Nous rejoindre
Taigei Porte avion japonais
Photo: KYODO

Géographie

Le Japon présente son nouveau sous-marin de 3000 tonnes

C’est dans la ville de Kobe, au Japon, qu’un nouveau sous-marin de 3000 tonnes a été inauguré. Le Taigei a été construit par l’entreprise Mitsubishi. Il entrera en service en mars 2022. Cela intervient dans un contexte de montée des tensions diplomatiques et militaires dans les eaux du Sud-est asiatique.

Un sous-marin pour intensifier les forces d’autodéfense maritime

Depuis plusieurs années, le Japon souhaite fortifier la sécurité maritime du pays, alors que son voisin chinois se montre de plus en plus agressif. Chaque jour, et cela s’est encore confirmé hier, des bateaux chinois ou nord-coréens pénètrent et violent les eaux territoriales nipponnes, de quoi irriter le gouvernement en place. Aujourd’hui, le Japon se dote désormais de son 22e navire. Si, officiellement, le pays du soleil levant n’a pas le droit de posséder une armée offensive, les forces d’autodéfense maritime sont en mesure de répondre à une éventuelle attaque extérieure.

Tout ce programme a pris racine en 2010. À l’époque, Tokyo s’était fixé pour premier objectif d’augmenter le nombre de ces sous-marins de 16 à 22. De son côté, la Chine est en train de mettre au point deux nouveaux porte-avions, alors qu’elle est déjà la principale flotte armée de l’Asie. Pour les deux géants asiatiques, l’enjeu porte surtout sur un groupe d’îles actuellement administrées par le Japon, mais revendiquées par la Chine à l’est.

Une baleine

En japonais, Taigei, le nom de ce nouveau bâtiment signifie grosse baleine. Cela s’illustre notamment par ses dimensions, non négligeables : 84 mètres de long, 9,1 mètres de large, et un coût total de 76 milliards de yens. Au total, il sera en mesure d’embarquer 70 membres d’équipage.

En savoir plus :   Voyage, cuisine, histoire, culture, photo... Notre sélection des meilleurs livres à se procurer pour en savoir plus sur le Japon !

Dessus, on retrouve des batteries lithium ion ainsi qu’une conception logiquement à la pointe de la furtivité. Il est annoncé que ce sous-marin est capable de rester plus longtemps sous l’eau que les modèles précédents. Rappelons qu’à l’heure d’aujourd’hui, le Japon utilise activement neuf sous-marins de 2750 tonnes, ainsi que 11 navires de guerre Soryu de 2950 tonnes.

Source