L’histoire de la pastèque carrée au Japon

Parfois, le Japon ne fait pas comme les autres. Au pays du soleil levant, il est possible d’acheter des pastèques carrées (ou rondes). Devant cette singularité assez surprenante, on se pose immédiatement beaucoup de questions. Pourquoi ? Comment ? Quelle est l’histoire derrière cette invention et quel est le lien des Japonais avec la pastèque. En faire une carrée procure plusieurs avantages : un meilleur rangement, une nouvelle forme considérée comme plus esthétique et un moyen de se différencier. Découvrez la suite et l’histoire de la pastèque carrée avec notre article détaillé.

Pourquoi créer une pastèque carrée ?

La pastèque carrée est un concept qui a été rendu possible il y a une quarantaine d’années par des agriculteurs japonais. L’objectif initial était de créer le même fruit, mais en gagnant de l’espace et en attirant par la même occasion la curiosité des éventuels consommateurs. Sa forme unique et son bel aspect en forme de dé est plutôt appréciée sur le marché. C’est aujourd’hui un produit emblématique de la ville de Zentsuji.

À partir de 1965, la ville japonaise a pu se lancer dans la production de pastèque carrée grâce à son climat chaud et peu pluvieux. Après des premiers essais peu concluants (manque de goût et de sucre), l’association des producteurs enregistrés a poursuivi les recherches sur cette culture. De nombreuses variétés de pastèque ont été essayées, tout comme des dizaines de moules différents. Aujourd’hui, c’est surtout la variété de pastèque Shimao qui est retenue.

L’un des avantages de la pastèque carrée, c’est de pouvoir se stocker bien plus facilement. Ce n’est pas une surprise, il est difficile d’empiler des fruits ou des produits ronds. Le fait d’avoir une forme en dé permet de mieux les entreposer dans des réfrigérateurs. Cela dit, cette variété ne se destine pas à la consommation, comme nous le verrons ci-dessous.

Comment créer une pastèque carrée ?

Puisque la pastèque carrée est si différente de prime abord à une pastèque plus classique et ronde, on pourrait se poser la question de l’utilisation de produits chimiques ou d’OGM. Ce n’est toutefois pas le cas ! La pastèque est élevée naturellement, dans les mêmes conditions qu’un fruit plus classique. Ce qui change, c’est son lieu de développement. Tout d’abord, les agriculteurs sélectionnent les meilleures pousses de fruits. Quand les pastèques sont encore de petite taille, elles vont être placées dans des récipients en forme de cubes qui serviront de moules. Ensuite, les étapes ne changent pas jusqu’à ce que le fruit devienne presque mûr. Le principe est assez simple : la pastèque va grossir et s’adapter au contenant. La taille standard d’un moule est de 18 cm sur 18 cm.

Aujourd’hui, une pastèque carrée est souvent récoltée avant qu’elle ne devienne complètement mûre. Cela permet d’avoir un visuel plus attractif et une peau moins endommagée. La variété Shimao, qui est principalement cultivée, donne des fruits de grande taille, avec un poids se situant entre 6 et 8 kilos. La peau est verte foncé, striée de plusieurs rayures sombres qui se démarquent nettement et qui attirent l’œil.

Schéma de la croissance d'une pastèque carrée

Combien ça coûte ?

La pastèque carrée est aujourd’hui considérée au Japon comme étant un produit de luxe. Il n’est pas rare que l’on achète ce fruit de décoration afin de l’offrir en cadeau à un voisin ou à une personne que l’on souhaite remercier. Ainsi, les meilleures ventes se réalisent pour les grandes occasions. Avec une forme carrée, la pastèque peut tout à fait servir de décoration, que ce soit au sein même d’un domicile ou pour un magasin. Le plus souvent, une pastèque est utilisée pour donner un côté plus « nature » à la devanture d’un magasin de luxe, par exemple.

Puisque l’on parle d’un produit de luxe, le prix est une affaire importante. Les pastèques rondes sont classiques au Japon et ne coutent que quelques euros. Mais dans le cas d’une pastèque carrée, qui nécessite une culture différente et des précautions supplémentaires, le tarif grimpe souvent au-delà de 50 €. En 2021, l’expédition annuelle a été réalisée le 30 juin et chacun des fruits coûtait environ 75 €, soit 10 000 ¥ au Japon.

Comme vous vous en doutez, le prix varie selon le poids, l’apparence générale ainsi que certaines autres caractéristiques techniques de la pastèque. Tous les fruits sont sélectionnés d’après un « tableau des standards de livraison des pastèques carrées de Zentsuji ». Les pastèques sont ensuite catégorisées selon plusieurs rangs, que l’on peut vulgariser comme étant des licences. Pour pouvoir être expédié sous le nom de « pastèque carrée de Zentsuji », il faut impérativement qu’un fruit soit classifié comme étant « Suprême L » ou « Excellent L » !

La pastèque carrée, ça se mange au Japon ?

Même s’il s’agit du même fruit, la pastèque carrée n’est souvent pas consommable. Au début, on a souhaité cultiver des pastèques comestibles pouvant tenir sur une étagère ou bien plus facilement dans un réfrigérateur. Malheureusement, cela signifiait qu’il fallait récolter le fruit à pleine maturité, et donc que sa durée de vie ne dépassait pas 3 ou 4 jours. La stratégie a donc évolué et est devenue totalement commerciale.

Les pastèques carrées sont désormais récoltées quand elles ne sont pas encore mûres, ce qui permet d’augmenter leur durée de conservation à environ 6 mois. De même, des précautions supplémentaires qui visent à améliorer l’apparence du fruit peuvent rendre celui-ci tout à fait impropre à la consommation. Avec le prix dépassant allègrement les 50 €, il est difficile d’imaginer des consommateurs acheter ce produit dans le but de le manger.

Plus de 500 unités sont préparées chaque année par divers agriculteurs japonais. Malheureusement, leur nombre ne cesse de chuter au fil des années, faute de succession. En 2018, on comptait neuf producteurs parmi les préfectures nipponnes. En 2021, il n’y en a plus que sept.

Au Japon, Zentsuji est la seule « marque » officiellement autorisée. Mais comme pour tout, des contrefaçons ont vu le jour. Les versions chinoises sont de plus en plus populaires et s’exportent plutôt bien. Enfin, de nouvelles variantes, par exemple en forme de cœur, font peu à peu leur apparition sur le marché. Bref, il y en a pour tous les goûts et surtout tous les budgets !

Aidez-nous en partageant l’article !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Nos réseaux sociaux 📲

Derniers articles 🔥

Lire aussi

Proverbes japonais

Liste de proverbes japonais

Vous cherchez des proverbes japonais inspirants, réfléchis ou surprenants ? Nous avons rédigé un article spécialement pour vous ! Retrouvez ci-dessous des dizaines de proverbes

Ere Sengoku

La période Sengoku au Japon (1467-1615)

La période Sengoku (戦国時代, Sengoku Jidai, « période des États combattants ») est une période de l’histoire japonaise marquée par une guerre civile quasi constante, des bouleversements

0
Pourquoi ne pas laisser un petit commentaire ? :)x
()
x