Nous rejoindre
Japon, temple

Géographie

Top 100 des noms de famille japonais les plus portés

Selon les estimations, il y a 300 000 noms de famille japonais. Les Japonais ont commencé à utiliser des noms de métiers ou des noms géographiques vers 300 avant J.-C. pour définir leur clan (un groupe de personnes liées par le sang, le mariage ou un ancêtre commun). Au fil du temps, tous ces clans se sont transformés en petits royaumes, lesquels ont ensuite été unis sous un seul dirigeant qui a donné à chaque clan une désignation en fonction de son statut social. Cette méthode, appelée système Uji-Kabane, a été à la base des noms de famille japonais.

Avant la période Meiji (1868-1912), le Japon n’avait pas de nom de famille pour les hommes et les femmes ordinaires. Ils étaient réservés aux personnes de pouvoir, de noblesse ou d’artistes très talentueux.

En raison de sa révolution sociale et culturelle, l’ère Meiji a constitué une période de grand changement au Japon. De son isolement du monde extérieur, le Japon a vu ses nouveaux dirigeants projeter leur pays dans le monde moderne, cherchant à rivaliser avec les étrangers. Grâce à cette nouvelle façon de penser, un réaménagement de la structure sociale établie a eu lieu, et tous les roturiers ont été obligés par la loi de choisir et d’enregistrer un nom de famille. Un grand nombre de noms, qui existaient déjà à l’époque, ont été choisis dans l’espoir de gagner une certaine crédibilité en partageant un nom commun avec les nobles.

Pour rappel, la population actuelle du Japon atteint 126.415.848 habitants en date du mercredi 26 août 2020, selon les données les plus récentes des Nations Unies élaborées par le Worldometer. Elle équivaut à 1,62 % de la population mondiale totale.

En savoir plus :   Le Japon renomme ses îles Senkaku très contestées

Dans l’ordre décroissant, voici les 100 principaux noms de famille japonais au Japon :

  1. Sato (1,928,000)
  2. Suzuki (1,707,000)
  3. Takahashi (1,416,000)
  4. Tanaka (1,336,000)
  5. Watanabe (1,134,000)
  6. Ito (1,080,000)
  7. Yamamoto (1,077,000)
  8. Nakamura (1,059,000)
  9. Kobayashi (1,019,000)
  10. Saito (980,000)
  11. Kato
  12. Yoshida
  13. Yamada
  14. Sasaki
  15. Yamaguchi
  16. Matsumoto
  17. Inoue
  18. Kimura
  19. Hayashi
  20. Shimizu
  21. Yamazaki
  22. Mori
  23. Abe
  24. Ikeda
  25. Hashimoto
  26. Yamashita
  27. Ishikawa
  28. Nakajima
  29. Maeda
  30. Fujita
  31. Ogawa
  32. Goto
  33. Okada
  34. Hasegawa
  35. Murakami
  36. Kondo
  37. Ishii
  38. Saito (different kanji)
  39. Sakamoto
  40. Endo
  41. OK
  42. Fujii
  43. Nishimura
  44. Fukuda
  45. Ota
  46. Miura
  47. Fujiwara
  48. Okamoto
  49. Matsuda
  50. Nakagawa
  51. Nakano
  52. Harada
  53. Ono
  54. Tamura
  55. Takeuchi
  56. Kaneko
  57. Wada
  58. Nakayama
  59. Ishida
  60. Ueda
  61. Morita
  62. Hara
  63. Shibata
  64. Sakai
  65. Kudo
  66. Yokoyama
  67. Miyazaki
  68. Miyamoto
  69. Uchida
  70. Takagi
  71. Ando
  72. Taniguchi
  73. Ohno
  74. Maruyama
  75. Imai
  76. Takada
  77. Fujimoto
  78. Takeda
  79. Murata
  80. Ueno
  81. Sugiyama
  82. Masuda
  83. Sugawara
  84. Hirano
  85. Kojima
  86. Otsuka
  87. Chiba
  88. Kubo
  89. Matsui
  90. Iwasaki
  91. Sakurai
  92. Kinoshita
  93. Noguchi
  94. Matsuo
  95. Nomura
  96. Kikuchi
  97. Sano
  98. Onishi
  99. Sugimoto
  100. Arai

Voici la répartition géographique des noms de famille actuels, du nord au sud, de Hokkaido à Okinawa, et les cinq noms les plus courants dans chaque préfecture, classés par ordre d’occurrence.

  • Hokkaido: Sato, Takahashi, Sasaki, Suzuki, Ito
  • Aomori: Kudo, Sato, Sasaki, Kimura, Narita
  • Iwate: Sato, Sasaki, Takahashi, Chiba, Kikuchi
  • Miyagi: Sato, Takahashi, Suzuki, Sasaki, Abe
  • Akita: Sato, Takahashi, Sasaki, Ito, Suzuki
  • Yamagata: Sato, Takahashi, Suzuki, Saito, Ito
  • Fukushima: Sato, Suzuki, Watanabe, Saito, Endo
  • Ibaraki: Suzuki, Sato, Kobayashi, Watanabe, Takahashi
  • Tochigi: Suzuki, Watanabe, Saito, Sato, Kobayashi
  • Gunma: Takahashi, Kobayashi, Sato, Arai, Saito
  • Saitama: Suzuki, Takahashi, Sato, Kobayashi, Saito
  • Chiba: Suzuki, Takahashi, Sato, Watanabe, Ito
  • Tokyo: Suzuki, Sato, Takahashi, Tanaka, Kobayashi
  • Kanagawa: Suzuki, Sato, Takahashi, Watanabe, Kobayashi
  • Niigata: Sato, Watanabe, Kobayashi, Takahashi, Suzuki
  • Toyama: Yamamoto, Hayashi, Yoshida, Nakamura, Yamada
  • Ishikawa: Yamamoto, Nakamura, Tanaka, Yoshida, Yamada
  • Fukui: Tanaka, Yamamoto, Yoshida, Yamada, Kobayashi
  • Yamanashi: Watanabe, Kobayashi, Mochizuki, Shimizu, Fukuzawa
  • Nagano: Kobayashi, Tanaka, Nakamura, Maruyama, Ito
  • Gifu: Kato, Ito, Yamada, Hayashi, Watanabe
  • Shizuoka: Suzuki, Watanabe, Yamamoto, Mochizuki, Sugiyama
  • Aichi: Suzuki, Kato, Ito, Yamada, Kondo
  • Mie: Ito, Yamada, Nakamura, Tanaka, Suzuki
  • Shiga: Tanaka, Yamamoto, Nakamura, Nishimura, Yamada
  • Kyoto: Tanaka, Yamamoto, Nakamura, Inoue, Yoshida
  • Osaka: Tanaka, Yamamoto, Nakamura, Yoshida, Matsumoto
  • Hyogo: Tanaka, Yamamoto, Inoue, Matsumoto, Fujiwara
  • Nara: Yamamoto, Tanaka, Yoshida, Nakamura, Matsumoto
  • Wakayama: Yamamoto, Tanaka, Nakamura, Matsumoto, Maeda
  • Tottori: Tanaka, Yamamoto, Yamane, Matsumoto, Maeda
  • Shimane: Tanaka, Yamamoto, Sasaki, Fujiwara, Takahashi
  • Okayama: Yamamoto, Miyake, Fujiwara, Sato, Tanaa
  • Hiroshima: Yamamoto, Tanaka, Fujii, Sato, Takahashi
  • Yamaguchi: Yamamoto, Tanaka, Nakamura, Fujii, Harada
  • Tokushima: Sato, Yoshida, Kondo, Mori, Tanaka
  • Kagawa: Onishi, Tanaka, Yamashita, Takahashi, Yamamoto
  • Ehime: Takahashi, Murakami, Yamamoto, Ochi, Watanabe
  • Kochi: Yamamoto, Yamazaki, Komatsu, Hamada, Takahashi
  • Fukuoka: Tanaka, Nakamura, Inoue, Koga, Yamamoto
  • Saga: Yamaguchi, Tanaka, Koga, Matsuo, Nakajima
  • Nagasaki: Yamaguchi, Tanaka, Nakamura, Matsuo, Matsumoto
  • Kumamoto: Tanaka, Nakamura, Matsumoto, Murakami, Sakamoto
  • Oita: Sato, Goto, Watanabe, Ono, Kawano
  • Miyazaki: Kuroki, Kai, Kawano, Hidaka, Sato
  • Kagoshima: Nakamura, Yamashita, Tanaka, Maeda, Higashi
  • Okinawa: Higa, Kinjo, Oshiro, Miyagi, Aragaki
En savoir plus :   Pour concurrencer la Chine, le Japon va investir 20 milliards de dollars sur trois ans en Afrique

Sources utilisées pour les deux listes : « Myoji no Himitsu » (« Secrets des noms de famille »), par Hiroshi Morioka (Asahi Shimbun Shuppan, 2009)

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.