Partout dans le monde, le Japon est connu comme étant un pays où le suicide revêt une dimension bien particulière. Pourtant, les chiffres ne sont pas spécifiquement dramatiques. Certains pays européens ont par exemple les mêmes taux, comme la Belgique. Cette année, d’après cette enquête officielle, 20 840 personnes se sont suicidées. Une nouvelle baisse.

Le suicide baisse au Japon

En effet, avec ses 20 840 personnes qui se sont suicidées, cela signifie que c’est la neuvième année consécutive où le nombre de personnes se donnant la mort est en diminution. Le gouvernement s’en est d’ailleurs félicité, dans sa campagne de prévention sur le suicide en 2019. Également, c’est la première fois en 37 ans que le nombre de suicides au Japon passe sous la barre des 21 000. Désormais, l’objectif est de passer sous les 20 000. À titre d’exemple, il y a eu 481 suicides de moins que l’année précédente.

Il faut remonter en 1978 pour y trouver le début de ce genre de statistiques. Jusqu’alors, quand le taux de suicide diminuait, c’était globalement dans toutes les tranches d’âge. En revanche, on note cette année que le nombre de suicides chez les 10 à 19 ans, qui est à 599 cas, a augmenté par rapport à l’année antérieure. Il y a en effet 32 jeunes de plus qui se sont donnés la mort. Les années précédentes, on constate que la baisse du taux de suicide était moins importante dans cette catégorie de la population que dans les autres, mais elle avait le mérite d’être en baisse.

Afin d’élucider ce mystère, le gouvernement du Japon a mis en avant dans son étude les problèmes associés aux jeunes générations qui restent toujours graves. La pression exercée est énorme, les conditions sociales ne sont parfois pas toujours réunies. Il faudra donc faire plusieurs efforts dans bien des domaines afin de résoudre ce problème social, qui fait tâche dans un Japon à l’approche des JO de 2020. Dans les catégories plus âgées, les chômeurs forment par exemple 57 % de la population suicidée.

Source : Mainichi

visuel suicide japon - Le taux de suicide diminue au Japon, mais est en hausse chez les 10 à 19 ans : des chiffres alarmants
Partagez cet article
  • 231
    Partages
  • 231
    Partages