Pour lutter contre les ours, une ville japonaise déploie des robots en forme de loup

La ville de Takikawa, au Japon, cherchait activement un moyen pour dissuader des ours. Ces derniers pouvaient alors attaquer des voyageurs dans certains cas. La solution ? Le robot « Monster Wolf ».

Monster Wolf
Monster Wolf / Crédit image : Kyodo / Reuters

Prévenir les attaques d’ours

Rien que pour l’année 2019, 157 personnes ont été attaquées par des ours au Japon. Depuis l’installation de ces robots en forme de loup, aucune offensive n’est à déplorer. Pour le moment, l’efficacité est totale, comme le rapporte le Guardian.

Selon les écologistes japonais, ces récentes attaques d’ours noirs sont vraisemblablement dues à une pénurie de glands dans la nature sauvage japonaise. Il s’agit pourtant d’un élément essentiel de leur régime pré hibernation, car il est riche en calories. En revanche, avec la déforestation et la croissance des villes, la barrière entre les maisons humaines et les habitations des sources est de plus en plus proche. Le contact entre les ours et les hommes n’en est que décuplé.

Ci-dessous, vous pouvez retrouver une vidéo que le quotidien japonais NHK a publiée sur son compte Twitter. On peut y voir la nouvelle installation, qui semble tout droit issue d’une mauvaise blague à Halloween.

Ce Monster Wolf possède donc 4 jambes, un corps hirsute, une crinière rouge et des yeux brillants. Pour les ours, il est capable de bouger sa tête, de faire clignoter des lumières et d’émettre des sons allant du hurlement de loup à des bruits de machine. Cette initiative est possible avec le fabricant Ohta Seiki. Ce dernier a déjà vendu 70 pièces de ce type depuis 2018.

Lire aussi :   Osaka demande les imperméables de ses citoyens contre le coronavirus

Pour la petite histoire, il y avait autrefois des loups au Japon. Ces animaux parcouraient les îles centrales et septentrionales du pays, mais ils ont été chassés jusqu’à l’extinction il y a désormais plus d’un siècle.

Partager avec vos amis :