Yoshinobu Tokugawa, le dernier shogun de l'histoire du Japon, abdique et quitte Edo l'année suivante (après une défaite contre des seigneurs régionaux qui souhaitent le retour de l'Empereur).

1868

Le shogunat est officiellement aboli. La presse est créée, sur le modèle occidental. C'est le début de la Restauration de Meiji et de l'Epoque Meiji (1868-1912). Edo devient Tokyo.

1869

L'empereur Meiji déménage à Tokyo et transforme le chateau en Palais impérial. Pourtant, la capitale n'a jamais été officiellement transférée de Kyoto vers Tokyo.

1871

Un nouveau système administratif entre en vigueur. Il vient sonner le glas de l'ancienne configuration féodale (han).

1872

La préfecture de Tokyo s'étend grandement. Elle englobe maintenant les 23 arrondissements de la capitale. Une première ligne de train est construite, sur plusieurs dizaines de kilomètres.

1885

La première section de l'actuelle ligne de train Yamanote est ouverte au public. Elle relie les stations Akabane et Shinagawa. La construction des stations de Shibuya et Shinjuku est entreprise.

1894-1895

Guerre sino-japonaise, qui se termine par la victoire des Japonais. Le Traité de Shimonoseki vient offrir Formose (Taiwan), les îles Pescadores et les presqu'îles du Liaodong au Japon.

1904-1905

Guerre russo-japonaise, qui se termine par l'anéantissement de la flotte russe dans le détroit de Tsushima (entre le Japon et la Corée) par l'amiral Togo. Le traité de Portsmouth donne au Japon le contrôle du chemin de fer en Mandchourie, la moitié sud des îles Sakhaline et le Guandong.

1910

Annexion de la Corée par l'Empire Japonais.

1912

Mort de l'empereur Meiji. Son fils lui succède.

1912

Début de l'Epoque Taisho (jusqu'en 1926).

1914

Début de la Première Guerre mondiale. Le Japon se positionne en déclarant la guerre à l'Allemagne.

1918

Fin de la Première Guerre mondiale. Le Japon est marqué par les Emeutes du riz : 200 000 paysans se révoltent. Des grèves éclatent dans les chantiers navals ainsi que dans les mines.

1919

Le Traité de Versailles est ratifié. Le Japon est globalement oublié : il reçoit les possessions allemandes du Pacifique au nord de l'Equateur.

1920

Le Japon entre à la Société des Nations (SDN).

1923

Un terrible tremblement de terre à Tokyo et Yokohama fait plus de 150 000 morts et détruit la ville.

1925

L'empereur Hirohito accède au trône.

1926

Début de l'Epoque Showa, "la paix éclairée" (jusqu'en 1989).

1927

Le premier métro est lancé, avec la ligne Ginza.

1933

Le Japon quitte la Société des Nations. La Mandchourie devient un Etat japonais, sous le nom de Mandchukuo.

1937

Le Japon déclare la guerre à la Chine.

1940

Le Japon signe le Pacte tripartie de l'Axe avec l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste.

1941

Le Japon occupe l'Indochine. Les Etats-Unis prononcent un embargo sur le pétrole. Les Japonais lancent l'attaque de Pearl Harbor et provoquent l'entrée en guerre des Américains.

1942

La bataille navale de Midway est perdue par les Japonais. Ils entament un repli et commencent à perdre du terrain. Les Américains bombardent Tokyo avec le raid Doolittle.

1945

Deux bombes atomiques sont larguées par les Américains, sur Hiroshima le 6 aout et sur Nagazaki le 9 aout. L'Union Soviétique déclare la guerre au Japon le 8 aout. Hirohito prend la parole et annonce la reddition du Japon le 15 aout. Le Traité de Postdam est ratifié le 2 septembre.

1945-1952

Le Japon est occupé par les forces américaines. La nation promulgue une nouvelle Constitution en 1946. Le pays change de régime politique en devant une monarchie constitutionnelle, où l'empereur n'a qu'un rôle symbolique. Il renonce aussi à son ascendance divine. Le Traité de paix de San Francisco prononce les termes de la fin de l'occupation américaine en septembre 1951.

1954

Les Japonais, renoncant à entretenir une armée nationale, créent les forces d'autodéfense. Le Pacte nippo-américain d'assistance pour la défense mutuelle place le Japon sous la protection (nucléaire et militaire) des Etats-Unis.

1964

Le Japon accueille les premiers Jeux olympiques de son histoire.

1967

Le PIB japonais devient le troisième produit national brut du monde, après les Etats-Unis et l'URSS.

1971

L'accord de réversion d'Okinawa de 1971 est ratifié : la préfecture d'Okinawa revient sous souveraineté japonaise.

1980

Le Japon devient le plus grand pays producteur de véhicules à moteur au monde avec 11 042 884 véhicules à moteur contre 8 009 841 aux Etats-Unis.

1993

Le marché intérieur nord-américain du jeu vidéo s'effondre. L'industrie japonaise devient le plus grand marché du jeu vidéo au monde.

1985

Le vol 123 de la Japan Airlines s'écrase, près du mont Takamagahara. 520 passagers sont tués. C'est la pire catastrophe aérienne jamais connue au Japon

1986

Le secteur de l'immobilier est au plus haut au Japon. Les analystes économiques nomment cette période "la bulle".

1989

L'empereur Hirohito décède.

1989

Akihito devient le 125e empereur du Japon. C'est le début de l'Epoque Heisei, "de la paix accomplie" (jusqu'en 2019).

1990

La "bulle" japonaise éclate. Le pays est plongé dans une crise économique.

1993

Le parti libéral démocrate (PLD) essuie sa première défaite électorale depuis 1954.

1995

La ville de Kobe est frappée par un important tremblement de terre qui cause 6000 morts. Tokyo subit un attentat au gaz sarin dans son métro, par la Secte Aum.

1998

Le Japon connait une augmentation importante du taux de chomage avec plus de 3 500 000 de chomeurs. Keizo Obuchi est nommé Premier ministre.

2000

Keizo Obuchi meurt brusquement. Le premier sommet entre la Corée du Sud et la Corée du Nord est organisé.

2002

Le Japon organise conjointement avec la Corée du Sud la Coupe du monde de football. Deux japonais reçoivent le prix nobel de physique. La société Tepco est accusée d'avoir dissimulé des dysfonctionnements graves.

2003

Deux diplomates japonais sont victimes d'un attentat en Irak. La loi japonaise sur l'état de menace du pays est adoptée.

2005

Exposition universelle d'Aichi entre mars et décembre. Le Parti Libéral Démocrate remporte largement les élections sénatoriales. La Chine voit ses relations avec le Japon et la Corée du Sud se dégrader fortement.

2006

Shinzo Abe devient Premier ministre. La Corée du Nord mène ses premiers essais nucléaires en octobre.

2007

Shinzo Abe, très impopulaire, doit démissionner de son poste de Premier ministre du Japon. Yasuo Fukuda lui succède mais démissionne également l'année plus tard.

2008-2009

Taro Aso devient Premier ministre. Le Japon connait sa plus grande récession économique depuis 35 ans.

2009

Le PLD perd les élections face au Parti Démocrate du Japon (PDJ) et Yukio Hatoyama devient Premier ministre. Il démissionne rapidement et trois PM se succèdent dans une période de 3 ans.

2010

La Chine dépasse le Japon en devenant la deuxième puissance économique mondiale.

2011

Un important tremblement de terre de magnitude 9,1 fait trembler tout le pays. Le tsunami qui suit ravage les côtes du nord-est de Honshu. Le bilan est de 14 981 morts et environ 9 850 disparus selon la police japonaise Une crise nucléaire apparait avec la centrale de Fukushima qui est touchée.

2012

Le Japon et la Chine entre dans une grave crise diplomatique avec les îles Senkaku (selon les Japonais) ou Diaoyu (selon les Chinois). Tokyo décide de les nationaliser dans la foulée.

2012

Le PLD remporte une victoire écrasante aux législatives et reprend la tête du pays. Shinzo Abe redevient Premier ministre.

2012

Les politiques Abenomics sont mises en place pour faire face aux conséquences de la décennie perdue et de la crise démographique au Japon.

2013

Tokyo est nommée pour organiser les Jeux olympiques d'été de 2020. Le conseil de sécurité nationale se réunit pour discuter de la stratégie de sécurité nationale en réponse à l'instauration par la Chine d'une zone d'identification aérienne en mer de Chine orientale.

2014

Les élections législatives anticipées du 14 décembre donnent une majorité absolue au parti de Shinzo Abe (le PLD).

2016

Le PLD remporte une nouvelle fois les élections législatives.

2017

Les députes japonais votent une loi exceptionnelle qui autorise l'empereur Akihito à abdiquer. Il a alors 83 ans et met en avant des problèmes de santé.

2018

Le Japon déploie sa première unité marine depuis la Seconde Guerre mondiale : la Brigade amphibie de déploiement rapide. Elle est formée pour contrer les envahisseurs qui occupent les îles japonaises.

2018

Le boom touristique au Japon atteint une ampleur sans précédent. Le nombre de visiteurs annuels dépasse les 32 millions.

2019

L'empereur Akihito abdique en faveur de son fils, Naruhito. Ce dernier monte sur le trône le 1er mai. C'est le début de l'Epoque Reiwa, "l'harmonie ordonnée".

2020

Début de la pandémie de COVID-19 au Japon. Les Jeux olympiques de Tokyo sont reportés d'un an.

2022

L'ancien Premier ministre Shinzo Abe est assassiné par un homme armé à Nara.

Cette frise chronologique a été librement inspirée par celle présente dans le Petit Futé sur le Japon.