Nous rejoindre

ARTICLE

Pénurie de papier toilette au Japon : le vrai du faux

Sur Twitter, nous avons pu apercevoir des photographies japonaises de magasins révélant de tristes rayons vides. La nourriture est prise d’assaut, mais le papier toilette (hygiénique) l’est davantage. Le climat est tendu en raison de l’épidémie de coronavirus. Les craintes sont réelles, et il convient de tirer au clair cette situation.

Le coronavirus bouscule le Japon

Les habitants du Japon se préparent à affronter le coronavirus COVID-19 qui s’est répandu dans plusieurs préfectures du pays. Le Premier ministre Shinzo Abe a fait savoir que toutes les écoles élémentaires, collèges et lycées devraient fermer pendant plusieurs semaines, au fur et à mesure que la situation évolue. Même Disneyland Tokyo est fermé jusqu’au 15 mars, au minimum, pour éviter que le virus ne se propage parmi les visiteurs.

Selon le Japan Coronavirus Tracker, il y a actuellement 212 cas actifs dans le pays, la plupart provenant du bateau de croisière qui a été mis en quarantaine pendant plusieurs semaines dans le port de Yokohama (Diamond Princess), ou de personnes qui étaient récemment en visite en Chine.

Le papier toilette au Japon

La situation a pris un tournant dramatique lorsque les médias sociaux ont récemment diffusé des images de rayons vides dans des magasins qui étaient autrefois bien approvisionnés en papier toilette. Désormais, au Japon, le papier hygiénique est difficile à trouver.

Voici la logique qui a lancé ce mouvement de panique : si les ressources industrielles à partir desquelles est fabriqué le papier hygiénique (ainsi que les masques de santé que les Japonais aiment porter même en temps normal) proviennent de Chine, l’épidémie de virus qui s’y produit pourrait perturber la production et rendre ces articles impossibles à obtenir au Japon.

Une rumeur tenace, qui a amené un groupe industriel fabricant du papier toilette au Japon à annoncer dans les médias que cette croyance était totalement fausse. En effet, l’ensemble des matériaux utilisés pour la fabrication des masques et du papier toilette provient de l’intérieur du Japon, et il n’y a donc pas lieu de craindre des pénuries prolongées.

Cette panique liée au papier toilette n’est pas une première au Japon. Après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 (Tohoku), des pénuries avaient été constatées. En 1973 déjà, il y avait eu des émeutes au Japon à propos du papier hygiénique.

À lire également : Coronavirus : l’un des plus anciens ryokan du Japon fait faillite

Facebook

Plus dans ARTICLE