FuransuJapon-Banniere

Vous en rêviez, elle l’a fait : le Japon crée un sac « chat » réaliste

chat-sac-dos-japon

Pourquoi ne pas se balader avec un chat réaliste en guise de sac à dos afin de susciter l’attention de tout le monde ? Désormais, c’est possible grâce à la femme au foyer japonaise Miho Katsumi qui a eu cette drôle d’idée. Retour sur ces nouveaux sacs atypiques.

Le chat en guise de bagages

Au Japon comme ailleurs, les chats sont très appréciés pour leur côté mignon, ou plutôt « kawaii » au pays du soleil levant. Le folklore japonais les considère comme vecteurs de chance et on leur reconnaît souvent des pouvoirs protecteurs. Il existe même une île aux chats où l’on trouve des centaines de spécimens qui se baladent en liberté.

Miho Katsumi est une femme au foyer qui a décidé de se lancer dans la production de plusieurs sacs, tous cousus à la main. Ils représentent chacun un chat avec des coussinets roses, des yeux brillants et des queues velues.

Kasumi rapporte à Insider qu’elle se base sur des chats persans : les Munchkin et British Shorthair. Bien entendu, la fourrure que l’on retrouve sur ces sacs est une fausse. La femme affirme qu’elle les teint elle-même sur son site officiel ! Un véritable travail manuel, donc, qui s’est perfectionné au fil des mois.

Plus impressionnant encore, Katsumi précise qu’il ne lui faut généralement pas plus d’une semaine pour créer un sac « chat ». Le procédé est cependant plutôt fastidieux, puisque tout est cousu pièce par pièce. En moyenne, un sac nécessite 22 morceaux de tissus cousus à la main.

Il peut toutefois y avoir des modèles qui requièrent un temps plus long de fabrication. Les projets les plus grands, comme les sacs à dos (au contraire des sacs à main) sont composés d’environ 80 pièces différentes. Leur conception s’étend logiquement en plusieurs semaines.

On craque aussi pour la trousse « papatte » ci-dessous !

Une entreprise qui marche

Si les premiers temps ont été durs, il apparaît que les dernières semaines attestent de l’explosion de la popularité des services de Miho Katsumi. En publiant quatre photos d’un sac à dos à l’extérieur sur Twitter, la femme au foyer a ainsi récolté pas moins de 11 000 retweets. Les Japonais ont notamment été subjugués par le réalisme de la création et beaucoup semblent intéressés pour passer commande.

D’ailleurs, Katsumi précise que son carnet de commandes est plein. Les personnes qui souhaitent se procurer une pièce devront attendre, puisqu’elle s’attelle à honorer les commandes de l’année passée. « Je suis très heureuse que de nombreuses personnes apprécient le travail. En ce moment, nous effectuons les commandes que nous avons reçues l’an dernier. Merci de votre compréhension ! ».

Le prix de chaque sac à dos se situe aux alentours de 140 000 yens japonais, ce qui correspond à 1022 euros. Une somme non négligeable qui s’explique par la création manuelle de bout en bout de l’artiste nipponne ainsi que le temps de création relativement long.

Plus de 70 sacs ont d’ores et déjà été vendus. Cependant, ce ne sont pas là les seuls articles que Katsumi met à disposition des clients : elle fabrique des sacs à main, des trousses et même des sortes d’écharpes (toujours un chat réaliste) que vous pourrez enrouler autour de votre cou ! Est-ce la Fashion de demain ?

Si vous souhaitez suivre les inventions de Miho Katsumi, n’hésitez pas à vous rendre sur son compte Twitter et son Instagram.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?