FuransuJapon-Banniere

Top 10 des plats à manger au Japon

ramen
C'est parti pour ce classement gourmand !

En plus de rayonner avec son histoire passionnante et sa culture extraordinaire, le Japon peut se vanter de prodiguer au monde une cuisine unique. Bien des mets différents sont présentés dans les menus des restaurants nippons. Si l’on pense rapidement au riz et aux poissons, on ne peut réduire l’offre à ces deux composants. C’est pourquoi FuransuJapon vous propose un classement subjectif des 10 plats qu’il faut impérativement manger au Japon durant son séjour !

10 - Udon

Plat d'Udon
Plat d'Udon

Les Udon sont des nouilles épaisses fabriquées à partir de farine de blé. On les sert généralement dans un bouillon dashi avec de la sauce soja et du mirin. Souvent, elles sont accompagnées de negi (oignon gallois). Les Udon ont une forme et une taille qui dépendent de la préfecture d’où ils proviennent.

On peut dévorer les Udon froids ou chauds. Le soba et l’udon sont très populaires au Japon. Ils constituent un plat courant pour les employés de bureau et les étudiants lorsqu’ils ont l’heure du déjeuner et qu’ils ont besoin de manger quelque chose rapidement.

Vous trouverez des magasins d’Udon partout et ils sont en général bondés, mais ne soyez pas surpris ou inquiet, car vous n’aurez généralement pas à attendre longtemps pour être assis.

9 - Onigiri

Onigiri
Onigiri

Il s’agit du petit encas le plus populaire au Japon. Peu importe l’heure ou l’endroit où vous vous trouvez, si vous avez faim et que vous n’avez pas le temps, vous pouvez acheter un onigiri. Ce sont des boules de riz assaisonnées de différentes manières.

Dans certains cas, elles sont remplies de poulet, de légumes, de poisson, de porc, d’œufs et peuvent être recouvertes d’un morceau d’algue. Il y en a qui ne contiennent que du riz mélangé à de la sauce, des légumes, des haricots, du furikake et d’autres ingrédients simples.

On peut donc découvrir une grande variété de saveurs pour tous les palais. Des boutiques spécialisées dans la fabrication d’onigiris existent, mais vous pouvez aussi vous procurer un onigiri à emporter dans n’importe quelle épicerie ou supermarché.

8 - Yakitori

Yakitori
Yakitori

Le yakitori est une brochette japonaise. Dans le passé, la viande utilisée pour le yakitori était uniquement du poulet (à noter : le « tori » dans « Yakitori » signifie « oiseau »), mais de nos jours, on peut aussi utiliser du porc, du bœuf et du poisson.

Ce sont essentiellement des brochettes qui sont un mélange de légumes et de viande cuit sur un grill et trempé dans une sauce teriyaki. Ce plat est également un plat typique de la restauration rapide japonaise et un plat qui se mange le mieux avec de l’alcool.

7 - Soupe Miso

Soupe Miso
Soupe Miso

La soupe miso est servie comme accompagnement dans la plupart des repas et avec presque tous les plats. Elle est faite à partir d’une pâte de miso (fèves de soja fermentées) et de dashi (bouillon de poisson).

Dans cette soupe de base, on trouve des morceaux de tofu, des oignons, des algues wakame et parfois des légumes comme des patates douces, des carottes et des radis. Elle n’est jamais servie comme plat principal. Elle est toujours accompagnée d’un bol de riz et d’un ou deux autres plats.

Elle est rapidement devenue un incontournable des repas et nous ne pouvons plus nous en passer ! La soupe miso est également servie dans tous les restaurants japonais en France.

6 - Shabu Shabu

Shabu Shabu
Shabu Shabu

Le shabu shabu est une variante japonaise de la fondue chinoise, proche du sukiyaki. On utilise de nombreux types de viandes et de fruits de mer, surtout les plus tendres, ainsi que des légumes, du tofu et des nouilles.

Vous saisissez un morceau de viande (vous pouvez également choisir certains légumes) et le plongez dans une casserole remplie d’eau chaude ou de consommé. Lorsqu’il est cuit, vous le trempez dans une sauce au sésame avec du riz en accompagnement.

5 - Okonomiyaki

Okonomiyaki
Okonomiyaki

L’okonomiyaki est similaire à une crêpe par la façon dont il est appuyé sur une plaque, mais les ingrédients sont beaucoup plus variés et il est généralement considéré comme un plat salé.

Il se compose de farine, d’igname et d’œuf, mais vous pouvez y greffer presque tout ce que vous voulez. Les compléments les plus courants sont les oignons verts, le bœuf, les crevettes, le calmar, les légumes, le mochi et le fromage.

Certains restaurants permettent une approche plus active, car le chef se rend à la table et prépare le plat sur une plaque tandis que les clients l’aident en ajoutant d’autres ingrédients.

4 - Kare-Raisu

Riz au curry japonais
Riz au curry japonais

Le Kare-Raisu est tout simplement du riz au curry. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une des saveurs natives du Japon, le riz au curry reste un plat populaire. Le curry nippon est légèrement plus doux que le curry indien. Il consiste en des légumes et des viandes trempés dans une épaisse sauce au curry, qui est ensuite servie sur du riz. A ne pas confondre avec le « curry sec », qui est le nom japonais du riz frit préparé avec de la poudre de curry.

Pour réaliser un curry japonais, vous pouvez utiliser une grande variété de viandes et de légumes. Parmi les ingrédients de base, on trouve les oignons, les carottes et les patates douces, tandis que les viandes servies sont le poulet, le porc, le bœuf et parfois le canard.

Pour le curry, il y a différents niveaux de piquant : doux, normal et fort sont les plus courants. Que choisiriez-vous ?

Là encore, ce plat est occasionnellement servi en entrée. Vous pourrez notamment le déguster avant un bouillon ou, si le cœur vous en dit, prendre un curry japonais en tant que plat principal.

3 - Tempura

Tempura japonais
Tempura japonais

Le tempura est un plat frit japonais composé majoritairement de fruits de mer et de légumes. On l’assaisonne avec une sauce à base de sauce soja, de gingembre et de sucre. On peut faire des tempuras avec presque tous les légumes.

La dimension du morceau doit permettre de le manger en une seule bouchée. Même s’il est frit, le tempura n’a pas une texture huileuse. Ils sont généralement servis avec une sauce Tetsuyu, un mélange de saké sucré, de sauce soja, de gingembre, de radis et d’épices.

2 - Ramen

Un bol de ramen
Un bol de ramen

Le ramen est l’une des spécialités les plus appréciées au Japon à l’heure actuelle. Ce sont des nouilles de blé servies dans une soupe à la sauce soja ou au miso, accompagnées de nombreux ingrédients.

Les ingrédients les plus typiques sont des tranches de porc, des oignons verts, des algues et des œufs. Il existe des dizaines d’offres différentes et là encore, des restaurants nippons sont spécialisés dans les ramens. Au pays du soleil levant, le plat coûte beaucoup moins cher qu’en France. Il est généralement bien meilleur.

Sans surprise, vous devrez manier les baguettes pour saisir les nouilles ou les tranches de viande qui les accompagnent. La cuisson est si bien maîtrisée que souvent, le porc est extrêmement tendre et se brise parfaitement lorsque vous le saisissez avec les baguettes. Cela permet de couper des tranches bien plus facilement avec vos dents.

Habituellement, le ramen s’accompagne avec un bol de riz ou un autre plat, si vous avez suffisamment faim. Attention toutefois, un bol de nouilles est souvent bien costaud !

1 - Sushi et Sashimi

Sushi
Sushi

La plupart d’entre nous associent le Japon à ces plats : le sushi et le sashimi. Connu dans le monde entier, le sushi (poisson cru) est unique dans sa création, car chaque morceau de riz est assaisonné d’un mélange de vinaigre de riz (composé de sucre et de sel), puis mélangé à différents ingrédients tels qu’une variété de fruits de mer, de légumes et de nori (algue). On peut simplement prendre un morceau de sushi avec des baguettes et le tremper dans la sauce soja ou le wasabi, ou les deux.

Pour le sashimi, il s’agit de poisson ou de fruits de mer crus servis avec du wasabi (un condiment japonais épicé) et de la sauce soja. En général, il est accompagné de tranches de radis. La dénomination sashimi découle d’une tradition qui consiste à offrir le poisson lui-même au cours du repas afin d’identifier le type de poisson que l’on mange.

En kanji, le sashimi s’écrit comme suit : 刺身. Le premier caractère désigne la colonne vertébrale et le second le corps.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
japonaise-oui
Oui et Non en japonais

Découvrez nos méthodes simples et gratuites pour apprendre à dire « oui » et « non » en japonais. Des mots très utiles lors d’un voyage !

Carte-Japon
Cartes du Japon

Découvrez notre collection des meilleures cartes du Japon : des villes, des préfectures, des îles, satellites ou des métros !

Femme-voyage-Japon
Bagages et valises au Japon

Se déplacer au Japon peut être difficile si l’on transporte une grosse valise ou plusieurs bagages. Découvrez notre guide complet.

observation-mont-fuji
Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en fonction de ce que vous envisagez découvrir.