Nous rejoindre

Société

Tokyo recense 107 cas de COVID-19, soit la plus forte augmentation quotidienne en deux mois

, Tokyo recense 107 cas de COVID-19, soit la plus forte augmentation quotidienne en deux mois, Furansu

Cela fait plusieurs semaines que le Japon connaît de plus en plus de contaminations de coronavirus. La tendance est loin d’être à la baisse, puisque le record vient d’être atteint. Depuis la levée de l’état d’urgence, jamais le Japon n’a recensé autant de contaminations par le covid-19.

Tokyo dépasse la centaine

Jeudi, le gouvernement métropolitain de Tokyo a signalé 107 cas de coronavirus, ce qui représente la plus forte augmentation quotidienne en deux mois. Cette augmentation fait craindre une résurgence des contaminations, et la gouverneure de la capitale japonaise a appelé à une vigilance accrue.

Pour la première fois depuis le 2 mai dernier, 154 cas ont été signalés en pleine période d’état d’urgence. Yuriko Koike, la gouverneure de Tokyo, a invité les gens à ne pas se rendre dans les quartiers nocturnes, surtout parmi les jeunes, où le nombre de cas de COVID-19 est en augmentation.

« Nous devons être en alerte contre la poursuite de la propagation du virus. C’est le stade où nous en sommes », a déclaré Mme Koike lors d’une conférence de presse.

Ces derniers jours, le nombre d’infections à Tokyo a rebondi, portant le total cumulé à 6 399, soit le plus grand nombre parmi les 47 préfectures du pays. Mercredi, ce chiffre a augmenté de 67, pour dépasser les 50 pour la sixième journée consécutive.

La hausse des cas de coronavirus survient alors que les activités commerciales et sociales ont progressivement repris leur cours normal après la levée de l’état d’urgence fin mai. Mme Koike a déclaré qu’il est important de trouver un équilibre entre la réouverture de l’économie et la prise de mesures pour réduire les cas de coronavirus. Elle ne semble pas favorable à une nouvelle demande de suspension des activités commerciales, comme c’est le cas dans le cadre de l’état d’urgence.

« Lorsque la demande de suspension des activités et l’état d’urgence étaient en place, les gens devaient s’y faire. Personne ne voudrait revivre une situation similaire », a déclaré le gouverneur.

Vers un nouvel état d’urgence ?

De son côté, le Premier ministre Shinzo Abe a chargé le ministre de la relance économique, Yasutoshi Nishimura, qui est en charge de la réponse au coronavirus, d’analyser rapidement la situation de l’infection.

A Tokyo, le nombre de nouvelles infections augmente progressivement depuis la levée de l’état d’urgence le 25 mai dernier, particulièrement chez les jeunes qui ont fréquenté ou travaillé dans des établissements nocturnes. Selon M. Koike, la récente tendance à la hausse a surtout touché les personnes dans la vingtaine et la trentaine, groupes d’âge qui risquent moins de souffrir de symptômes graves.

En début de journée, le secrétaire en chef du cabinet, Yoshihide Suga, a déclaré que le gouvernement central surveillait attentivement la situation de l’infection à Tokyo. « La situation ne justifie pas pour l’instant une nouvelle déclaration immédiate de l’état d’urgence », a déclaré le porte-parole du gouvernement lors d’une conférence de presse.

Facebook

Plus dans Société