FuransuJapon-Banniere

La majorité des Japonais est en faveur d’une quatrième dose de vaccin

Selon une nouvelle étude du Nihon Trend Research, menée entre la fin du mois de mars 2022 et le début d’avril sur 1200 personnes, les Japonais sont en faveur de l’injection d’une quatrième dose contre le coronavirus. Toutefois, l’enquête alerte sur la méfiance envers les effets secondaires.

Les Japonais attendent une quatrième dose

Alors que les dirigeants européens ne souhaitent pas, pour le moment, proposer une quatrième dose pour l’ensemble des populations, le gouvernement du Japon se prépare à fournir un quatrième vaccin contre le COVID-19. Afin de prendre le pouls des habitants de l’archipel, plusieurs enquêtes sont régulièrement menées. La dernière en date nous informe que plus de la moitié des personnes déjà vaccinées aimeraient recevoir une quatrième dose. 16 % des répondants désirent en rester là.

Parmi les sondés, 42,9 % ont précisé avoir reçu une troisième dose. 41,2 % supplémentaires ont reçu seulement deux doses et 0,2 % seulement la première injection. À la question « aimeriez-vous recevoir une quatrième dose ? », on observe 53,7 % des participants qui ont répliqué un oui. Derrière, cela fait tout de même 30,2 % de personnes indécises et 16,1 % qui ne souhaitent pas continuer avec les injections.

Explication et avis des Japonais sur la campagne vaccinale

Les enquêtes japonaises proposent souvent de justifier son choix. Les personnes qui sont en faveur d’une quatrième dose de vaccin indiquent majoritairement « cela gênerait mon entourage si je dois m’absenter du travail » et « je suis âgé, donc je suis prêt à accepter des effets secondaires si cela signifie éviter de devenir gravement malade ».

Pour les personnes qui sont opposées ou dubitatives concernant une quatrième injection, ce sont clairement les effets secondaires qui sont pointés du doigt. Une mauvaise expérience donc, avec des vaccins identiques à ceux procurés en France. Les réponses évoquent d’effets « drainants », une « aggravation des effets secondaires avec les deuxièmes et troisièmes doses » et « je me sens toujours fatigué et je ressens une douleur dans mon bras à partir de la troisième dose ».

Au Japon aussi, il y a des non-vaccinés

Les non-vaccinés ayant répondu à cette enquête représentent 15,8 %. Cette catégorie est particulièrement récalcitrante pour le gouvernement japonais car plus de la moitié, 57,7 % ont déclaré ne pas vouloir se faire vacciner à l’avenir.

Les sondés se sont justifiés en indiquant qu’il y a « trop de risques d’effets indésirables par rapport à la durée d’efficacité de la vaccination ». Également, ils ont la forte impression que, malgré une campagne vaccinale étendue à une majorité de la population, le contrôle de la propagation du virus ne semble pas atteindre des niveaux acceptables.

Source : Nippon.com

Partagez pour nous aider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles
Fukuoka
Fukuoka — Le centre de Kyushu

Fukuoka (福岡) est la plus grande ville de Kyushu (quatrième île majeure du Japon) et l’une des dix villes les plus peuplées du Japon.

kanji
Kanji — Les caractères japonais

Les kanji sont les caractères d’origine chinoise utilisés pour écrire le japonais. Découvrez des listes traduites et leur histoire !

pere-fille-japonaise-livre
Romaji — Le japonais en latin

Le romaji est une méthode d’écriture du japonais en caractères latins. Découvrez son histoire, des exemples et des astuces !