La population du Japon : tout savoir sur la démographie japonaise

Selon le Worldometer, qui a élaboré les dernières données des Nations Unies, la population actuelle du Japon est de 126 323 166 habitants au dimanche 22 novembre 2020. Mais pour aller plus loin, Furansu vous propose un article complet et régulièrement mis à jour sur la démographie japonaise.

Des Japonaises en kimono
Des Japonaises en kimono

Évolution de la population du Japon

La population japonaise occupe la 11e place et représente 1,6 % du total mondial. En 2015, la densité de population du Japon était de 340,8 personnes par kilomètre carré, ce qui le plaçait au 11e rang des pays ou régions comptant 10 millions d’habitants ou plus.

Entre le XVIIIe siècle et la première moitié du XIXe siècle, la population du Japon est restée stable à environ 30 millions d’habitants. Depuis la restauration Meiji en 1868, le pays a commencé à se développer en parallèle avec la volonté de construire un État-nation moderne. Cette augmentation est directement liée à une croissance urbaine lente mais régulière, au développement de Hokkaido, Tōhoku, et du sud de Kyushu, et à l’introduction de l’agriculture commerciale.

La population a atteint 50 millions d’habitants en 1912, et a dépassé la barre des 100 millions en 1967. Mais la croissance démographique du Japon s’est ensuite ralentie, avec un taux de changement démographique d’environ 1 % entre les années 1960 et 1970.

Elle a ensuite fortement diminué depuis les années 80. Selon le recensement de la population de 2015, la population totale du Japon était de 127,09 millions d’habitants. Il s’agit d’une diminution de 962 607 personnes par rapport au recensement précédent (2010), ce qui indique le premier déclin de la population depuis le début du recensement en 1920. Pour 2019, elle était de 126,17 millions, soit une baisse de 0,28 million par rapport à l’année précédente.

Après la Seconde Guerre mondiale, la caractéristique démographique frappante du Japon était la baisse des taux de natalité et de mortalité, conséquence de la diminution du nombre d’enfants dans les familles et de l’amélioration sensible des conditions de santé. Le rythme d’accroissement de la population japonaise s’est considérablement ralenti à la fin du XXe siècle et a essentiellement stagné au cours de la première décennie du XXIe siècle. Au terme de cette décennie, le Japon, dont le taux de natalité est l’un des plus faibles du monde, enregistrait une perte nette de population chaque année, malgré une espérance de vie parmi les plus élevées du monde.

Lire aussi :   41 cas de coronavirus supplémentaires identifiés sur le bateau de croisière

La population japonaise en statistiques

AnnéePopulationVariation annuelle en %Variation annuelleMigrants (net)Âge médianTaux de féconditéDensité (P/Km²)Population urbaine (%)Population urbainePart du pays dans la pop mondialePopulation mondialeRang mondial du Japon
2020126,476,461-0.30 %-383,84071,56048.41.3734791.8 %116,099,6721.62 %7,794,798,73911
2019126,860,301-0.27 %-341,89171,56046.71.4034891.7 %116,322,8131.64 %7,713,468,10011
2018127,202,192-0.24 %-300,53371,56046.71.4034991.6 %116,521,5251.67 %7,631,091,04010
2017127,502,725-0.20 %-260,54071,56046.71.4035091.5 %116,693,2761.69 %7,547,858,92510
2016127,763,265-0.17 %-221,86871,56046.71.4035091.4 %116,835,0971.71 %7,464,022,04910
2015127,985,133-0.09 %-111,44471,62746.41.4135191.4 %116,944,4281.73 %7,379,797,13910
2010128,542,3530.03 %43,24755,51644.71.3435390.8 %116,741,0341.85 %6,956,823,60310
2005128,326,1160.13 %160,38832,84043.01.3035286.0 %110,340,7091.96 %6,541,907,02710
2000127,524,1740.18 %231,738-20,06741.21.3735078.7 %100,303,7162.08 %6,143,493,8239
1995126,365,4840.30 %372,0499,25739.41.4834778.0 %98,593,1782.20 %5,744,212,9797
1990124,505,2400.43 %524,352-59,66837.31.6534277.3 %96,298,5072.34 %5,327,231,0617
1985121,883,4820.68 %813,30810,00035.01.7633476.7 %93,507,9442.50 %4,870,921,7407
1980117,816,9400.94 %1,080,71641,00132.51.8332376.2 %89,755,5532.64 %4,458,003,5147
1975112,413,3591.39 %1,496,822142,98730.32.1330875.7 %85,121,9872.76 %4,079,480,6066
1970104,929,2511.28 %1,296,450164,54128.82.0428871.9 %75,417,1632.84 %3,700,437,0466
196598,447,0021.00 %954,677-30,27027.22.0327067.9 %66,812,4222.95 %3,339,583,5975
196093,673,6151.02 %931,072-20,00025.42.1725763.3 %59,269,4083.09 %3,034,949,7485
195589,018,2571.46 %1,243,23523.62.9624458.4 %52,005,3193.21 %2,773,019,9365

Prévisions démographiques pour le Japon

AnnéePopulationVariation annuelle en %Variation annuelleMigrants (net)Âge médianTaux de féconditéDensité (P/Km²)Population urbaine (%)Population urbainePart du pays dans la pop mondialePopulation mondialeRang mondial du Japon
2020126,476,461-0.24 %-301,73471,56048.41.3734791.8 %116,099,6721.62 %7,794,798,73911
2025123,975,982-0.40 %-500,09664,62850.51.3734092.5 %114,645,5891.51 %8,184,437,46012
2030120,758,057-0.52 %-643,58546,62652.11.3733193.3 %112,710,0681.41 %8,548,487,40013
2035117,166,141-0.60 %-718,38348,59953.31.3732194.3 %110,450,1181.32 %8,887,524,21315
2040113,356,476-0.66 %-761,93348,58654.11.3731195.3 %107,981,8431.23 %9,198,847,24015
2045109,529,351-0.68 %-765,42548,66354.61.3730096.3 %105,471,9381.16 %9,481,803,27416
2050105,804,027-0.69 %-745,065 54.71.3729097.4 %103,038,9091.09 %9,735,033,99017

Source : Japan Population (2020) – Worldometer (worldometers.info)

Lire aussi :   Fleur de cerisier : tout savoir sur le symbole du Japon

La fertilité au Japon et dans sa population

Ce vieillissement rapide de la population a été directement causé par deux facteurs démographiques : la baisse du taux de fertilité et la réduction de la mortalité (c’est-à-dire l’augmentation de l’espérance de vie).

Depuis la moitié des années 1970, le niveau de fécondité du Japon est tombé à un niveau bien inférieur de remplacement, atteignant l’ISF d’environ 1,5 enfant par femme en au début des années 1990. Depuis cette date, l’ISF a n’a jamais retrouvé le niveau de 1,50, en diminuant même entre 1,3 à 1,4 enfant par femme – le niveau le plus bas selon Kohler, Billari et Ortega (2002).

Évolution du taux de fécondité au Japon
Évolution du taux de fécondité au Japon

Le problème contemporain de naissance au Japon

Au Japon, la population se réduit. En effet, pour la première fois depuis que le gouvernement a commencé à suivre l’évolution de la situation il y a plus d’un siècle, on a enregistré moins d’un million de naissances l’année dernière, alors que la population du pays a diminué de plus de 300 000 personnes. Depuis longtemps, la responsabilité est imputée aux jeunes Japonais, qui sont accusés de ne pas avoir suffisamment de relations sexuelles, et aux femmes qui, selon la rumeur, font passer leur carrière avant l’idée de se marier et de fonder une famille.

L’espérance de vie au Japon

La baisse de la mortalité, en particulier la baisse de la mortalité des personnes âgées, est le deuxième facteur démographique du vieillissement et du déclin de la population du pays. Pour le dire autrement, l’allongement de l’espérance de vie dans la vieillesse est l’une des principales causes du vieillissement rapide et extrême du Japon.

En 1985, le pourcentage de personnes âgées de 65 ans et plus dépassait 10 % au Japon, mais en 1950, ce pourcentage était déjà de 11,4 % en France et de 10,2 % en Suède. En 1955 en Allemagne, en 1965 en Italie et en 1970 aux États-Unis, le pourcentage dépassait 10 %, et ce, plus tôt qu’au Japon. Mais en 2015, le pourcentage de la population âgée de 65 ans et plus au Japon était de 26,6 %, dépassant les États-Unis (14,6 %), la France (18,9 %), la Suède (19,6 %), l’Allemagne (21,2 %) et l’Italie (21,9 %), ce qui indique que le vieillissement de la société au Japon progresse assez rapidement par rapport aux États-Unis et aux pays européens.

Evolution de l'espérance de vie au Japon
Evolution de l’espérance de vie au Japon

Les hommes et leur rôle au Japon

Les hommes sont encore largement considérés comme les principaux gagne-pain et soutiens de famille, mais le manque de bons emplois peut créer une catégorie d’hommes qui ne se marient pas et n’ont pas d’enfants parce qu’ils savent, tout comme leurs partenaires éventuelles, qu’ils n’en ont pas les moyens.

Cette situation peut être surprenante au Japon, un pays où l’économie se porte plutôt bien (sauf cette année en raison du coronavirus) et où le taux de chômage est inférieur à 3 %. Mais les opportunités économiques en baisse résultent d’une tendance plus large qui est de nature mondiale : l’augmentation de l’emploi instable.

Depuis la période de l’après-guerre, le Japon a une longue histoire de ” l’emploi régulier “, comme l’appellent communément les spécialistes du travail. En effet, les hommes commencent leur carrière en occupant des emplois qui leur donnent de bons avantages sociaux, des augmentations de salaire fiables et en sachant que s’ils travaillent dur, ils peuvent garder leur emploi jusqu’à la retraite. Mais aujourd’hui, selon Jeff Kingston, professeur au campus japonais de l’université Temple et auteur de plusieurs livres sur le Japon, environ 40 % de la main-d’œuvre japonaise est “irrégulière”.

L’émigration au Japon

Les Japonais vivant à l’étranger étaient environ 663 100, dont environ 75 000 avaient le statut de résident permanent à l’étranger, soit plus de six fois le nombre de ceux qui avaient ce statut en 1975. En 1990, plus de 200 000 Japonais sont partis à l’étranger pour des périodes prolongées d’études, de recherche ou de missions commerciales. Alors que le gouvernement et les entreprises privées ont mis l’accent sur l’internationalisation, un plus grand nombre d’individus ont été directement touchés, ce qui a réduit l’insularité historique du Japon.

Bien qu’il soit avantageux de vivre à l’étranger, les personnes qui ont vécu hors du Japon pendant de longues périodes ont souvent été confrontées à des problèmes de discrimination à leur retour, car les autres ne les considèrent plus comme des Japonais à part entière. Vers la fin des années 1980, ces problèmes, en particulier les brimades des enfants de retour dans les écoles, sont devenus un problème public majeur au Japon et dans les communautés japonaises à l’étranger.

La population dans les villes du Japon

#NOM DE LA VILLEPOPULATION
1Tokyo8,336,599
2Yokohama3,574,443
3Osaka2,592,413
4Nagoya2,191,279
5Sapporo1,883,027
6Kobe1,528,478
7Kyoto1,459,640
8Fukuoka1,392,289
9Kawasaki1,306,785
10Saitama1,193,350
11Hiroshima1,143,841
12Yono1,077,730
13Sendai1,063,103
14Kitakyushu997,536
15Chiba919,729
16Sakai782,339
17Shizuoka701,561
18Kumamoto680,423
19Okayama639,652
20Hamamatsu605,098
21Hachioji579,399
22Honcho560,743
23Kagoshima555,352
24Niigata505,272
25Himeji481,493
26Matsudo470,277
27Nishinomiya-hama468,925
28Kawaguchi468,565
29Kanazawa458,937
30Utsunomiya449,865
Partager avec vos amis :
  • 73
    Partages
  • 73
    Partages

Après avoir terminé une licence d'Histoire, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure du site web avec FuransuJapon. L'objectif est d'apporter un nouveau point de vue sur les actualités principales du pays du soleil levant. Histoire, Culture, Géographie, Anime & Manga, beaucoup de catégories sont concernées ! J'écris également pour divers médias sur le net. Me contacter : bcabiron@gmail.com