ARTICLE

Vers une deuxième vague de cas de coronavirus au Japon ?

masque coronavirus

Dernière modification le

Jusqu’à présent relativement épargné, le Japon connaît une recrudescence de contaminations ces dernières heures. Un expert met en garde la population contre une éventuelle deuxième vague de cas de coronavirus, par des personnes infectées retournant au Japon.

Depuis le mois de mars, le nombre de nouvelles infections quotidiennes s’établit autour d’une dizaine par jour au Japon. Cependant, avec les derniers éléments et les nombreux confinements décrétés dans la plupart des pays occidentaux, certains ressortissants japonais prennent la décision de retourner au pays. Certains, en arrivant au pays du soleil levant, présentent des symptômes, et sont automatiquement confinés. Pourtant, d’autres sont contaminés par le coronavirus, mais ne montrent aucun signe.

Pour les experts, cette dernière catégorie représente une réelle menace pour la population nipponne. Selon lui, il pourrait prochainement y avoir une seconde vague de contamination de coronavirus, plus compliquée à contrôler. Le nombre de personnes affectées rentrant au Japon depuis l’étranger a fortement augmenté, et représente désormais le tiers des infections depuis le 17 mars. En 14 jours, 110 personnes situées au Japon, qui provenait de l’étranger ont été diagnostiquées positives.

Le même phénomène semble se produire en Chine, qui avait pourtant réussi à maîtriser l’épidémie. Pour rappel, les premiers cas de coronavirus signalés au Japon remontent à la mi-janvier. Il s’agissait alors de personnes ayant séjourné à Wuhan, l’épicentre chinois. Depuis lors, le gouvernement japonais à intensifier les mesures de contrôle aux frontières, et beaucoup d’interdits sont entrés en vigueur. Des millions de visas en provenance de Chine, Corée du Sud, Iran ou Égypte sont par exemple retirés. Les personnes en provenance de ces régions sont priées d’appliquer un auto-isolement de 14 jours, et de ne pas utiliser les transports en commun.

Défiler vers le haut