ferry-japon

Avec plus de 6800 îles de plus de 100 m² de superficie, le Japon est interne naturellement propice pour des voyages en ferry. Ce mode de déplacement relie les 4 grandes îles (Honshu, Hokkaido, Kyushu et Shikoku) mais constitue dans certains cas l’unique moyen de se rendre dans des endroits plus reculés. C’est le cas de l’archipel d’Ogasawara, au sud de Tokyo. Peu importe où vous allez, le ferry représente une solution alternative très intéressante en matière de rapport qualité-prix. Il est parfois moins cher qu’un itinéraire rapide en train, en bus ou en avion.

Les ferries nationaux japonais transportent des personnes, mais également des véhicules et des marchandises la plupart du temps. Les ferries se divisent en 3 catégories : courte portée (entre 1 et 100 kilomètres d’autonomie), moyenne portée (entre 100 et 300 kilomètres d’autonomie) et longues distances (plus de 300 km d’autonomie). Les offres se diversifient au fil des ans au Japon. Des navires colossaux mouillent désormais dans les ports japonais, proposant des services toujours plus variés : bains publics, bowling, piscine, restaurants…

Les croisières longue distance les plus abordables commencent à partir de 10 000 yens par personne. Les passagers ont généralement le choix entre 4 options :

Classe Prix Service
2e classe (sans lit) Option la moins chère (à partir de 10 000 yens) Espace commun, tatamis pour se reposer
2e classe (avec lit) 20 à 40% plus chère Dortoir (4 à 12 lits)
1ère classe 2x le prix de la 2e classe sans lit Chambre (2 à 4 lits)
Classe spéciale 3x le prix de la 2e classe sans lit Chambre (2 lits)

Variation des prix

Le prix des votre ticket pour embarquer sur un ferry va généralement varier les services que vous incluez. Il est possible d’embarquer une voiture sur le bateau. Le tarif oscille en fonction de la longueur du véhicule, mais aussi des passagers supplémentaires. On peut aussi faire transporter son vélo sur la plupart des ferries. Le coût est en moyenne de 100 yens pour chaque heure de trajet. Cela vous coûtera donc 500 yens si vous faites une croisière de 5 heures.

Ferry "gratuit"

Les liaisons assurées en ferry par l’entreprise JR sont incluses dans le Japan Rail Pass (JR Pass). Cela signifie que vous n’aurez pas à débourser un centime (ou plutôt, un yen) additionnel si vous disposez du fameux sésame (que nous vous recommandons chaudement pour un voyage touristique au Japon). La connexion entre Hiroshima et Miyajima est l’un des trajets les plus populaires. C’est l’occasion d’admirer le célèbre torii flottant !

Dans tous les cas, il faut acheter un billet (même gratuit) auprès des sociétés de ferry. On peut passer par téléphone, par Internet ou dans un terminal de l’entreprise. Certaines agences de voyages proposent aussi de réserver pour vous. Les plus grandes compagnies font un effort pour présenter au moins un membre du personnel qui se débrouille en anglais. Cependant, c’est loin d’être une garantie dans toutes les parties du Japon. Il faut donc s’attendre à ce que la conversation soit entièrement en japonais.

Mal de mer

Le mal de mer varie d’une personne à l’autre. Il dépend surtout de la météo au Japon, car lorsqu’un typhon est proche, les vagues et les vents sont très forts. La coque tremble considérablement. Cependant, les conditions habituelles ne vous feront probablement rien sentir. Les navires sont des gros gabarits et aux dernières normes de sécurité. Ils ne tanguent que très peu. Les personnes qui redoutent de prendre la mer sont invitées à s’allonger dans un lit, qui permet de mieux vivre l’expérience.

Les marins qui s’occupent du navire sont formés aux premiers secours. Cependant, ils ne peuvent pas soigner les blessures et les maladies. Vous n’êtes pas sûrs d’avoir un médecin à bord. Si vous avez besoin d’un traitement instantané, les navigateurs contacteront les garde-côtes japonais et vous serez immédiatement emmenés à l’hôpital sur un bateau de patrouille qui viendra vous chercher. Il est donc recommandé de consulter l’équipage dès que vous sentez que cela ne va pas bien.

Clef de chambre

Le fait qu’une chambre soit équipée d’un verrouillage dépend du type de ferry et de la classe de la réservation. La plupart du temps, il n’y a pas de clef dans les grandes chambres et les pièces partagées. Seules les chambres privées disposent d’un accès individuel. Il y aura de toute façon une majorité de Japonais à bord. Presque aucun risque donc de vous faire voler vos affaires, ou qu’une personne mal-intentionnée débarque par surprise dans vos quartiers.

Trajets de ferry à essayer

Voici quelques exemples de liaisons intéressantes à essayer au Japon :

Route Fréquence Durée Prix (à partir de)
Maizaru-Otaru 1 par jour 21 heures 11 000 yens
Tsuruga-Tomakomai 1 par jour 21 heures 11 000 yens
Tsuruga-Tomakomai 1 par semaine 31 heures 11 000 yens
Niigata-Tomakomai 6 par semaine 18 heures 7 500 yens
Akita-Tomakomai 6 par semaine 11 heures 5 500 yens
Niigata-Otaru 6 par semaine 16 heures 7 500 yens
Oarai-Tomakomai 1-2 par jour 19 heures 10 000 yens
Nagoya-Tomakomai 3-4 par semaine 40 heures 12 000 yens
Nagoya-Sendaï 3-4 par semaine 22 heures 8 000 yens
Sendai-Tomakomai 1 par jour 15 heures 9 000 yens
Tokyo-Kitakyushu 1 par jour 34 heures 20 000 yens
Tokyo-Tokushima 1 par jour 18 heures 14 000 yens
Tokushima-Kitakyushu 1 par jour 15 heures 11 000 yens
Yokosuka-Kitakyushu 6 par semaine 21 heures 12 000 yens
Osaka-Kitakyushu 2 par jour 13 heures 7 000 yens
Osaka-Kitakyushu 1 par jour 13 heures 7 000 yens
Kobe-Kitakyushu 1 par jour 13 heures 7 000 yens
Osaka-Beppu 1 par jour 12 heures 8 000 yens
Kobe-Oita 1 par jour 12 heures 8 000 yens
Osaka-Shibushi 1 par jour 15 heures 11 000 yens
Kobe-Miyazaki 1 par jour 13 heures 14 000 yens
Kagoshima-Naha 3-4 par semaine 25 heures 15 000 yens

Données compilées par Japan-Guide.com.