Nous rejoindre

ARTICLE

One Piece : Eiichiro Oda donne ses conseils pour créer un manga

Eiichiro Oda

Eiichiro Oda formule de judicieux conseils pour les jeunes créateurs. Alors que ces recommandations pourraient paraître brutales, elles sont à la fois honnêtes et utiles.

La plupart des lecteurs de mangas ont, à un moment donné, rêvé de réaliser un manga. Malheureusement, ce processus soulève des difficultés insurmontables qui dissuadent parfois les gens de le faire. Toutefois, pour les créateurs de manga ambitieux, la tentation est grande de participer à un concours où certains des plus grands auteurs de manga de tous les temps examinent votre travail. C’est principalement le cas au Japon, mais dans certaines conventions européennes aussi.

Pour le 100e concours Tezuka Manga, le vainqueur sera publié dans le Weekly Shonen Jump et recevra les éloges de Tezuka Productions et d’auteurs de manga comme Akira Toriyama (Dragon Ball, Dr. Slump), Kazue Kato (Blue Exorcist), Kohei Horikoshi (My Hero Academia), Takehiko Inoue (Slam Dunk) et Eiichiro Oda (One Piece). Toutes ces personnes offrent aux candidats potentiels des conseils sur le métier de mangaka. Si les conseils d’Oda sont particulièrement sévères, ils sont aussi incroyablement utiles et pratiques.

Beaucoup de ces “juges” donnent des conseils en douceur. Par exemple, Toriyama donne des conseils assez basiques. “Avec le manga, une personne peut créer un divertissement qui ressemble à un film ou à une émission de télévision, si elle le veut vraiment. Chers amateurs de manga du monde entier, pourquoi ne pas saisir cette occasion pour créer quelque chose qui puisse passionner de nombreuses personnes ? Je vous attends !” Kato est enthousiaste à l’idée de découvrir des mangas étrangers en dehors du Japon, tandis qu’Horikoshi et Inoue soulignent tous deux l’importance de personnages bien écrits et très motivés, ainsi que les conflits qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs.

En revanche, les conseils de Oda sont nettement plus pragmatiques, mais aussi plus critiques. “Si l’histoire que vous voulez dessiner ressemble à quelque chose qui est déjà populaire, trouvez autre chose à dessiner. Je préfère lire un manga qui est mauvais mais quelque chose que vous seul pouvez dessiner, plus que quelque chose de bon mais similaire au travail d’un autre artiste ! Essayez juste ! !”

Oda est la seule personne du jury qui dit “Ne faites pas ça” ce qui peut être perçu comme trop critique ou négatif par un lecteur extérieur. Manifestement, les créateurs ont recours à diverses sources d’inspiration. Oda lui-même s’est inspiré de Dragon Ball de Toriyama. Néanmoins, One Piece se distingue de Dragon Ball. De même, Masashi Kishimoto et lui se sont mutuellement utilisés comme sources d’inspiration pour leur travail, Kishimoto évitant catégoriquement ce qu’Oda a fait avec One Piece afin de faire ressortir davantage Naruto. Oda voulait à l’origine appeler Sanji “Naruto”, mais il l’a changé pour éviter tout conflit avec Naruto. Oda est conscient qu’il est plus important de rendre une œuvre distincte que de la rendre nécessairement “bonne”, car les œuvres uniques se distinguent.

Par exemple, concernant la plupart des animes de mecha. Si beaucoup s’inspirent les uns des autres, ceux qui se démarquent le plus sont ceux qui sortent des sentiers battus. On se souvient beaucoup mieux de séries innovantes comme Mazinger Z, Mobile Suit Gundam et Neon Genesis Evangelion que de répliques et d’imitateurs de qualité comme Getter Robo, Armored Fleet Dairugger XV et Rahxephon.

Le magazine Weekly Shonen Jump annulera le manga s’ils ne se démarquent pas immédiatement, donc Oda est bien placé pour savoir de quoi il parle. “Si vous réalisez un manga, faites-le original”, même si votre travail n’est pas techniquement parfait. Une copie de Dragon Ball merveilleusement bien écrite ne quittera jamais l’ombre de Dragon Ball.

Facebook

Plus dans ARTICLE