50 Partages

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué si vous vous êtes baladés au Japon, mais les habitants de l’archipel ont toujours une préférence pour le paiement en liquide. Cela est particulièrement vrai pour les grosses sommes. Cette habitude agace de plus en plus les banques et le gouvernement, qui cherchent à y mettre fin pour des questions financières.

Une tendance qui persiste

Ces dernières années, la plupart de nos téléphones se sont dotés de paiement électronique, et des systèmes plus sophistiqués sont apparus en Europe. Au Japon, cela fait déjà une quinzaine d’années que les porte-monnaie virtuels ont fait leur apparition. Très pratique, le paiement directement à travers un terminal mobile permet de remplacer votre carte bancaire.

Au Japon, le liquide a toujours été préféré pour les transactions. Pour les petits commerces, on préférera des espèces sonnantes et trébuchantes à la présentation d’une carte bancaire. En réponse à ce phénomène, le gouvernement japonais souhaiterait doubler la part des transactions électroniques d’ici six ans. Aujourd’hui, il n’est qu’à 20 %. À titre de comparaison, en Corée du Sud, c’est environ 90 % des paiements qui sont électroniques.

L’ironie veut qu’au Japon, les paiements par des systèmes sans contact (comme Nanaco ou Waon) soient souvent utilisés pour des petites transactions, de quelques euros seulement. Paradoxalement, les paiements plus élevés sont fréquemment effectués par le liquide. Pour les banques, cela représente un manquement évident. Mais ce n’est pas tout, car pour gérer convenablement les distributeurs et le transport de l’argent, il faut compter 2000 milliards de yens, c’est-à-dire 16 milliards d’euro total. Tout cela est bien évidemment sans compter la main-d’œuvre, qui, d’ailleurs, manque de plus en plus au Japon.

Dorénavant, la plupart des téléphones intelligents embarquent des systèmes de paiement mobile. Également, les cartes bancaires sans contact fonctionnent sur la plupart des distributeurs et des machines à paiement dans les magasins. De plus en plus, des initiatives qui visent à inciter les gens à utiliser ce mode de règlement fleurissent de toutes parts, et les utilisateurs commencent à y trouver leur compte. Le flux d’argent est totalement repensé, surtout pour les jeunes. Malheureusement, le Japon connaît un vieillissement intensif de sa population, et ces nouveautés mettent forcément plus de temps à être adoptées. Il faut motiver des centaines de milliers de personnes à abandonner les espèces, afin de passer au paiement sans contact…

visuel japon payement - Malgré l'apparition du paiement électronique, les Japonais préfèrent toujours le liquide
50 Partages

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de