En ce dimanche 4 août, la terre a une nouvelle fois tremblé au Japon, plus précisément la préfecture de Fukushima et ses environs, situés au Nord-est de l’archipel.

Il fut en premier temps annoncé que l’ampleur du tremblement de terre était de 6,2 et une profondeur de 50 km, avant d’être révisée. En effet, aux alentours de 19 h 20, un séisme d’une magnitude de 6,4 a frappé le nord-est du Japon. L’épicentre du séisme, se trouvait en mer au large de la préfecture de Fukushima, à environ 45 km de profondeur. 

Selon les autorités, il n’y a pas eu de dommages importants ni de victimes à déplorer. Pour ce qui est des centrales nucléaires de la région, aucune anomalie n’a été découverte à la suite du séisme, il y aurait également aucun risque de tsunami selon l’agence météorologique. Une nouvelle rassurante, bien que le séisme était bien moins puissant que celui de l’année 2011, qui, on le rappelle était d’une magnitude de 9, il avait causé la plus grosse catastrophe nucléaire du 21e siècle.

Lors d’une conférence de presse, il est demandé aux personnes habitant la région de rester vigilants, au cours de la semaine, des séismes d’intensité similaire pourraient bien frapper à nouveau.

Source : Mainichi

Partager cet article
  • 30
    Partages
  • 30
    Partages
Je suis un passionné de la culture asiatique en général, plus particulièrement par le Japon de par sa langue et son histoire.