Château de Matsuyama

chateau-matsuyama

Le château de Matsuyama (松山城, Matsuyamajō) est l’un des douze « châteaux originaux » du Japon, c’est-à-dire ceux qui ont survécu à l’ère postféodale depuis 1868. Il est situé sur le mont Katsuyama, une colline escarpée du centre-ville qui offre aux visiteurs une vue panoramique sur la ville éponyme et la mer intérieure de Seto.

L’édifice a été réalisé en 1602 par Kato Yoshiaki. Il jouit d’une condition de sauvegarde en grande partie intacte. Toute la zone du parc Shiroyama-kōen à l’intérieur des douves est un site historique national. Les 21 bâtiments sont désignés biens culturels nationaux importants. C’est l’un des châteaux les plus complexes et les plus captivants du pays.

⚠️ Attention, il s'agit d'un site différent du château de Bitchū Matsuyama.

Histoire

La réalisation du château de Matsuyama remonte à 1602. Katō Yoshiaki est un daimyo (seigneur de guerre japonais) qui rejoint le clan des Tokugawa pour combattre dans la célèbre bataille de Sekigahara. Victorieux, il récolte une belle compensation pécuniaire. Cela lui permet de financer la construction de la bâtisse. On parle ici d’un hirayama (平山城, château plat au sommet d’une colline).

La mise en œuvre des chantiers prend du temps. L’édifice brûle en 1624. Il faut attendre 1628 pour que la première partie soit achevée. En 1635, le site est attribué à une branche de la famille Matsudaira. Il restera entre leurs mains jusqu’à la fin de l’ère féodale. En 1642, la tour du château a été rebâtie, passant de cinq à trois étages. Les héritiers entretiennent le monument, mais ne lui apportent que peu de révisions.

En 1794, le donjon est frappé par la foudre. Un énorme incendie se déclare, bien aidé par la structure en bois. Les dégâts sont considérables. La reconstruction intervient en 1820, mais n’est achevée qu’en 1854.

L’époque dite de la restauration de Meiji désire faire table rase du passé et des châteaux féodaux. Celui de Matsuyama y survit. En revanche, l’architecture s’est amplement détériorée au fil du temps. Au début de la période Meiji, certaines zones tombent sous le contrôle du gouvernement. L’édifice accueille par exemple le site du siège préfectoral.

L’armée impériale acquiert en 1877 la troisième basse-cour du château de Matsuyama. Un terrain de parade y est érigé. Plus tard, une caserne pour le 12e régiment d’infanterie est implémentée.

Les bombardements américains pendant la Seconde Guerre mondiale n’épargnent pas le château. Une grande partie est dévastée. Un travail de restauration est poursuivi par la municipalité depuis 1966.

Pourquoi visiter le château de Matsuyama ?

Situé en plein cœur de la ville éponyme, le château de Matsuyama offre une vue imprenable sur la région environnante. C’est l’un des 12 originaux du Japon. Il constitue un excellent exemple d’édifice féodal. Il s’articule autour d’un cercle principal de défense (honmaru), d’une enceinte secondaire (ninomaru), d’un jardin et d’un donjon central. C’est l’un des seuls du Japon à posséder plusieurs ailes.

L’exploration de ce château est palpitante. Son emplacement escarpé (en hauteur) est facilité par un téléphérique et un télésiège qui le rendent abordable à tout le monde. C’est un moyen agréable et populaire pour escalader le mont Katsuyama. Sinon, il est possible de gravir la colline en un petit quart d’heure depuis la base de la station de téléphérique.

Le château de Matsuyama inclut 21 bâtiments dont la plupart sont à parcourir. Cela le démarque de nombreux autres châteaux japonais restaurés. Les salles accessibles aux visiteurs présentent des collections d’armes, des informations sur la construction et les procédés traditionnels utilisés localement. Des poèmes japonais haïku sont aussi exposés pour les esprits littéraires et curieux.

Le site a été érigé dans le style renritsu : plusieurs tours sont reliées entre elles. Cela prodigue à l’ensemble une formidable habileté défensive contre les assaillants. On y découvre la Nohara, ultime tour double encore dressée dans le genre boko (tour ajoutée au-dessus d’un bâtiment principal).

L’édifice a préservé la région durant de nombreux siècles. Il demeure aujourd’hui le symbole local. C’est une fierté pour les résidants qui ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Il a été désigné en 2006 comme l’un des 100 plus jolis châteaux japonais ; en 2007 comme l’un des 100 plus beaux emplacements historiques du Japon.

À sa base sud, on peut explorer le jardin Ninomaru. Il comporte l’antique site du deuxième cercle de défense et est aisément accessible depuis la ville. Il servait jadis de résidence et de bureau pour le seigneur local. Aucun des bâtiments d’origine ne subsiste aujourd’hui. C’est pour cette raison qu’il s’est converti en un parc. Celui-ci préserve toutefois la disposition de l’ancien palais du château. On peut y constater les fondations surélevées, au milieu d’espaces verts et autres étangs.

La zone rassemble environ 200 cerisiers sur son domaine. D’innombrables vacanciers japonais viennent contempler l’éclosion des sakura entre la fin du mois de mars et le début d’avril. C’est un rendez-vous incontournable qui flatte la rétine. Les arbres en fleurs accompagnent le touriste dans sa visite.

Des événements sont périodiquement organisés pour les voyageurs. On peut se costumer en samouraï ou avec des vêtements inspirés du passé. La vidéo ci-dessous est proposée par l’office du tourisme de la ville de Matsuyama. Elle met en scène les différents charmes du site et les paysages que l’on peut scruter.

Informations pratiques

Adresse : 1 Marunouchi, Matsuyama, Ehime 790-0008, Japon

Téléphone : 089-921-4873

Site internet : https://www.matsuyamajo.jp/

Entrée : 520 yens pour un adulte, 160 yens pour un enfant (moins de 12 ans). Le téléphérique coûte 520 yens pour un aller-retour, 270 yens pour un aller simple.

Horaires : De 9 h à 17 h (jusqu’à 16 h 30 en décembre et janvier et jusqu’à 17 h 30 en août). L’accès se termine 30 minutes avant l’heure de fermeture.

Date de fermeture : Troisième mercredi de décembre.

Temps de visite : 2 à 3 heures.

Photos

chateau-matsuyama-1
chateau-matsuyama-2
chateau-matsuyama-3
chateau-matsuyama-4
chateau-matsuyama-5
chateau-matsuyama-6