Téléphone au Japon

telephone-portable-japonaise

Il est nécessaire de préparer son téléphone et plus spécifiquement les smartphones lorsque l’on organise son voyage au Japon. Cela fait des décennies que le pays du soleil levant est reconnu pour son avance technologique. Il faut dire qu’il entretient un rapport particulier avec les téléphones mobiles. Cela fait longtemps que l’on peut téléphoner, envoyer des e-mails ou recourir à des messageries instantanées. C’est aussi l’un des premiers pays à avoir adapté les fonctionnalités développées comme l’accès au navigateur Internet, les jeux vidéo directement sur son appareil cellulaire ainsi que les portefeuilles électroniques.

Il existe de nombreuses firmes majeures de téléphonie au Japon. Les plus connus sont NTT Docomo, KDDI, Softbank et Rakuten Mobile. Cependant, d’autres petites sociétés et start-ups offrent des forfaits de téléphonie mobile à bas prix pour les résidents. Les touristes peuvent profiter de produits mobiles spécifiques ou temporaires. La plupart d’entre vous se tourneront certainement vers les quatre grandes entreprises.

Cela ne représente pas un mauvais choix dans 90 % des cas. Pourtant, en creusant un petit peu, il est possible d’obtenir un forfait plus adapté à ses besoins, plus économique ou retirer certaines sécurités dont on ne souhaite pas bénéficier. Les personnes recherchant quelque chose de fiable et simple d’utilisation ont plus intérêt à rester sur des offres classiques.

Est-ce que mon téléphone portable fonctionnera au Japon ?

Pour la quasi-majorité des modèles utilisés sur le marché aujourd’hui, oui, votre téléphone portable marchera parfaitement au Japon. Vous n’aurez pas besoin de toucher aux réglages avancés ou à la configuration de votre carte SIM. Cependant, il y a quelques exceptions, notamment avec des anciens types de téléphones qui pourraient ne pas tourner en raison de technologies différentes.

Afin de faire fonctionner son téléphone au Japon, il faut s’assurer de remplir certaines conditions :

  • Si vous essayez de téléphoner à quelqu’un, votre appareil doit être compatible avec un réseau de téléphonie mobile japonais. La plupart des modèles récents le sont nativement et vous n’aurez qu’à profiter de l’itinérance internationale ou acheter une carte SIM sur place. Vous pouvez bien sûr aussi passer par le Wi-Fi afin d’accéder à certaines applications de messagerie instantanée comme Messenger, WhatsApp ou encore Signal. Les Japonais ont l’habitude d’utiliser Line.
  • Si vous souhaitez bénéficier des données Internet (par exemple pour avoir accès au GPS), alors vous devrez également vous procurer une carte SIM locale, vous connecter à un réseau sans fil ou vous dégoter un Pocket Wi-Fi. Attention à bien choisir votre forfait : dans la grande majorité des cas, on vous recommande de ne pas utiliser l’itinérance de votre abonnement français, car les prix vont très vite monter en flèche. Il est souvent économiquement préférable d’obtenir une carte SIM japonaise avec un certain volume de données.

Les options de téléphonie au Japon

Le Japon offre de nouvelles façons d’utiliser le téléphone portable. Il faut cependant noter que les cabines téléphoniques sont de plus en plus rares et ne sont plus vraiment déployées de nos jours. Toutefois, vous n’aurez aucun mal à vous procurer un moyen pratique pour appeler vos proches.

Carte SIM

L’achat d’une carte SIM locale japonaise est l’option la plus plébiscitée par les touristes internationaux. Cela a l’avantage de pouvoir se glisser directement dans son téléphone portable personnel à condition que ce dernier soit déverrouillé et fonctionne sur un réseau japonais. Pas de panique toutefois, la grande majorité des mobiles modernes (d’une ancienneté inférieure à une décennie) le font.

Il existe de nombreuses offres pour les voyageurs étrangers. La plupart du temps, les cartes SIM ne contiennent que des données mobiles. Ainsi, cela permet d’aller sur Internet, d’utiliser le GPS et de regarder sa série Netflix. Cependant, vous ne pourrez pas effectuer d’appels vocaux. Il est néanmoins possible de passer par des systèmes Internet comme Skype qui vous permettent de contourner cette restriction.

Vous vous en doutez, les innombrables propositions disponibles sur le marché s’adaptent à vos conditions. Vous pourrez choisir différentes vitesses de connexion, sélectionner parmi des réseaux exploités, le montant de données Internet que vous souhaitez et la durée, renouvelable ou non. La plupart du temps, les offres se basent sur une période de temps spécifique. Ainsi, cela vous permet de correctement régler votre consommation sur une ou deux semaines. Il est toutefois envisageable de louer une certaine quantité de data maximale que vous ne devrez pas dépasser sous peine de surfacturation ou de blocage.

Ce service carte SIM se trouve absolument partout au Japon. L’équivalent des bureaux de tabac en est un bon exemple. Il est possible de les dénicher dans tous les aéroports dès votre arrivée dans le pays du soleil levant. Enfin, certains détaillants vous proposent de les réserver directement par Internet afin de les faire livrer à votre hôtel.

Téléphone de location

Il existe des dizaines d’entreprises qui se sont spécialisées dans le prêt de téléphone. C’est la solution le plus simple pour un touriste d’obtenir un téléphone fonctionnel qui sera automatiquement en accord avec les normes locales. Vous trouverez d’ailleurs ces services dans les aéroports ou dans les principales villes nipponnes. Il vous suffira de montrer votre pièce d’identité avec photo et une carte de crédit pour réserver.

Ensuite, vous devrez le rendre lorsque vous partirez ou que vous arriverez au bout de votre prêt. Pour cela, rien de plus facile. Il est envisageable d’envoyer le téléphone par la poste à l’adresse donnée ou simplement le retourner à l’aéroport. C’est une solution efficace pour disposer de son portable tout au long de son séjour et le garder jusqu’à la fin.

Il est possible de louer tout type d’appareils. Il faut en général compter entre 200 et 500 ¥ par jour pour les téléphones classiques (souvent à clapet). La somme peut être 10 fois plus élevée si vous souhaitez vous prendre le dernier iPhone disponible. Il peut également y avoir des différences selon les contrats : les forfaits d’appel, de messagerie, des données mobiles ou encore des assurances que vous pouvez ajouter.

Les tarifs d’appel ordinaire se situent généralement entre 40 et 100 yens par minute pour les appels nationaux sortants. Pour les appels entrants, cela est gratuit. Nous vous recommandons toutefois de passer par les fonctionnalités Wi-Fi comme WhatsApp ou Skype, ce qui permet de ne pas dépenser son forfait téléphonique. Vous pourrez alors le garder en cas d’urgence au Japon ou pour toute autre éventualité.

Comment composer un numéro téléphonique depuis le Japon ?

Les numéros de téléphone au Japon sont différents de ceux en France ou dans n’importe quel autre pays européen. Ils prennent généralement la forme suivante : (012)-345-6789. Le nombre entre parenthèses représente un indicatif régional (en France, c’est +33). Ils peuvent être de 2 à 6 chiffres, selon l’endroit que vous souhaitez appeler. Vous pourrez retrouver la liste sur Internet facilement.

Les numéros de téléphone mobile au Japon commencent toujours par 090, 080 ou 070. Il y avait d’ailleurs une pénurie de numéros de téléphone au Japon ces dernières années. Ils se composent toujours de 11 chiffres différents.

Pour appeler un numéro direct au Japon, il suffit de composer le numéro tel quel. Il n’est pas nécessaire de marquer l’indicatif régional si vous appelez d’un téléphone fixe vers un autre téléphone fixe dans la même zone.

Par contre, si vous souhaitez appeler du Japon vers l’étranger, ce qui est probablement le cas si vous voyagez tant que touriste, alors vous devrez suivre une autre procédure. Il y a quatre étapes :

  1. Composez le code international (010)
  2. Composez l’indicative du pays que vous appelez (la France est le +33)
  3. Supprimez le 0 si le numéro que vous souhaitez appeler commence par ce chiffre
  4. Composez tout le reste

Ainsi, si vous souhaitez appeler le numéro français 01.23.45.67.89, vous devez appeler :

  • 010.33.1.23.45.67.89 (dans le cas où vous appelez depuis un téléphone fixe)
  • +33. 1. 23.45.67.89 (dans l’éventualité où vous appelez depuis un téléphone portable)

Règles et coutumes téléphoniques

Un pays étranger et aussi lointain que le Japon suggère d’autres mœurs. Certaines habitudes que l’on peut avoir en France ne seront pas acceptées au Japon. Peu de choses sont formellement interdites, cependant, il convient de faire attention à ne pas déranger les différentes personnes ou ne pas les gêner. Les transports en commun sont sans doute l’exemple le plus connu.

Combien de fois avons-nous vu des touristes extérieurs débarquer au Japon et crier dans les rames de métro de bus ? Ce n’est pas correct au Japon. Il en va de même pour les trains, les bus, les cafés ou les restaurants : il est fortement contre-indiqué de parler au téléphone dans ces endroits-là.

Il existe toutefois une légère exception dans les trains à longue distance. Il est acceptable d’effectuer des appels vocaux sur les ponts aux extrémités de chaque wagon à l’extérieur du compartiment des sièges. Si vraiment, vous ne pouvez pas faire autrement que de prendre l’appel, alors nous vous conseillons d’être très bref, de mettre la main devant votre bouche et de chuchoter.

Mettez autant que possible votre téléphone en mode silencieux lorsque vous êtes dans un endroit public au Japon. Cela est valable dans tous les pays : il n’est jamais très agréable d’entendre une sonnerie musicale quand l’on cherche la quiétude. Dans le même ordre d’idées, il est malpoli d’écouter de la musique à fond dans les environnements publics. Munissez-vous d’un casque ou d’une paire d’écouteurs pour regarder votre série préférée ou entendre votre album de rock.