Partagez cet article

Dernière modification le

C’est l’actualité insolite du jour. Afin d’essayer de voir si un adage populaire dit vrai, une Japonaise a tenté l’expérience, avec persévérance, en se frottant plus de 10 000 fois les seins… pour tenter de les faire grossir.

Comme n’importe quel pays, le Japon a sa propre collection de rumeurs, proverbes et croyances populaires, comprenant notamment des conseils qui ne correspondent pas vraiment aux résultats réels. Par exemple, manger du mochi au Nouvel An est censé vous accorder une longue vie, mais a en fait de très bonnes chances de vous tuer sur le coup.

Et puis, il y a le peu de connaissances en matière de poitrine, un des sujet qui passionne les Japonais : frotter les seins d’une femme les rendrait plus gros. Certes, ce n’est pas quelque chose que les écoles japonaises enseignent en classe de biologie ou de santé, mais les Japonais ne manquent pas d’insister et d’en parler, généralement à voix basse, au bar par exemple. C’est ainsi qu’il se dit que frotter la poitrine d’une femme donne une poitrine plus grosse, comme une sorte de système de génération de seins perpétuel.

Les hommes fantasment, certaines femmes prennent espoir. (la moyenne de la poitrine au Japon est très faible)

DvZFyeXU0AAKgCV - Une Japonaise se frotte 10 000 fois les seins pour voir s'ils grossissent... et les résultats sont bluffants

Ainsi, c’est dans le cadre d’une émission télévisée spéciale à l’occasion du Nouvel An, que la chaîne de télévision TV Tokyo s’est associée à la célébrité japonaise Nana Yasuda (photo ci-dessus) et mannequin pour une marque de bikini, pour savoir ce qui se passerait si la poitrine d’une personne de 27 ans, originaire de Tokyo, était frottée 10 000 fois. Les résultats ont été révélés dans le cadre d’un programme dans lequel des expériences de répétition de 10 000 répétitions ont été effectuées dans divers domaines (notamment les traits de calligraphie japonais et les coups d’épée/kendo), mais il est évident que la recherche sur les seins intéressait particulièrement les téléspectateurs.

Dv1y6srUUAAnSsq - Une Japonaise se frotte 10 000 fois les seins pour voir s'ils grossissent... et les résultats sont bluffants

Cependant, il a été déterminé que le pressage aléatoire et répété de la poitrine pouvait nuire aux seins de Yasuda. TV Tokyo a donc fait appel à un “conseiller en développement du sein”, qui a mis au point un “cycle à mouvements multiples” qui commençait par faire bouger fermement la face inférieure des seins de Yasuda et une “transition à palming”, en bref tout un processus, plus scientifique, pour que la poitrine ne soit pas affectée par une telle expérience

Une seule séance de 10 000 frottements est également considérée comme une charge de travail trop lourde pour la poitrine du modèle. L’expérience complète a donc eu lieu pendant 12 jours, Yasuda assumant elle-même les tâches de frottement.

Pendant cette dizaine de jours, Yasuda a enregistré ses changements perçus. À 2 000 frottements, elle a remarqué que ses épaules auparavant raides se sentaient beaucoup mieux. Une fois qu’elle a atteint le point milieu à 5 000 frottements, elle a déclaré : «J’ai l’impression que mes seins grossissent vraiment », et 1 000 plus tard, à la barre des 6 000 frottements, elle a déclaré : «Mes seins débordent de mon soutien-gorge ».

Une fois que tous les 10.000 mouvements avaient été administrés, il était temps de mesurer la poitrine de Yasuda, et dresser un avant / après. Voici le récapitulatif.


● Avant 10.000 frottements :
Taille de la poitrine (mesure du haut): 81 centimètres (31,9 pouces) 
Sous la poitrine: 73,5 centimètres 
Taille de bonnet: D 


● Après 10 000 frottements 
Taille de la poitrine: 82 centimètres 
Sous la poitrine: 68,5 centimètres 
Taille de la tasse: F

Quelques précisions

Selon le programme, frotter la poitrine de Yasuda 10 000 fois ne lui a pas seulement donné une taille de bonnet plus grande, elle a également modifié la forme de ses seins, ajoutant du volume au sommet et les compactant au bas.

Cependant, il est peut-être un peu trop tôt pour déclarer qu’il s’agit d’une percée monumentale dans le domaine de la poitrine. Rappelez-vous que les 10 000 frottements ont été administrés sur une période de près de deux semaines, au cours desquelles de nombreux autres facteurs auraient pu jouer, tels que l’augmentation de l’apport calorique (et la réduction de la raideur de l’épaule rapportée par Yasuda, qui aurait pu être un problème d’étirement musculaire), régler par l’effet de l’exécution régulière des mouvements de frottement agissant comme massage). Donc, même si les résultats de Hitosura Ichimankai sont légitimes, il n’est pas certain que c’est uniquement dû au frottement.

Enfin, pour prouver une expérience, la science exige qu’elle soit répété plusieurs fois pour corroborer les résultats. Et nous ne sommes pas certains que la mannequin souhaite se consacrer à 10 000 frottemments supplémentaires..


Partagez cet article

Laisser un commentaire