Nous rejoindre

ARTICLE

Quelle est la superficie du Japon ?

japon superficie

La superficie au Japon a été évaluée à 377 970 km2 en 2018, selon la collection d’indicateurs de développement de la Banque mondiale établie à partir de sources officiellement reconnues.

Le Japon est composé de quatre îles principales — Honshu, Hokkaido, Shikoku et Kyushu — et de plus de 3 000 petites îles. Elles s’étendent sur une longueur totale de 2 000 km, mais ne font qu’environ 300 km de large. Le pays est situé sur la ceinture de feu du Pacifique. Les trois quarts du territoire national sont constitués de montagnes, et de longues chaînes qui constituent l’épine dorsale de l’archipel. Les majestueuses Alpes japonaises, constellées de sommets de 3 000 mètres, divisent la partie centrale de Honshu, l’île principale. On compte au Japon environ 200 volcans, dont 60 environ sont en activité. Les séismes et les éruptions volcaniques sont donc des phénomènes courants.

En 1992, une enquête de l’Agence nationale des terres sur l’utilisation des terres a révélé que 252 100 km2 (66,7 % de la superficie nationale) sont des forêts, 52 600 km2 (13,9 %) des champs cultivés et 16 500 km2 (4,4 %) des zones résidentielles. La surface cultivée se réduit d’année en année, de manière progressive. La densité est mal répartie au Japon, malgré la forte superficie disponible.

Le pays se trouve dans la partie nord-est de la zone asiatique de mousson qui regroupe l’Inde, la Chine, la Corée et les pays du Sud-est asiatique. En général, le climat est doux et humide, mais il y a des variations très marquées entre le nord et le sud ainsi qu’entre le côté de l’océan Pacifique à l’est des chaînes de montagnes centrales et le côté de la mer du Japon à l’ouest. Les quatre saisons distinctes du pays se caractérisent par trois périodes de fortes précipitations.

En savoir plus :   Le Japon enregistre 100 nouvelles contaminations par le coronavirus pour la première fois depuis le 9 mai

Compte tenu de la topographie et des conditions météorologiques exceptionnelles du Japon, les rivières du pays se distinguent par leurs caractéristiques naturelles. Les rivières sont enclines aux inondations parce qu’elles ont un débit rapide, du fait de la forte pente de leurs bassins et de leur relative étroitesse. Les crues sont relativement importantes, puisque le rapport entre le débit de pointe et la superficie du bassin est de 10 à 100 fois supérieur à celui des principaux affluents dans les autres pays.