Nous rejoindre
Coronavirus Japon

Société

Pour la première fois, Tokyo recense plus de 300 contaminations par le coronavirus

Le coronavirus n’est définitivement pas parti, au Japon. Selon un officiel, le gouvernement métropolitain de Tokyo a enregistré jeudi un record de plus de 300 nouveaux cas de coronavirus en une seule journée.

Cette donnée dépasse le précédent record de 293 cas confirmé vendredi dernier et constitue la première fois où l’on dépasse les 300 cas. À Tokyo et dans certaines autres zones urbaines du Japon, le nombre de cas confirmés a fortement augmenté depuis la levée complète de l’état d’urgence à l’échelle nationale fin mai.

Yuriko Koike, gouverneure de Tokyo, a invité les habitants à éviter les sorties non essentielles pendant les quatre jours de vacances qui ont débuté jeudi, après avoir augmenté l’alerte à la pandémie au plus haut des quatre niveaux disponibles. Les craintes relatives à la poursuite de la propagation du virus s’intensifient depuis que le gouvernement central a lancé mercredi une campagne de subvention des voyages, à l’exclusion des habitants de Tokyo.

En juillet, à l’exception de deux jours, Tokyo affiche un nombre à trois chiffres de nouvelles infections par jour, avec un total de 10 054 infections mercredi. Selon le gouvernement local, le nombre d’infections a augmenté en particulier dans les établissements de la vie nocturne tels que les bars d’hôtesses et d’hôtes.

En savoir plus :   Les livraisons japonaises de bière en Corée du Sud ont chuté de 99,9 %