Partagez cet article
  • 26
    Partages

Dernière modification le

Il y a quelques jours, la Saint-Patrick était l’occasion de célébrer à travers le monde les coutumes et les mœurs irlandaises, de plus en plus populaire dans le monde. Je vous propose aujourd’hui de faire un focus sur ce phénomène là au Japon, où l’ampleur est de plus en plus important au fil des années et ce pour de multiples raisons. Cette année, à Tokyo, plus de 130 000 personnes ont participé à la célébration et se sont réunis à travers les rues de la ville, un record. Retour sur les événements.

Dirigée par le ministre irlandais de la culture et du patrimoine, en compagnie du grand maréchal Keiko Kawashima, le gigantesque défilé s’est déroulé autour de l’avenue Omotesando, à Harajuku. Très populaire et accessible à la jeunesse, il a été représenté comme une vitrine idéale pour la présentation de la culture irlandaise moderne. Cette opportunité, assez incroyable en plein Tokyo, a été l’occasion pour de nombreux Japonais d’en découvrir un peu plus sur cette culture très éloignée.

Faisons tout de suite tomber le voile, et expliquons d’abord que cette célébration n’a, malheureusement, rien de hasardeuse. En effet, l’Irlande a signé le 1er février dernier, un accord de partenariat économique avec le Japon ce qui a considérablement renforcé ses liens avec le pays du soleil levant. Le défilé, qui ont attiré de nombreux visiteurs, souligne la force de ces liens grandissants. Évidemment, si tous ces accords économiques n’avaient pas eu lieu, il y aurait tout de même eu un hommage à cette fête irlandaise qui est aujourd’hui mondiale. En revanche, les proportions auraient été toutes autres, et l’on pourrait même dire qu’elles seraient négligeables.

une stpat 1 - Plus de 130 000 personnes ont participé à la célébration de la Saint-Patrick à Tokyo

Je pense que les Japonais commencent à comprendre qu’il existe des liens plus étroits entre nos deux pays qu’il ne l’aurait imaginé au départ et qu’il en va de même pour les Irlandais”. Ce sont les mots utilisés par Madigan, la ministre irlandaise de la culture. En lisant entre les lignes, on voit à quoi fait référence la ministre. En effet, le Japon et l’Irlande sont tous deux similaires de par leur contexte géographique : deux îles insulaires qui restent néanmoins ouvertes à leur zone géographique et aux pays voisins.

Par la suite, elle met également en avant le fait que les deux pays ont des racines culturelles profondes, que ce soit dans les domaines de l’art ou de la littérature, et qu’ils aiment tous les deux “célébrer la vie”. Irlandais et Japonais sont évidemment très différents quand il est question de faire la fête, ce n’est un secret pour personne. En revanche, il est vrai que nous pouvons aisément trouver des contrastes tout comme des parallèles entre les deux sociétés pour les rapprocher. De mon point de vue, nous avons là affaire à un discours politisé qui vise à brosser dans le sens du poil les diplomates et ainsi d’aller dans le sens de négociation. En réalité, les Japonais et les Irlandais demeurent assez éloignés dans leur façon d’être, dans leur façon de percevoir la vie, mais également dans leur façon de s’amuser. Même si, globalement, on assiste depuis quelques années à une uniformisation des plus jeunes classes de la société japonaise suivant les standards européens et plus généralement occidentaux, il est encore trop tôt pour les rapprocher à ce point.

En définitive, comme vous avez pu le voir dans le titre de cet article, c’est plus de 130 000 personnes, un chiffre astronomique, qui ont participé à ce défilé populaire et festif. Les instances ministérielles irlandaises ayant fait le déplacement à Tokyo espèrent que cet événement sera l’occasion de marquer le coup, ou au moins d’être le début d’une relation durable entre les deux pays. Dans le même temps, il ne faut pas oublier que l’Irlande investit au sein même de la capitale japonaise en construisant la “Maison de l’Irlande”, dotée d’une belle enveloppe de 40 millions de dollars. D’ailleurs, il ne faut pas sous-estimer les projets irlandais concernant le Japon, car des investissements importants vont avoir lieu, notamment dans le secteur culturel.

En se penchant un peu sur les sources que l’on a en notre possession, on remarque assez rapidement que le Japon est depuis bien longtemps un des plus gros investisseurs en Irlande de la région Asie-Pacifique. Les deux pays ont désormais l’ambition de construire une relation forte durable et qui amèneront les deux pays un tout nouveau niveau de partenariat.

Si vous êtes curieux de savoir ce qu’est cette maison d’Irlande, sachez qu’elle se présentera sous la fonction de plate-forme, ou plutôt de vitrine. Elle aura pour ambition de projeter l’Irlande avec une toute nouvelle ambition au Japon. Le pays du soleil levant est la troisième économie du monde, du fait de quoi il n’est pas étonnant que des pays cherchant un nouveau souffle comme Irlande souhaite trouver de nouveaux partenaires. Les diplomates irlandais ont également avancé le fait que les politiques menées au sein des deux pays se ressemblent beaucoup. Par là, elle évoque le fait que les deux pays seraient gouvernés par une démocratie très conservatrice, plutôt de droite.

Pour finir, nous pourrions revenir rapidement sur la marche, qui a dynamisé toute la ville de Tokyo ce dimanche. Nous connaissons les rues bien aménagées de Tokyo, bien droites et propres. La semaine passée, elles ont été le théâtre d’une véritable vague irlandaise où tout le monde ornait des chapeaux verts, certains des bières et, surtout, une ambiance rarement vue dans en plein Tokyo.

Il faut remonter en 1992 pour trouver la première trace d’un défilé irlandais en plein Tokyo. À l’époque, c’était le réseau irlandais au Japon qui, avec l’ambassade d’Irlande, avait tenté de présenter la culture irlandaise au japonais, alors en pleine croissance financière. Depuis, ce festival grandit chaque année et est aujourd’hui passé dans une toute nouvelle phase…

une stpat 2 - Plus de 130 000 personnes ont participé à la célébration de la Saint-Patrick à Tokyo

Partagez cet article
  • 26
    Partages
  • 26
    Partages