Vocabulaire de la famille en japonais

famille-japonaise

En japonais, la famille se dit kazoku (家族). Le vocabulaire associé aux membres de la famille est essentiel pour toute personne qui apprend la langue du pays du soleil levant. Le japonais est cependant particulier dans le sens où certains termes peuvent être différents selon le contexte et la famille dont vous parlez ! Dans d’autres, les expressions liées à la famille sont les mêmes.

Nous avons rédigé un tableau récapitulatif synthétique pour vous permettre de mieux vous y retrouver et d’apprendre plus facilement. Voici comme dire « père », « mère », « grand-frère » et ainsi de suite. Pour chaque forme, nous avons inséré la transcription en romaji (alphabet latin) ainsi que l’écriture en kanji/kana.

Les mots de famille basiques

Pour résumer, à chaque terme français correspondent deux termes japonais. Il y a traditionnellement un terme poli et un terme plus familier. On les utilise différemment dans au moins trois situations distinctes :

  • Lorsque l’on parle de sa famille à des personnes qui n’en font pas partie (on utilise le terme familier)
  • Lorsque l’on parle à un membre de notre famille plus âgé que nous, sauf le conjoint, (on utilise le terme poli)
  • Lorsque l’on parle d’eux de manière informelle (on emploie le terme poli)
Français Terme poli Terme familier
Famille gokazoku
御家族
kazoku
家族
Frères et soeurs gokyodai
御兄弟
kyodai
兄弟
Parents goryoshin
御両親
ryoshin
両親
Père otosan
お父さん
chichi
Mère okasan
お母さん
haha
Frère ainé onisan
お兄さん
ani
Soeur ainée onesan
お姉さん
ane
Frère cadet ototo-san
弟さん
ototo
Soeur cadette imoto-san
妹さん
imoto
Mari goshujin
ご主人
shujin
主人
Femme okusan
奥さん
kanai
家内
Enfant kodomo-san
子供さん
kodomo
子供
Fils musuko-san
息子さん
musuko
息子
Fille musume-san
娘さん
musume
Grand-père ojīsan
お爺さん
sofu
祖父
Grand-mère obasan
お婆さん
sobo
祖母
Oncle (plus agé que nos parents) ojisan
伯父さん
oji
おじ
Oncle (plus jeune que nos parents) ojisan
叔父さん
oji
おじ
Tante (plus âgée que nos parents) obasan
伯母さん
oba
おば
Tante (plus jeune que nos parents) obasan
叔母さん
oba
おば
Cousin itoko
従兄
-
Cousine itoko
従姉
-
Arrière-petit-fils himago
曾孫
-
Petit-fils mago
ひ孫
-

San, Chan et Tatchi

Vous avez surement du remarquer que beaucoup d’appellations du tableau utilisent « san » pour marquer un caractère formel. Il est possible, dans la plupart des cas, de le remplacer par « chan » afin de marquer une plus grande proximité. Attention toutefois à bien maitriser votre sujet et à vous assurer que vous êtes proches de votre interlocuteur !

Dans le cas où vous ne parlez pas d’une mais de plusieurs personnes, il existe une exception dans la langue japonaise. Il faut employer le suffixe tatchi (たち).

Exemple : Vos filles sont belles se dira Anata no musume-tachi wa utsukushīdesu (あなたの娘たちは美しいです).

Les beaux-parents

Lorsque l’on s’adresse à sa belle-famille, il est de coutume d’ajouter « giri no » (義理の) avant leur relation dans la famille. Ce n’est pas une traduction directe de « beau » ou « belle » de la langue française, mais cela fait référence à la valeur japonaise du devoir.

Exemples : 

  • Beau-père : giri no chichi ( 義理の父)
  • Belle-mère : giri no haha ( 義理の母)

Complimenter un membre de la famille

En Occident, il n’est pas rare de dire « ma maman est jolie ». Les Japonais apprécient faire l’éloge (homeru 褒める) de la famille, des vêtements, de la maison ou d’animaux. En revanche, lorsque cela les concerne, ils rejettent systématiquement les compliments.

Cela s’explique par la modestie japonaise (kenson 謙遜) qui peut dérouter un étranger, surtout les premières fois. Cette situation tend à s’atténuer avec les jeunes générations, mais cela peut encore vous arriver. Si vous complimentez un Japonais en employant l’un des mots de vocabulaires ci-dessus et qu’il le rejette, ne le prenez pas personnellement ! Il faut continuer de complimenter, c’est bien vu, mais il ne faut pas avoir de grandes attentes.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?

Katakana
Tableau des Katakana japonais

Les Katakana forment l’un des syllabaires utilisés pour écrire et lire le japonais. C’est la seconde leçon pour apprendre la langue !