Nous rejoindre

ARTICLE

Uniqlo va taxer les sacs pour réduire la pollution

Uniqlo
Source image : Uniqlo

À partir du 1er avril, UNIQLO et GU, affiliées à Fast Retailing Co. Ltd., vont imposer une taxe sur les sacs à provisions dans tous les magasins au Japon et les vendront à un taux forfaitaire de 10 yens (hors taxes). Une mesure qui arrive alors que la pollution de l’environnement causée par les déchets plastiques augmente dans le monde.

Uniqlo : une taxe pour réduire la pollution

En 2019, l’entreprise avait déjà réduit de 85 % (environ 7800 tonnes) la quantité de plastique jetable qui parvenait aux clients, par rapport à 2018. Depuis quelques mois, la marque japonaise est progressivement passée de sacs à provisions en plastique à du papier écologique fabriqué à partir de papier certifié FSC (certifié forestier) ou de papier recyclé.

En imposant une taxe, la firme souhaite encourager les clients à venir avec des sacs utilisables, et recyclables. Uniqlo vend aussi des sacs écologiques originaux dans tous les magasins (190 yens). Ainsi, à partir du 1er avril 2020, les clients seront fortement incités à apporter un sac réutilisable lorsqu’ils achètent des draps, des sous-vêtements ou tout autre produit en vente.

Uniqlo va s’attaquer aux emballages

Uniqlo a l’intention de minimiser la quantité d’emballages en plastique sur les produits, entrainant de la pollution massive. Les étiquettes en carton sont par exemple de plus en plus utilisées. Les conditionnements en plastique disparaitront à terme, sans qu’une date soit ici donnée.

D’autres sociétés telles que Kit-Kat ont également commencé à utiliser des emballages en papier au Japon. Rien qu’en inspirant les gens à sortir leurs sacs réutilisables en magasin, on peut s’attendre à un impact culturel et environnemental !

« À l’avenir, nous poursuivrons nos efforts pour réduire les déchets tels que les plastiques jetables tout au long de la chaîne d’approvisionnement et recycler les ressources en utilisant des matériaux recyclés. »

En savoir plus :   Les ravages du tourisme à outrance : 7 cerfs à Nara retrouvés morts avec plus de 4 kg de plastique dans le ventre