Qui est Tokugawa Ieyasu, le troisième unificateur du Japon ?

Tokugawa Ieyasu est né le 31 janvier 1543 à Okazaki (Japon) et est décédé le 1er juin 1616 à Sumpu. De son vrai nom Matsudaira Takechiyo, il fut le fondateur du dernier shogunat du Japon, le shogunat Tokugawa ou Edo (1603-1867). Surtout, c’est le troisième grand chef de guerre et politien considéré comme unificateur du Japon, après Oda Nobunaga et Toyotomi Hideyoshi.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter nos précédents articles :

Oda Nobunaga, le premier unificateur du Japon
Toyotomi Hideyoshi, le deuxième unificateur du Japon

Sommaire

Une enfance compliquée

Le seigneur Ieyasu est né le 31 janvier 1543 dans la province de Mikawa, à plusieurs kilomètres à l’est de Nagoya, au Japon, pendant une ère brutale de luttes civiles continuelles. Originellement nommé Matsudaira Takechiyo (松平竹千代), il était le fils de Matsudaira Hirotada (松平広忠, 1526-1549), le seigneur de Mikawa, et O-Dai-no-kata (於大の方), la fille d’un seigneur samouraï voisin, Mizuno Tadamasa (水野忠政).

Selon des détails datant de la fin de la vie de Ieyasu, il mesurait environ 156,5 cm. Il était mince dans sa jeunesse, mais il a pris de l’ampleur en vieillissant, avec une circonférence de 100 à 120 cm. Les traces de ses mains montrent qu’elles mesuraient 18 cm de la base de la paume au bout des doigts. (Sa main gauche présentait une ligne droite unique traversant la paume. Apparemment, les lecteurs de lignes de la main attribuent cela comme un signe de grandeur).

A seulement six ans, Ieyasu a été enlevé par le clan Oda et retenu en captivité à Nagoya. Il est ensuite livré comme otage au clan Imagawa et détenu dans de bonnes conditions au château de Sunpu à Shizuoka jusqu’à sa libération à l’âge de 15 ans. Le jeune homme a été élevé à leur cour et a reçu une éducation digne d’un noble.

La mort de son père l’ayant laissé à la tête des Matsudaira, Ieyasu s’allie en 1567 à Oda Nobunaga, un puissant voisin. Il change alors son nom de Matsudaira en Tokugawa, qui correspond au nom de la région d’où est originaire sa famille. Il transforma également son nom personnel en Ieyasu, si bien qu’il était désormais connu sous le nom de Tokugawa Ieyasu.

Dans ses moments de stress, il rongeait ses ongles, tout particulièrement l’auriculaire de sa main gauche, souvent jusqu’au sang.

Un chef de guerre éclairé

Il participe à la bataille de 1560 entre Imagawa Yoshimoto et Oda Nobunaga à Okehazama. Dans cette bataille, 25 000 soldats d’Imagawa sont battus par 2 500 samouraïs d’Oda. On avait confié à Ieyasu la tâche de livrer des provisions au château d’Odaka lorsque Nobunaga a frappé au cœur du campement des Imagawa. Suite à la mort d’Imagawa Yoshimoto, la liberté était enfin acquise pour Ieyasu. Après son retour au château d’Okazaki, il s’allia à Oda Nobunaga, qui avait indirectement contribué à sa liberté.

En 1573, Tokugawa Ieyasu subit une défaite quasi totale lorsque le clan Takeda attaque ses provinces septentrionales de Totomi lors de la bataille de Mikatagahara. Il prendra sa revanche quatre ans plus tard, avec l’aide d’Oda Nobunaga, en décimant les forces des Takeda lors de la bataille de Nagashino. Après la disparition de Nobunaga, Ieyasu s’opposera à Hideyoshi à la bataille de Komaki Nagakute en 1584, bien que les relations entre les puissants hommes s’améliorent par la suite.

En 1598, sur son lit de mort, Hideyoshi, après avoir gouverné une nation unifiée pendant près de 15 ans, fait appel à Ieyasu, alors âgé de 56 ans, et lui confie la direction du conseil des régents qui s’occupera de son fils de cinq ans et héritier désigné, Toyotomi Hideyori.

Trois ans après la bataille de Sekigahara (21 octobre 1600), Ieyasu est nommé shogun. Au cours de cette célèbre bataille, plus de 60 000 samouraïs ont été levés dans chaque camp, l’armée de l’Ouest (commandée par Ishida) affrontant l’armée de l’Est (commandée par Ieyasu). La victoire de Sekigahara est totale pour Ieyasu qui réussit à soudoyer certains des anciens alliés d’Ishida pour qu’ils ne prennent pas part au combat ou changent de camp.

Au terme de la bataille de Sekigahara, la domination de Ieyasu est incontestée et il est proclamé shogun par l’empereur à Kyoto en 1603. Cette proclamation marqua le début du shogunat Tokugawa, qui allait régner sur le Japon pendant plus de 250 ans, jusqu’en 1867. En 1605, Ieyasu, qui n’est resté shogun que deux ans, s’est retiré pour permettre à son fils Hidetada de prendre le contrôle nominal.

Il affectionnait le colportage, la natation et un mode de vie actif. Il nageait souvent dans les douves du château d’Edo, et plus tard dans celles de Sumpu. Bien que bénéficiant d’un statut élevé, Ieyasu ne prenait que rarement des repas copieux et somptueux, préférant les plats simples. Il manifestait un vif intérêt pour la forme physique et la santé, et suivait des études de médecine. Il prodiguait souvent des conseils médicinaux à ses serviteurs et aux autres daimyos.

Il meurt à l’âge de 73 ans, un âge avancé à une époque où l’espérance de vie moyenne n’était que de 50 ans environ. La légende veut qu’il soit mort après avoir mangé du tempura alors qu’il faisait du fauconnage au château de Tanaka, à Shizuoka. Pour les chercheurs modernes, les huiles de tempura pourraient avoir déclenché l’apparition d’un cancer de l’estomac chez Ieyasu.

Il est inhumé au sommet du Kunouzan, au-dessus du Kunouzan Toshogu, à Shizuoka. Quant à son esprit, il est intronisé dans le magnifique Toshogu de Nikko.

Quel héritage pour Tokugawa Ieyasu ?

Un adage japonais raconte que “Ieyasu a mangé la tarte que Nobunaga a faite et que Hideyoshi a cuite“. Par le biais de la chance, de la longévité et surtout de la patience, il parvint à survivre à ses adversaires et à établir sa dynastie.

Le Japon et sa culture ont été façonnés par la période Edo qui a suivi : tant sur le plan social, politique, économique que culturel. On peut considérer que les institutions mises en place par Ieyasu il y a plus de 400 ans conservent une forte influence sur le Japon contemporain.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

DERNIERS ARTICLES

Proverbes japonais

Liste de proverbes japonais

Vous cherchez des proverbes japonais inspirants, réfléchis ou surprenants ? Nous avons rédigé un article spécialement pour vous ! Retrouvez ci-dessous des dizaines de proverbes

Temple japonais

Top des documentaires sur le Japon

Dans cet article, retrouvez notre sélection des meilleurs documentaires sur le Japon. Dans une optique de lisibilité, nous avons fait le choix de les trier

0
Pourquoi ne pas laisser un petit commentaire ? :)x
()
x