FuransuJapon-Banniere

Un maire japonais démissionne après un attouchement sur une femme locale

Dans une ville de l’ouest du Japon, le 18 août, les autorités ont annoncé que leur maire avait l’intention de démissionner après avoir commis des actes indécents contre une femme de la région, contre son gré.

L’incident n’est pas isolé, et se produit régulièrement au Japon. Cette fois-ci, c’est un élu nippon qui a été pris la main dans le sac, et qui est contraint à des excuses publiques. Katsuya Onishi, maire de Kuroshio, dans la préfecture de Kochi, a soumis sa lettre de démission le même jour. À présent, il est prévu qu’il intervienne auprès des médias après une réunion d’urgence de l’assemblée municipale le 19 août.

Les informations en notre possession proviennent des autorités de la ville. À 49 ans, l’élu japonais a tripoté et commis d’autres actes en violation de la volonté de la femme, dans une voiture privée. L’homme a rapidement réagi et a indiqué qu’il ne trouvait « pas de mots pour s’excuser auprès de cette personne dont il a si profondément blessé le cœur ».

L’homme est loin d’être une personne lambda dans la région. Il en est à son troisième mandat de maire, après avoir été élu en 2010, en 2014 en 2018, sans opposition. On espère que ce type d’incident (chikan) sera de plus en plus médiatisé à l’avenir, afin qu’ils se produisent le moins possible. Les médias japonais n’ont pas insisté sur le sort de la jeune femme, qui a été prise en charge par les autorités.

Source : Mainichi (presse japonaise)

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
voyage-japon-femme-seule
Voyager seul(e) au Japon

Découvrez nos guides, nos astuces et nos recommandations pour voyager seul au Japon. Logement, sécurité, habitation, valise…

Fukuoka
Fukuoka — Le centre de Kyushu

Fukuoka (福岡) est la plus grande ville de Kyushu (quatrième île majeure du Japon) et l’une des dix villes les plus peuplées du Japon.

kanji
Kanji — Les caractères japonais

Les kanji sont les caractères d’origine chinoise utilisés pour écrire le japonais. Découvrez des listes traduites et leur histoire !