Nous rejoindre
Nazi Japon fête
Copyright (C) 2020 Kobunsha Co, Ltd. Tous droits réservés.

Insolite

Un restaurant japonais a organisé une fête sur le thème du nazisme

Dans le quartier chaud de Kabukicho, à Tokyo, où se pratique le commerce du sexe, on le considère comme le « roi ». Malgré tout, pour Keiichi Morishita, le président du groupe Morishita, âgé de 69 ans, le terme de « Führer » était plus approprié il y a trois ans.

Fêter en se déguisant en Nazi

En effet, Morishita, dont l’empire comprend le célèbre Robot Restaurant ainsi que la chaîne de cybercafés Manboo, présidait le 2 octobre 2017 un grand événement sur le thème nazi, selon le magazine hebdomadaire Flash (1er septembre). Ce jour-là, sur une photographie publiée par le magazine, on voit des danseuses en chaussures hautes et en uniformes rouges et noirs se produire devant une scène élaborée, au milieu de drapeaux nazis arborant des swastikas, les croix gammées.

L’un des intervenants dit au magazine qu’ils n’étaient pas convaincus que Morishita avait compris la véritable signification du drapeau. Tout semblait plutôt concerner son ego. « Le président est tellement cool », explique un employé pour tenter de détendre l’atmosphère. Voilà ce que dit le participant mentionné ci-dessus au magazine. « Je pensais que j’étais là pour le travail. Alors, après avoir vu les drapeaux nazis, je me suis dit : « J’en ai assez. »

Un personnage bien singulier

Dans les années 80, Morishita a commencé son empire avec le service de rencontres Rinrin House – un terekura (ou « club téléphonique »). Aujourd’hui, le groupe Morishita s’est développé et compte environ 300 sociétés. Ses danseuses proviennent des différentes boutiques gérées par les compagnies. En automne, le groupe Morishita organise un événement annuel qui comprend une sorte de spectacle. Ainsi, en 2017, il s’est tenu sur la plage de Kujukuri, dans la préfecture de Chiba. Le 2 octobre, selon le participant précité, les employés se sont réunis à Tokyo vers 4 heures du matin. Par la suite, ils sont montés à bord d’un train à destination de Chiba.

En savoir plus :   Un Japonais est devenu le premier navigateur aveugle à réussir sa traversée du Pacifique

Cette photographie publiée par Flash a été prise lors d’une répétition qui s’est tenue à 9 heures. On peut y voir deux grands véhicules semblables à des Panzer ainsi qu’une maquette en papier mâché d’un bombardier en plongée Stuka. Dans le magazine, on constate que même si l’admiration des nazis n’était pas intentionnelle, le fait d’exhiber des croix gammées sans examen minutieux ne doit pas être fait de nos jours. À titre de comparaison, les membres du groupe d’idoles Keyakizaka46 ont fait l’objet de critiques internationales après avoir porté des uniformes ressemblant aux SS nazis lors d’un événement d’Halloween en 2016.

Source : TokyoReporter