FuransuJapon-Banniere

Japon : le sentiment de sécurité en déclin chez les Japonais ?

Le Japon a toujours été considéré comme l’un des pays les plus sûrs du monde. Il est tout à fait possible de s’y promener tard la nuit, seul, que l’on soit un homme ou une femme. En revanche, une nouvelle étude japonaise, menée entre décembre 2021 et janvier 2022 sur près de 1800 adultes, nous précise que le sentiment de sécurité a régressé au cours de ces 10 dernières années au sein de la population. Voyons ensemble dans quel contexte et selon quels critères.

Internet en première ligne

On se rassure, le Japon reste un pays parfaitement sécurisé pour le tourisme ou pour y réaliser ses études, que l’on soit étranger ou Japonais. L’étude, qui a été menée ces derniers mois, s’interroge sur le sentiment de sécurité au cours de la précédente décennie. 85,1 % des personnes interrogées ont déclaré que le Japon était un endroit sûr et paisible où vivre. Cependant, c’est en lisant entre les lignes que l’on peut prendre le pouls des citoyens nippons sur ce qui se passe réellement à l’intérieur du pays. Même si cela concerne la dernière décennie, on ne peut s’empêcher de penser que les deux dernières années de pandémie, qui ont fermé le pays au tourisme, restent dans les esprits des Japonais.

L’enquête gouvernementale rapporte ainsi que selon la moitié des votants, le sentiment est que la sécurité publique au Japon s’est détériorée. Plus précisément, 10 % ont affirmé qu’elle s’était dégradée, et 44,5 % des participants ont indiqué qu’elle s’était « quelque peu détériorée ». Une conviction qui ne rime pas nécessairement avec l’insécurité.

C’est bel et bien Internet qui arrive en première position lorsque l’on demande aux votants de justifier leur choix. Le podium est ainsi composé des espaces en ligne avec 53,9 %, puis par les rues japonaises avec 50,7 % et enfin les centres-villes avec 47,9 %. Il n’est guère étonnant que ce soient des espaces urbains qui sont retenus ici, puisque la majeure partie de la population nipponne est concentrée dans les quelques grosses villes du pays.

Les crimes qui irritent les habitants

Une deuxième partie dans l’enquête nous apprend quels sont les crimes que les habitants souhaitent voir les plus réprimés par la police ainsi que par les autorités. Là encore, ce sont les cybercrimes (avec 41,3 %) qui ne sont pas suffisamment punis par la loi, selon la population. Pour information, cela fait référence à l’accès en ligne non autorisé à vos comptes, ou encore les escroqueries par hameçonnage (ce que l’on appelle plus grossièrement phishing).

Même si le Japon n’a pas connu de confinement, il y a eu également une numérisation croissante des services et une hausse du télétravail. Les travailleurs ne sont pas dupes et on observe une méfiance accrue des « fraudes et escroqueries commerciales ». Nous vous rappelons qu’il faut toujours utiliser des mots de passe uniques et activer l’option « identification à double facteurs » lorsque cela est possible.

Vous l’aurez compris, le Japon reste un pays parfaitement sécurisé pour s’y balader ou y travailler. En revanche, le sentiment évolue doucement chez les habitants sous l’influence de nouvelles habitudes de consommation, de travail ou de déplacement. Selon Gallup en 2020, le Japon était le huitième pays où le sentiment de sécurité et la confiance des citoyens étaient le plus haut.

Source : JapanTimes

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Carte-Japon
Cartes du Japon

Découvrez notre collection des meilleures cartes du Japon : des villes, des préfectures, des îles, satellites ou des métros !

Femme-voyage-Japon
Bagages et valises au Japon

Se déplacer au Japon peut être difficile si l’on transporte une grosse valise ou plusieurs bagages. Découvrez notre guide complet.

observation-mont-fuji
Quand partir au Japon ?

Lorsque vous planifiez un voyage au Japon, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en fonction de ce que vous envisagez découvrir.