Nous rejoindre

ARTICLE

Tokyo lève les dernières restrictions et le Japon se relance

Japonaises en yukata

La ville de Tokyo vient de lever les dernières restrictions imposées aux entreprises ce vendredi. Cela intervient alors que certains experts redoutent un « relâchement » des citoyens, et une deuxième vague épidémique potentielle.

L’activité reprend

Les Japonais sont libres de voyager dans l’ensemble du Japon. C’est une mesure du gouvernement pour relancer l’activité économique du pays, qui avait été ralentie par la pandémie. Dans le même temps, les fermetures temporaires de clubs, boîtes de nuit et autres établissements de divertissement similaires ont été levées.

Il s’agit de la troisième et dernière phase du processus d’assouplissement des restrictions. Rappelons que la majeure partie des autres entreprises avait déjà commencé à rouvrir, depuis les étapes précédentes.

Vers une deuxième vague ?

C’est la grande question, qui hante une partie des habitants japonais. Doit-on craindre une deuxième vague épidémique, en cas de relâchement ? Pour certains, oui, et la levée des sanctions ne fera qu’accélérer ce processus. Au pays du soleil levant, les dernières statistiques indiquent plusieurs dizaines de contaminations quotidiennes.

Rien que lundi, Tokyo a enregistré 48 nouvelles contaminations, ce qui constitue le plus grand nombre depuis le 5 mai. Vendredi, 36 nouveaux cas ont été signalés. Tokyo est une ville d’environ 14 millions d’habitants.

Le Japon autorise désormais jusqu’à 1 000 personnes à se réunir lors d’événements en salle et en plein air. Des équipes professionnelles de base-ball japonais s’entraînent et jouent, notamment ce vendredi. Toutefois, les spectateurs ne peuvent pas assister aux matchs

Quid des touristes ?

« Je voudrais que les gens, tout en respectant la distanciation sociale, partent en voyage touristique. Nous souhaitons que vous fassiez un effort pour vous engager dans l’activité sociale et économique », avait déclaré Shinzo Abe, le Premier ministre, dans un discours au pays, jeudi dernier.

En savoir plus :   70 000 € en moyenne, moins de 8 heures par jour... Découvrez les chiffres astronomiques des employés de Nintendo au Japon !

On l’a bien compris, le Japon veut relancer son activité touristique, et fera plusieurs efforts. Les Japonais sont cordialement invités à profiter de leurs congés pour voyager au sein du pays, et faire revivre une activité toujours en berne.

Concernant les touristes internationaux, le mystère demeure. Alors que certains pays, comme la Grèce ou l’Espagne, ont déjà annoncé vouloir ouvrir leurs frontières à tous pour cet été, le Japon reste silencieux. De maigres annonces concernant une ouverture progressive ont été faites, puis contredites.

Les deux principales compagnies aériennes japonaises, ANA Holdings et Japan Airlines Co. indiquent qu’elles redémarrent certains vols intérieurs en raison de la reprise de la demande. Néanmoins, toutes deux précisent que les vols prévus d’ici juillet ne représenteront toujours que la moitié de ce qu’elles avaient prévu avant la pandémie de coronavirus.

En mai, seulement 1 700 étrangers sont arrivés au Japon. Selon l’Organisation nationale du tourisme du Japon, c’est le plus faible chiffre pour cette période de l’année depuis 1964.