Aikido : tout savoir sur cet art martial japonais

Séance d'Aikido au Japon
Séance d'Aikido au Japon

L’aïkido est un art martial japonais créé dans les années 1920 par Morihei Ueshiba (1883-1969). Ce dernier a atteint le plus haut niveau de maîtrise des arts martiaux japonais classiques. Découvrez tout sur cet art martial avec FuransuJapon !

Le principe de l'Aikido

Les mouvements de l’aïkido consistent à se fondre dans ceux de l’attaquant et à rediriger la force de l’attaque plutôt que de l’attaquer de front. Dans l’Aïkido, il n’y a, officiellement, pas de compétition. Le but de l’entraînement est non pas la perfection d’une étape ou d’une compétence, mais surtout l’amélioration de son caractère selon les règles de la nature.

L’entraînement d’aïkido vise à promouvoir l’entraînement physique et mental. Non seulement l’entraînement de l’aïkido est bon pour la santé, mais il développe également la confiance en soi de manière naturelle pour la vie quotidienne. Par ailleurs, le dojo est un lieu idéal pour approfondir la compréhension de l’homme, pour rencontrer des personnes sans distinction d’âge, de sexe et de profession.

Histoire de l'Aikido

Les compétences de base de l’aïkido remontent au XIVe siècle au Japon. Elles ont été codifiées dans leur forme moderne au début du XXe siècle grâce au travail de l’expert japonais en arts martiaux Ueshiba Morihei.

Aucun mouvement offensif n’est pratiqué en aïkido. Dans sa forme enseignée par Ueshiba, il s’agissait d’un art si purement défensif qu’aucune compétition directe entre pratiquants n’était possible. Par la suite, un élève d’Ueshiba, Tomiki Kenji, a développé un style de compétition (connu sous le nom d’aïkido Tomiki) qui incorporait des techniques d’aïkido.

Un des compétiteurs tente de marquer des points en touchant rapidement un adversaire avec un couteau en caoutchouc ou en bois, tandis que l’autre essaie d’éviter et de désarmer l’attaquant. Les deux concurrents manient le couteau à tour de rôle.

Différence entre l'Aikido et les autres arts martiaux

Comme dit ci-dessus, l’Aikido traditionnel n’est pas compétitif et les promotions ne sont pas attribuées en battant un adversaire, mais en démontrant la compréhension des exercices et techniques de base. Ceux-ci deviennent plus exigeants ou plus difficiles à mesure que le grade augmente.

Les techniques pratiquées sont destinées à contrer une variété d’attaques telles que les coups de pied, les coups de poing, les frappes, les saisies à une ou deux mains par l’avant ou l’arrière, les étranglements, les attaques à plusieurs personnes et les attaques avec des armes.

Vous l’aurez compris, nous sommes davantage dans une pratique de réaction, de défense que d’attaque. Certaines techniques peuvent se terminer par des blocages ou des immobilisations des articulations, ou par des mouvements dynamiques au cours desquels l’attaquant est projeté en avant ou en arrière sur le tapis, ou dans les airs dans une chute spectaculaire.

L’aïkido est un art martial très efficace pour la self-défense, non seulement parce qu’il enseigne comment se défendre contre une variété d’attaques, mais aussi puisqu’il entraîne notre état d’esprit et notre condition physique.

L'impact sur l'esprit

L’aïkido prépare notre état d’esprit et notre condition physique. On peut notamment citer une meilleure posture et une meilleure respiration, ce qui nous aide à mieux nous adapter à notre corps. En outre, un état d’esprit plus positif influe sur notre façon de nous déplacer dans le monde et sur la perception que les autres ont de nous.

Enfin, la capacité à conserver son calme physique et mental facilite la gestion des situations stressantes ou la résolution des conflits dans diverses situations, que ce soit au dojo, dans la rue, à l’école, dans une réunion d’affaires ou à la maison.

Comment commencer l'Aikido ?

Carte des Dojo d'Aikido à Paris
Rien qu'à Paris, vous avez le choix !

Pour commencer à vous entraîner en Aïkido, il est nécessaire de trouver un dojo (lieu d’entraînement) près de chez vous. Par chance, nous disposons de nombreuses enseignes en France, principalement dans les grandes villes.

Le dojo doit être accrédité par une organisation nationale et les instructeurs doivent posséder des certifications légitimes. Vérifiez si le dojo propose un abonnement d’initiation ou d’essai.

Dans certains cas, des cours d’initiation ou des sessions de six à huit semaines sont proposés en tant qu' »introduction à l’aïkido ». Cette formule est un bon moyen d’essayer l’art et de voir s’il est fait pour vous.

Une fois inscrit, nous vous recommandons de vous rendre deux fois par semaine au dojo afin de bien progresser.

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Femme-Japonaise-Sourire
La place de la femme au Japon

Comment sont les femmes au Japon ? Quels sont leurs droits, leurs interdits ? Quelle est leur histoire et les mentalités en vigueur ?

Katakana
Tableau des Katakana japonais

Les Katakana forment l’un des syllabaires utilisés pour écrire et lire le japonais. C’est la seconde leçon pour apprendre la langue !