Nous rejoindre

ARTICLE

Si les JO de Tokyo n’ont pas lieu en 2021, ils seront abandonnés

Jeux Olympiques

Pour le président du Comité olympique, si les JO de Tokyo n’ont pas lieu en 2021, ils seront abandonnés. Une décision radicale qui illustre le fait que le Japon n’a pas de plan B, en cas de report.

2021 ou rien

Dans une interview accordée mardi au journal Nikkan Sports, le président du comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo 2020 Yoshirō Mori a déclaré que les Jeux olympiques de Tokyo seront  » abandonnés  » s’ils ne peuvent avoir lieu en 2021. Mori a cité des jeux antérieurs qui ont été annulés en raison de circonstances atténuantes, comme la guerre. Toutefois, il a ajouté que les Jeux olympiques de Tokyo auront plus de valeur que les autres jeux précédents après avoir « gagné le combat » contre le coronavirus (COVID-19).

Les Jeux olympiques de Tokyo étaient initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020, suivis des Jeux paralympiques du 25 août au 6 septembre. Ils ont été reprogrammés respectivement du 23 juillet au 8 août et du 24 août au 5 septembre de l’année prochaine. Le Comité international olympique (CIO), le comité d’organisation des Jeux de Tokyo et les gouvernements de la région métropolitaine de Tokyo et du Japon ont approuvé ce calendrier.

Un calendrier difficile à maintenir

Le chef de l’Association médicale japonaise (JMA) a fait part de ses réflexions sur le fait que les Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent maintenant se tenir l’été prochain, pourraient à nouveau être retardés par la pandémie de coronavirus.

« A moins qu’un vaccin efficace ne soit développé, je pense qu’il sera difficile de tenir les Jeux olympiques l’année prochaine », a déclaré le président de l’AGJ, Yoshitake Yokokura, aux journalistes à Tokyo mardi. « Je ne dis pas à ce stade qu’ils ne devraient pas avoir lieu. L’épidémie n’est pas seulement limitée au Japon… c’est un problème mondial ».

En savoir plus :   Tristesse : la magnifique station de Harajuku sera démolie après les Jeux olympiques de Tokyo

Les Jeux olympiques rassemblent 11 000 athlètes et 4 400 athlètes paralympiques ainsi qu’un grand nombre de membres du personnel de soutien de 206 comités olympiques nationaux. Il faut également tenir compte du gel des déplacements, de la modification des réservations d’hôtel, de la concentration des supporters dans les stades et les arènes, de la sécurisation des sites et des coûts énormes liés à la reprogrammation. Cette dernière est évaluée au Japon à 2 à 6 milliards de dollars.