Poubelles et traitement des déchets

poubelle-japon

Les ordures (ごみ, gomi) au Japon sont triées, traitées et éliminées de manière assez stricte. L’objectif est de réduire la quantité de déchets en bout de chaîne et d’en réutiliser autant que possible. Le pays est soumis à des problèmes de pollution liés à la société de consommation : le remplacement fréquent des biens de consommation, les emballages excessifs et l’augmentation des produits jetables représentent des défis contemporains.

Tri des déchets

Au Japon, les poubelles sont triées comme suit :

  • Déchets inflammables (déchets en papier, ordures, vêtements, couches en papier, huile de cuisson, produits en plastique dont le côté le plus long est inférieur à 50 cm, etc.)
  • Déchets non inflammables (contenants et emballages en plastique, verre, poterie, ampoules LED, poêles à frire, briquets, etc.)
  • Recyclables (poubelles, canettes, bouteilles en plastique, magazines, journaux, cartons, etc.)
  • Ordures surdimensionnées (meubles, électroménager, vélos, etc.)

Les différentes municipalités promulguent différentes règles qui rendent parfois confus les Japonais. Par exemple, il est dans certains cas stipulé de jeter les bouteilles en plastique en les écrasant (pour réduire leur place) et dans d’autres cas, on doit les jeter sans les broyer (pour un meilleur recyclage).

Il existe des régions japonaises où il n’y a pas de désignation spécifique concernant les sacs poubelles. Dans d’autres cas, il est requis d’utiliser les sacs poubelles précisés par le gouvernement local. Le tarif d’un sac poubelle varie selon les zones. Les plus chers coûtent 90 yens pour un modèle de 45L.

Les jours de sortie des poubelles

Concernant les jours et les heures précises, cela se voit au cas par cas. Il existe une loi japonaise qui stipule que les municipalités fixent des règles pour la collecte des ordures. Cette information est généralement affichée au premier étage des immeubles d’habitation. On peut aussi contacter le service juridique local ou vérifier directement aux points de collecte des ordures. Il est conseillé de sortir vos ordures à temps. Le plus simple est de faire comme nos voisins. Il faut sortir les ordures appropriées la nuit avant qu’elles ne soient récoltées.

Les déchets sont ramassés selon un horaire régulier, en général :

  • 2 à 3 fois par semaine pour les combustibles
  • 1 à 2 fois par mois pour les non combustibles
  • 1 fois par semaine pour les déchets recyclables

Les déchets de grande taille (sodai gomi) ne sont ramassés que sur rendez-vous. Il faut donc payer des frais pour se décharger de son futon, grand meuble ou appareils électroménagers. La marche à suivre est la suite :

  1. Recherchez le centre sodai gomi de votre service
  2. Prendre rendez-vous (par téléphone ou via le site internet) pour une date de ramassage
  3. Achetez le sceau sodai gomi approprié dans un dépanneur
  4. Renseignez votre nom sur le sceau et attachez-le à vos déchets
  5. Placez vos articles dans le lieu de ramassage désigné, avant 8h le jour de la collecte

Certains bâtiments et immeubles possèdent des salles à ordures ou des aires de collecte privées. Cela vous permet de vous débarrasser de vos déchets quand vous le souhaitez (et non uniquement le jour de ramassage). Si vous n’êtes pas concerné, alors vous devez chercher vous-même le point de décharge du quartier. Un panneau indiquant l’horaire des collectes est toujours affiché à proximité.

Que se passe-t-il si je ne trie pas mes déchets ?

Aucune sanction légale n'est prévue au Japon pour pénaliser un individu qui ne trie pas ses déchets. En revanche, cela ne signifie pas que c'est sans risque. Vous pouvez subir une résiliation de votre contrat de location. Certains résidents, très investis, pourront vous le reprocher et donc vous apporter des problèmes.

Lois japonaises et les 3R

Le Japon a progressivement promulgué de nombreuses lois relatives aux déchets, au recyclage et contre le gaspillage :

  • Loi fondamentale pour la promotion de la formation d’une société de recyclage (Assurer le cycle matériel de la société, freiner la consommation des ressources naturelles, réduire la charge environnementale, etc.)
  • Méthode de gestion des déchets (Élimination appropriée des déchets, etc.)
  • Loi pour la promotion de l’utilisation efficace des ressources (Promotion du recyclage, etc.)
  • Méthode de recyclage des contenants et emballages (bouteilles, bouteilles PET, papier, plastique, contenants et emballages, etc.)
  • Loi sur le recyclage des appareils électroménagers (climatiseur, téléviseur, réfrigérateur, lave-linge, sèche-linge)
  • Loi sur le recyclage des aliments (résidus alimentaires)
  • Loi sur le recyclage de la construction (bois, béton, asphalte)
  • Loi sur le recyclage automobile (automobile)
  • Loi sur le recyclage des petits appareils ménagers (petits appareils électroniques, etc.)

Après avoir rencontré de grands problèmes de déchets des suites de la multiplication des produits jetables, le Japon a promulgué l’esprit 3R. C’est un terme général qui signifie « Réduire, Réutilisation et Recycler ».

  • Réduire
    Limiter la quantité de ressources utilisées lors de la fabrication des produits et réduire la génération de déchets, par exemple en fournissant des produits hautement durables et en concevant des systèmes de maintenance pour prolonger la durée de vie des produits.
  • Réutilisation
    C’est l’utilisation répétée de produits usagés et de leurs pièces. Fournir des produits qui permettent cela, développer des techniques de réparation et de diagnostic, et remanufacturing (régénération de produits usagés).
  • Recycler
    Utilisation efficace des déchets comme matière première ou source d’énergie. L’un de nos efforts est la conception de produits, la collecte de produits usagés et le développement de technologies et d’équipements de recyclage qui rendent cela possible.

Statistiques

Le ministère de l’Environnement du Japon publie chaque année le statut de rejet et d’élimination des déchets généraux. Ce communiqué de presse précise des efforts du pays du soleil levant en matière de recyclage et de tri des déchets. Voici une compilation par nos soins des résultats communiqués le 30 mars 2021.

Donnée Montant (2021) Montant (2020)
Émissions totales de déchets 42,74 millions de tonnes 42,73 millions de tonnes
Décharge quotidienne de déchets par personne 918 grammes 919 grammes
Quantité d'élimination finale 3,8 millions de tonnes 3,84 millions de tonnes
Taux d'enfouissement direct 1,0 % 1,1 %
Récupération totale des ressources 8,4 millions de tonnes 8,54 millions de tonnes
Taux de recyclage 19,6 % 19,9 %
Nombre d'établissements d'incinération des déchets 1 067 établissements 1 082 établissements
Capacité de traitement 176 707 tonnes/jour 178 336 tonnes/jour
Capacité de traitement par installation 166 tonnes/jour 165 tonnes/jour
Nombre d'installations utilisant la chaleur résiduelle 740 installations 748 installations
Capacité totale de production d'électricité 2 078 MW 2 069 MW
Production totale d'électricité 9 981 GWh 9 553 GWh
Dépenses des entreprises d'élimination des déchets 2088,5 milliards de yens 2091 milliards de yens

Vocabulaire

Ces termes sont pratiques pour comprendre des panneaux d’affichage ou pour votre communication écrite.

Français Prononciation Japonais
Déchets gomi ゴミ
Tri des ordures gomiwakekata ゴミ分け方
Recyclage shigengomi 資源ごみ
Déchets inflammables/combustibles moerugomi / kanengomi 燃えるゴミ可燃ゴミ
Déchets non combustibles moenaigomi / funengomi 燃えないゴミ不燃ゴミ
Papier kami
Journaux shinbun 新聞
Carton danbooru 段ボール
Plastique purasuchikku プラスチック
Bouteille en plastique pettobotoru ペットボトル
Verre garasu ガラス
Canette en aluminium kan
Poubelle surdimensionnée sodaigomi 粗大ゴミ
Local à ordures gomiokiba ゴミ置場
Zone de collecte des ordures gomishushubasho ゴミ収集場所