Nous rejoindre
Typhon en mer

Géographie

Typhon Haishen au Japon : 1,6 millions de personnes évacuées

[Mis à jour le 6 septembre 2020 à 11h59] Comme chaque année, le Japon n’est pas épargné par son lot de phénomènes naturels. Les typhons représentent un épisode climatique problématique pour le pays du soleil levant, même si sa population et ses infrastructures y sont habituées. En 2020, c’est le typhon Haishen qui menace l’archipel. Dans cet article, vous retrouverez les dernières instructions, informations et prévisions.

Plus de 1,6 millions de personnes évacuées

Selon une information apportée par le radiodiffuseur public NHK, plus de 1,6 millions de personnes ont dû évacuer. Une précédente statistique indiquait un total de 810 000 personnes. Cependant, les mesures de prévention ont été renforcées à mesure que le typhon s’approchait dangereusement de l’archipel. Aujourd’hui même, le sud-ouest du pays est touché.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des préfectures et des villes concernées par ces ordres d’évacuation. Les premières mesures ont démarré à 17 heures au Japon, c’est-à-dire à 10 heures en France. Plus globalement, il est rapporté que des avis d’évacuation ont été soumis à plus de 5,6 millions de personnes, à travers 10 préfectures. Reste à croiser les doigts pour que tout le monde puisse mettre à l’abri…

Note : vous pouvez retrouver notre article complet sur les typhons au Japon, en cliquant sur ce lien.

Un typhon puissant

Selon l’agence météorologique japonaise, le typhon Haishen devrait encore se renforcer au fil de la journée de samedi. Il va atteindre une pression atmosphérique de 915 hPa, avec des vents soufflant jusqu’à 288 km à l’heure en son centre. Bref, de quoi susciter des marées hautes à l’approche des zones côtières et surtout des vents extrêmement puissants qui peuvent en surprendre plus d’un.

En savoir plus :   Le Japon renomme ses îles Senkaku très contestées

Le typhon devrait surtout frapper et paralyser les préfectures du sud-ouest du Japon. Si vous êtes sur place, attendez-vous à une suspension générale des transports publics, ainsi que de fortes pluies. Pour anticiper les ruptures de barrages, des eaux vont être libérées en amont. La région d’Okinawa sera l’une des zones les plus impactées au pays du soleil levant. Les météorologistes estiment que les vents seront suffisamment puissants pour renverser des maisons. Plus tard, le cyclone va se déplacer vers l’île de Kyushu, au sud-ouest du pays. Selon les dernières prévisions, cela devrait se dérouler dans la nuit de dimanche à lundi.

Jusqu’à 300 mm de pluie en 24 heures pour le typhon Haishen

Les suppositions évoquent jusqu’à 300 mm de pluie en 24 heures pour la zone deux Okinawa. À cela se cumulent de hautes vagues, de fortes marées et des vents extrêmement puissants. L’agence météorologique japonaise invite toute personne vivant dans une zone à risque à se réfugier vers des abris désignés, et à évacuer rapidement. Les forces d’autodéfense nipponne sont également mandatées, et devront participer à l’effort pour soutenir les réparations attendues après la catastrophe naturelle. Les opérations ont déjà commencé, avec plus de 200 évacuations par hélicoptère. Il s’agissait essentiellement de personnes âgées ou de femmes enceintes.

En savoir plus :   La diffusion ultra haute définition en 8K a commencé au Japon

Le shinkansen de la région de Kyushu sera suspendu lundi. D’autres compagnies, comme la West Japan Railway a imité cette décision pour des raisons de sécurité. Enfin, la compagnie ferroviaire Central Japan Railway Co a indiqué qu’elle envisageait de suspendre ou de modifier les destinations de certains services du Tokaido Shinkansen pour lundi. Bien sûr, les compagnies aériennes ont annulé les vols, notamment nationaux.

Les écoles seront fermées, afin de parer à toute catastrophe. On sait d’ores et déjà que six préfectures ont décidé de vider des eaux, afin de libérer et d’alléger les barrages, qui seront rudement mis à l’épreuve. Enfin, 22 000 membres des forces d’autodéfense japonaise sont prêts à être déployés pour des opérations de sauvetage.