Partagez cet article
  • 87
    Partages

Ce mardi soir, le Japon a été frappé par un fort séisme et un tsunami. Heureusement, aucun dégât majeur ni blessé grave n’a été rapporté, à l’heure actuelle. Le  séisme a été mesuré à magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter, à 22h22 locales. L’alerte au tsunami a été écartée, mais des secousses sont à prévoir.

Un séisme très puissant

Le violent séisme a été premièrement mesuré à une magnitude de 6,8. Au large de la préfecture de Yamagata, dans le nord-ouest du Japon, il a fait trembler la terre sur plusieurs minutes. Voici tous les éléments dont nous disposons actuellement.

Dans un premier temps, en réaction, les autorités ont émis un avis de tsunami. Il était alors estimé qu’une vague dépassant 1 m de hauteur allait s’abattre sur les côtes, précisément sur la partie nord-ouest de l’île de Honshu. Heureusement, environ 2h30 après le tremblement de terre, cette alerte a été enfin levée.

Côté victime, le bilan est plutôt léger. Des blessures légères et des dégradations relatives sont à déplorer. Au Japon, même si le pays est habitué à des séismes récurrents, la puissance a choqué et a interrompu les programmes TV.

La chaîne publique NHK a par exemple interrompu ses programmes afin de diffuser les informations portant sur le séisme en cours.

Une très grande partie de l’île principale du Japon a donc ressenti ce séisme, comme dans la capitale,  Tokyo. Dans plusieurs localités du pays du soleil levant, une intensité sismique dépassant six sur l’échelle de Richter a été ressentie. Selon les témoins locaux, il était alors difficile de se tenir debout, et l’ensemble des mobiliers tremblait.

À Awashima, dans la préfecture de Niigata, un petit tsunami a été observé, sans faire des dégâts conséquents. Globalement, les autorités japonaises recommandent aux habitants de ne pas s’approcher des côtes, par prévention. Heureusement, contrairement à beaucoup de tremblement de terre, les compagnies d’électricité et d’eau n’ont pas signalé d’anomalies importantes dans leurs installations.

Des répliques à venir

Comme tout séisme de cette importance, il y aura probablement de fortes secousses dans les prochains jours. Que ce soit dans les prochaines heures ou semaines, il faut s’attendre à des répliques, et se montrer très vigilant. D’ailleurs, très rapidement, tous les centres de secours et d’appels ont été saturés, et les réseaux sociaux ont été le théâtre d’énormément de témoignages. Même si les répliques seront logiquement beaucoup moins importantes, il faut rappeler que le séisme a été initialement puissant, et que les prochaines semaines pourraient être surprenantes.

Concernant le bilan humain, il n’y a, comme nous vous l’avons dit plus haut, aucune victime à déplorer. Cependant, les secours précisent que la zone touchée par le tremblement de terre est très majoritairement rurale, et que le diagnostic pourrait prendre des jours. Pour évaluer précisément les dégâts, le gouvernement nippon a monté une cellule spéciale, afin de suivre au mieux la situation et de la clarifier pour tout le monde.

Pour rappel, le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, et subit toute l’année des centaines de séismes. Il est rapporté qu’environ 20 % des tremblements de terre les plus importants de la planète se déroulent au Japon, et le tremblement de terre du 11 mars 2011 est l’un des plus puissants de l’histoire de la planète.


Partagez cet article
  • 87
    Partages
  • 87
    Partages

Laisser un commentaire